Spodoptera frugiperda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

noctuelle américaine du maïs

Spodoptera frugiperda (légionnaire d'automne ou noctuelle américaine du maïs), est un papillon de l'ordre des Lepidoptereae et de la famille des Noctuidae polyphyllophage[1], originaire du continent américain. La chenille est connue pour ses dégâts sur le maïs et sur le coton (respectivement Zea sp. et Gossypium sp.) posant de grandes difficultés en exploitation.

Distribution[modifier | modifier le code]

L'aire de répartition de Spodoptera frugiperda comprend la quasi-totalité du continent américain. L'espèce, adaptée aux régions de climat tropical, est établie au Mexique et dans la partie sud des États-Unis, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, de la Colombie à l'Argentine et au Chili, jusqu'à une latitude de 36° Sud. Elle est également présente en fin d'été et en automne dans le nord des États-Unis et dans les provinces méridionales du Canada par suite d'une migration annuelle[2].

Cette espèce, absente de l'ancien monde, est classée comme organisme de quarantaine par l'organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP).

Cycle de vie[modifier | modifier le code]

Œufs[modifier | modifier le code]

Les œufs du genre spodoptera sont particuliers car groupés et recouverts d'écailles, ce qui rend difficile le traitement à ce stade. De même il existe peu d'auxiliaires à ce stade du développement de l'insecte, car le parasitisme par ponte est lui aussi compliqué.

Stade larvaire[modifier | modifier le code]

Chenille

C'est le stade le plus redouté par les agriculteurs d'Amérique du Sud, étant le stade ravageur. La chenille est bien reconnaissable à sa morphologie caractéristique : d'environ 3cm de long, de teinte allant de la couleur « café » au jaune, elle présente un ensemble de lignes parallèles brunes du bout de l'abdomen à la tête, dont deux se réunissant sur la tête forment un Y caractéristique.

Utilisation dans la recherche[modifier | modifier le code]

Les cellules de Spodoptera frugiperda sont couramment utilisées dans l'expression de protéines recombinantes grâce à des virus spécifiques des insectes nommés baculovirus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Contraction des termes « phyllophage » et « polyphage » signifiant « mangeant plusieurs types de feuilles » (sous-entendu de plusieurs espèces végétales différentes).
  2. (en) « Spodoptera frugiperda] », OEPP (consulté le 22 juillet 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Problemas en cultivos de arroz en América Latina de Robert L. Cheaney et Peter R. Jennings.
  • (en) Robert L. Cheaney et Peter Randolph Jennings, Field Problems of Rice in Latin America, vol. 15, Centro Internacional de Agricultura Tropical (CIAT), coll. « Series GE / CIAT »,‎ 1975, 90 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :