Robert Greig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Greig est un acteur australien, né le 27 décembre 1879 à Melbourne (Victoria), mort le 27 juin 1958 à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Installé aux États-Unis, Robert Greig joue notamment au théâtre à Broadway (New York). Il y débute en avril 1928, dans l'opérette Comtesse Maritza (musique d'Emmerich Kálmán). Puis, d'octobre 1928 à avril 1929, il personnifie le majordome Hives dans la comédie musicale Animal Crackers (en) (musique et lyrics de Bert Kalmar et Harry Ruby), aux côtés des Marx Brothers et de Margaret Dumont. Il participe ensuite à deux pièces, dont Cette nuit ou jamais, de novembre 1930 à juin 1931, avec Melvyn Douglas. Enfin, en 1938, il tient son cinquième et dernier rôle à Broadway dans une seconde comédie musicale, Great Lady (musique de Frederick Loewe), avec Jerome Robbins.

Au cinéma, il débute dans deux films sortis en 1930, dont l'adaptation — sous le même titre original — de la comédie musicale Animal Crackers (titre français : L'Explorateur en folie), les Marx Brothers, Margaret Dumont et lui y reprenant leurs rôles respectifs. L'année suivante (1931), son cinquième film est l'adaptation de la pièce Cette nuit ou jamais (même titre (en), réalisation de Mervyn LeRoy), où Melvyn Douglas et lui reprennent leurs rôles, aux côtés de Gloria Swanson.

Second rôle de caractère (parfois non-crédité) au long d'une centaine de films américains, Robert Greig interprète souvent des domestiques jusqu'en fin de carrière (ainsi, dans Haute Pègre d'Ernst Lubitsch en 1932, il est le majordome de Kay Francis). Son dernier film est La Vengeance des Borgia de Mitchell Leisen (avec Paulette Goddard et John Lund), sorti en 1949.

Parmi ses autres films notables, mentionnons Casbah de John Cromwell (1938, avec Charles Boyer et Hedy Lamarr, où il reprend le rôle initialement tenu par Charles Granval dans Pépé le Moko, dont Casbah est le remake), Sur la piste des Mohawks de John Ford (1939, avec Claudette Colbert et Henry Fonda), Les Voyages de Sullivan de Preston Sturges (1941, avec Joel McCrea et Veronica Lake), ou encore Le Portrait de Dorian Gray d'Albert Lewin (1945, avec George Sanders et Hurd Hatfield).

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

De g. à d. : Gabriel Dell, Robert Greig, Leo Gorcey et Huntz Hall, dans Million Dollar Kid (1944)

Liens externes[modifier | modifier le code]