The Coup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Coup

Description de cette image, également commentée ci-après

The Coup en concert en 2011

Informations générales
Pays d'origine Oakland, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rap politique, rap underground, rap hardcore, hip-hop alternatif
Années actives Depuis 1992
Labels Wild Pitch Records
EMI
Dogday Records
Epitaph
Composition du groupe
Membres Boots Riley
Pam the Funkstress
Silk-E
B'nai Rebelfront
Hassan Hurd
J.J. Jungle
L.J. Holoman
Anciens membres E-Roc
T-K.A.S.H.
Latoya London

The Coup est un groupe de rap américain fondé en 1992 à Oakland en Californie.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Boots Riley
  • Pam the Funkstress
  • Silk-E
  • B'nai Rebelfront
  • Hassan Hurd
  • J.J. Jungle
  • L.J. Holoman

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • E-Roc
  • T-K.A.S.H.
  • Latoya London

Carrière[modifier | modifier le code]

Le groupe est créé au début des années 1990 par Boots Riley, DJ Pam the Funkstress et E-Roc. E- Roc quitte le groupe après le second album dans de bons termes et fait une apparition sur le troisième album. Boots Riley est le rappeur et le producteur du groupe. DJ Pam the Funkstress est la DJ.

The Coup est connu pour être un groupe de rap très politisé. En effet, Boots Riley se considère communiste depuis l'âge de 14 ans :

« Je pense que les gens devraient avoir un contrôle démocratique sur les profits qu'ils créent. On ne vivra pas dans une vraie démocratie tant qu'on n'aura pas ce contrôle. Et la définition première du communisme est que les gens ont un contrôle démocratique sur les profits qu'ils créent[1]. »

Le groupe multiplie donc les références au marxisme et à des communistes (Che Guevara...) divers et variés. Musicalement, The Coup utilise une musique très axée sur le funk.

Me and Jesus the Pimp in a '79 Granada est le hit de Steal This Album en 1998, dans le style West Coast.

Polémique[modifier | modifier le code]

Peu avant les attentats du 11 septembre 2001 le groupe envoya à la presse la couverture de l'album Party Music montrant Boots Riley et DJ Pam the Funkstress au pied des Tours jumelles du World Trade center avec les tours jumelles en train d'exploser et Boots Riley, un grand sourire aux lèvres, en train d'appuyer sur le bouton de la télécommande qui devait déclencher l'explosion[2]. La couverture a été réalisée en juin 2001 et l'album qui devait sortir fin 2001 a été repoussé en novembre avec une autre pochette. Cela n'empêchera pas, peu après les attaques, le groupe de passer à la télévision et d'être attaqué par les conservateurs.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • Ant Banks - The Big Badass : Streets of Oakland
  • No More Prisons, Vol. 2 (compilation) : Drug Warz

Notes et références[modifier | modifier le code]