Casbah (film, 1938)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casbah.

Casbah

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sigrid Gurie, Charles Boyer et Hedy Lamarr

Titre original Algiers
Réalisation John Cromwell
Scénario John Howard Lawson
Acteurs principaux
Sociétés de production Walter Wanger Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Sortie 1938
Durée 96 min (1 h 36)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Casbah (Algiers) est un film américain réalisé par John Cromwell, sorti en 1938.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pépé le Moko (Charles Boyer) est un truand français qui se cache dans le quartier de la Casbah à Alger. Il y est protégé mais il ne peut mettre un pied en dehors de ce quartier labyrinthique sans risquer d'être arrêté par la police et notamment par l'inspecteur Slimane, un homme intelligent et prudent qui laisse Pépé tranquille sans lui cacher qu'il attend son heure. La nostalgie de Pépé pour Paris prend un tour dramatique lorsque débarque à Alger Gabrielle (Hedy Lamarr), une femme très séduisante qui a grandi dans le même quartier que Pépé. L'idylle de Pépé pour Gaby provoque la jalousie d'Inès et un enchainement de trahisons qui aboutiront à une conclusion funeste pour Pépé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Deux Pieds-Noirs européens de la Casbah d'Alger vus par Hollywood en 1938 dans l'adaptation américaine de Pépé le Moko. À gauche, l'acteur français Charles Boyer (Pépé Le Moko, « Français de France ») et à droite l'acteur pennsylvanien Stanley Fields (Carlos, « Français d'Algérie »).

Autour du film[modifier | modifier le code]

Casbah est un remake américain de Pépé le Moko, film de Julien Duvivier sorti en 1937. De nombreux plans, décors et costumes sont identiques à ceux de l'original, mais le jeu est différent et une scène importante a été supprimée - la nostalgie de Tania, originellement interprétée par Fréhel et dont le rôle, repris par Nina Koshetz, est réduit ici à quelques répliques.

Liens externes[modifier | modifier le code]