Centre historique de Guimarães

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centre historique de Guimarães *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Ancien Hôtel de ville du XVIe siècle (Antigos Paços de Concelho)
Ancien Hôtel de ville du XVIe siècle (Antigos Paços de Concelho)
Coordonnées 41° 26′ 27″ N 8° 17′ 41″ O / 41.44083, -8.2947241° 26′ 27″ Nord 8° 17′ 41″ Ouest / 41.44083, -8.29472  
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Subdivision Guimarães, district de Braga
Type Culturel
Critères (ii) (iii) (iv)
Superficie 16 ha
Zone tampon 45 ha
Numéro
d’identification
1031
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 2001 (25e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le centre historique de Guimarães est un espace urbain de la ville de Guimarães, au Portugal, au tracé médiéval d'une surface de 16 hectares qui a maintenu de riches types d'édifices depuis le Moyen Âge jusqu’au XIXe siècle.

Il est inscrit depuis 2001 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Guimarães est intimement lié à la formation de l'identité nationale ainsi que de la langue portugaise au XIIe siècle. Berceau du royaume, c'est la ville natale d' Alfonso Henriques, le premier roi du Portugal qui, en 1139, prononça l'indépendance du pays.

Description[modifier | modifier le code]

Son urbanisme d'origine, très peu modifié, s'est développé autour de deux sites : le château sur la colline, et le monastère Mumadona dans la vallée qui sont rassemblés par une même enceinte au XVIe siècle

Sur son avancée rocheuse, le château du XIe siècle aux murs crénelés, plusieurs fois modifié et restauré, est un bel exemple d'architecture militaire médiévale. D'autres édifices révèlent aussi un grand intérêt historique parmi lesquels l'abbatiale Nossa Senhora da Oliveira fondée au XIIe siècle de style gothique portugais, la sobre église romane de Sao Miguel do Castelo, dans le parc du château, consacrée en 1239. Le vaste Paço dos Duques de Bragança, à l'architecture de l’Europe septentrionale, entièrement restauré, est devenu un musée ouvert au public. Sur la Praça da Oliveira, devant l’église Nossa Senhora, se trouve une arche gothique du XIVe siècle qui commémore la victoire d’ Alphonse IV à la bataille de Padrão do Salado, et l’ancien Hôtel de ville du XVIe siècle assis sur une belle série d'arcades ouvertes sur la place. La Rua de Santa Maria, une des plus anciennes rues de Guimarães — qui reliait la partie basse à la partie haute de la ville —, est jalonnée de nombreux témoignages architecturaux tels le couvent de Santa Clara du XVIIe siècle , la Casa dos Peixotos et la Casa Gótica dos Valadares.

La majorité des édifices ont une architecture dépouillée dite arquitectura chã — adoptée lors de la réunion du Portugal à l'Espagne — qui montre le sentiment identitaire portugais en réaction au baroque espagnol. Les maisons bourgeoises et les palais les plus nobles se caractérisent par l'usage de pierre de taille de granit. Au XVIIe siècle, seul le rez-de-chaussée est en granit, les étages s'élèvent selon des modes de construction typique apparentés au colombage dit taipa de rodízio, et à partir du XIXe siècle , de taipa de fasquio où les murs porteurs associent des ossatures de bois avec un remplissage de terre à pisé ou de torchis. Cette technologie de construction est toujours utilisée aujourd'hui pour la restauration des bâtiments de Guimarães, et connaitra aussi une large diffusion dans l'empire colonial portugais.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :