Albert de Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert de Suède
(sv) Albrekt av Mecklenburg
Albert de Suède
Albert de Suède
Titre
Roi de Suède
15 février 136424 février 1389
&&&&&&&&&&&0914125 ans, 0 mois et 9 jours
Couronnement 18 février 1364 en la cathédrale d'Uppsala
Prédécesseur Magnus IV de Suède
Håkon VI de Norvège
Successeur Marguerite Ire de Danemark
Duc de Mecklembourg
2 septembre 138431 mars 1412
&&&&&&&&&&01007127 ans, 6 mois et 29 jours
Prédécesseur Albert II de Mecklembourg
Successeur Albert V de Mecklembourg
Biographie
Dynastie Maison de Mecklembourg
Nom de naissance Albert de Mecklembourg
Date de naissance 1er janvier 1340
Lieu de naissance Mecklembourg
Date de décès 31 mars 1412 (à 72 ans)
Lieu de décès Bad Doberan
Sépulture Abbaye de Doberan
Père Albert II de Mecklembourg
Mère Euphémie de Suède
Conjoint Richardis de Schwerin
Agnès de Brunswick-Lunebourg
Enfant(s) Erik de Mecklembourg
Rikardis Katarina
Albert V de Mecklembourg
Héritier Erik de Mecklembourg
Religion Catholique

Albert de Suède
Monarque de Suède

Albert de Mecklembourg (1340-1412) (suédois : Albrekt av Mecklenburg; allemand : Albrecht von Mecklenburg) fut roi de Suède de 1363 à 1389

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert de Mecklembourg

Albert de Suède ou Mecklembourg, fils du duc Albert II de Mecklembourg, est prince de Suède par sa mère Euphémie de Suède, fille du duc Erik Magnusson. Il est marié en premières noces à Richardis de Schwerin.

Albert de Mecklembourg est élu roi au trône de Suède, le 30 novembre 1363 après la déposition de son oncle Magnus IV de Suède. Il connaît un règne désastreux, pendant lequel le pouvoir royal s'affaiblit face à la montée en puissance de l'aristocratie dirigée par le magnat Bo Jonsson Grip qui assure un gouvernement de fait avec le titre de Drots (principal fonctionnaire de la cour, drossard en français) à partir de 1369; étendant son hégémonie sur un domaine quasi princier qui comprenait la Finlande, de vastes régions du Svealand, la côte entre Stockholm et Kalmar ainsi que plusieurs districts d'Östergötland.

Après la mort de Bo Jonsson en 1386, le roi cherche à réagir, mais les nobles font appel à Marguerite Ire de Danemark, la veuve d'Haakon VI de Norvège. Le roi Albert Ier est déposé le 24 février 1389 après une bataille décisive livrée à Asle, près de la ville de Falköping en Västergötland. Albert Ier fait prisonnier est détenu au Danemark de 1389 jusqu'à ce qu'il abdique définitivement seulement en 1395 ; il se retire alors dans son duché de Mecklembourg-Schwerin, où il règne comme duc Albert III, depuis 1384 jusqu'à sa mort, le 31 mars 1412.

Unions et postérité[modifier | modifier le code]

Albert épouse :

1) en 1359 Richardis de Schwerin morte en 1377

2) en 1396 Agnès, fille du duc Magnus II de Brunswick

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Lucien Musset, Les Peuples scandinaves au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France,‎ 1951, 342 p. (lien OCLC?)
  • Ragnar Svanström et Carl Fredrik Palmstierna (trad. Lucien Maury), Histoire de la Suède, Paris, Stock,‎ 1944, 384 p. (lien OCLC?)