Noctuidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les noctuidés (Noctuidae) constituent une famille de lépidoptères dont les chenilles de nombreuses espèces sont ravageuses. Ils constituent une grande partie des papillons de nuit.

Toutes les chenilles sont phytophages (à l'exception d'une espèce prédatrice de cochenilles).

Hypercompe scribonia, un papillon de nuit de l'est des États-Unis

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs espèces appelées noctuelles sous leur forme imago (papillon). D'autres espèces sont appelées arpenteuses sous leur forme chenille, d'autres encore, vers gris.

État, pression, menaces[modifier | modifier le code]

Nombre de noctuidés semblent moins vulnérables aux pesticides, peut-être parce qu'ils sont cachés le jour, et donc mieux protégés du contact direct avec les insecticides lors des épandages. Par contre beaucoup d'espèces, comme d'autres espèces nocturnes, sont affectées par le phénomène dit de pollution lumineuse. Une étude[1] a montré que les grandes espèces de papillons sont surreprésentées parmi celles qui sont attirées par les lampes émettant dans les petites longueurs d'onde[1]. Cette attraction fatale peut avoir des effets en cascade sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes, par exemple à cause de la pollinisation qu'ils n'effectuent plus ou les prédateurs qui ne trouvent plus que de petites proies là où ces papillons régressent. Les auteurs estiment[1] que des lampes éclairant dans les grandes longueurs d'onde du spectre visible permettraient de diminuer l'impact de la pollution lumineuse sur ces espèces (et au delà sur leurs prédateurs et niches écologiques).

Taxonomie[modifier | modifier le code]

N.B. Les différents genres de la famille des Noctuidae peuvent se trouver dans des taxons inférieurs (sous-familles, tribus, sous-tribus) différents selon les classifications et les recherches récentes.

Liste des sous-familles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Langevelde, F. van; Ettema, J.A.; Donners, M.; Wallis de Vries, M.F.; Groenendijk, D., Effect of spectral composition of artificial light on the attraction of moths ; Biological Conservation 2011 (2011)144. - ISSN 0006-3207 - p. 2274 - 2281 (résumé)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]