Piero Taruffi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Piero Taruffi

Surnom El Zorro Plateado
Date de naissance 12 octobre 1906
Lieu de naissance Drapeau de l'Italie Albano Laziale, Italie
Date de décès 12 janvier 1988 (à 81 ans)
Lieu de décès Drapeau : Italie Rome, Italie
Nationalité Drapeau : Italie italien
Années d'activité 1950-1952, 1954-1956
Qualité Pilote automobile
Équipe Alfa Romeo
Scuderia Ferrari
Vanwall
Mercedes Benz
Maserati
Nombre de courses 19 (18 départs)
Pole positions 0
Podiums 5
Victoires 1

Piero « Pierino » Taruffi, né le 12 octobre 1906 à Albano Laziale, Italie et mort le 12 janvier 1988 à Rome, Italie à l'âge de 81 ans), est un pilote automobile. Il était aussi un bon skieur, en terminant quatrième du championnat de France de slalom. Il a disputé 34 Grands Prix de Formule 1 dont 18 comptant pour le championnat du monde. En championnat du monde, il a signé une victoire, en 1952 lors du Grand Prix de Suisse disputé à Bremgarten, signé cinq podiums, décroché un meilleur tour en course et inscrit un total de 41 points. En son hommage, le circuit de Vallelunga porte son nom. Il était surnommé « El Zorro Plateado » (Renard Argenté, en espagnol), à cause de sa chevelure grise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pilote moto[modifier | modifier le code]

Avant de s'illustrer dans le monde automobile, Taruffi commence sa carrière sportive sur deux roues. Il remporte facilement le championnat italien de moto dans la catégorie 500 cm3 en 1928, en gagnant 8 des 9 épreuves du championnat, puis il participe au championnat européen de moto 500 cm3, et le remporte en 1932 sur une Norton. Il prit, pendant quelques années, la direction de l'écurie motocycliste Gilera.

Pilote auto[modifier | modifier le code]

Une Ferrari F500, modèle sur lequel Taruffi a remporté sa seule victoire en championnat du monde

Il commence sa carrière, avec les fameuses Mille Miglia en 1930, sur une Bugatti, avant d'opter pour une Itala, l'année suivante, et d'une Alfa Romeo l'édition d'après, après avoir été remarqué par Enzo Ferrari. Il termina deuxième au GP de Rome et aux 24 Heures de Spa, en 1932 et troisième de l'Eifelrennen en 1933, au volant d'une Alfa Romeo. Il décide de quitter Alfa Romeo pour Maserati, avec laquelle il monte sur le podium de la Coppa Acerbo. Mais en 1934, il est victime d'un énorme accident à Tripoli, qui ne le gène pas pour gagner, l'année suivante, la Coppa Ascoli sur Bugatti.

Après la guerre mondiale, Taruffi reprend le volant et remporte le championnat italien de Formule 2 1946 sur une Cisitalia, devant 4 autres coéquipiers. Après une nouvelle victoire à Berne en 1948, le pilote italien signe chez Ferrari et termine deuxième à Rome. Hormis la F1, il court aussi en Voitures de Sport: en 1951 il gagne avec Luigi Chinetti la Carrera Panamericana sur une Ferrari 212 Inter, course dont il termine également quatrième en 1950 avec Isidoro Ceroli sur Alfa Romeo 6C 2500, et deuxième en 1953 avec Luigi Maggio sur une Lancia D23 Pinin Farina en étant alors pilote d'usine et délaissant un temps la F1. L'année suivante sera plus étoffée car il remporte la Targa Florio et le tour de Sicile. En 1955, alors qu'il se battait pour la victoire face à Stirling Moss, il perd toute chance de gagner les Mille Miglia sur rupture de pompe à essence. En 1956, en compagnie de Stirling Moss, Jean Behra et Harry Schell, Piero sort victorieux des 1 000 kilomètres du Nürburgring et termine cinquième des 12 Heures de Sebring. En 1957, il participe à la dernière édition des Mille Miglia. Son rêve était de gagner cette prestigieuse course, ce qui sera chose faite cette même année sur Ferrari en 10 h 27 min 47 s devant Wolfgang von Trips, Olivier Gendebien et Jacques Washer, tous trois sur Ferrari. Un drame lors de cette épreuve, va mettre un terme à sa carrière : alors qu'il parcourait les derniers kilomètres, Alfonso de Portago perd le contrôle de sa voiture et se tue, ainsi que son coéquipier Edmund Nelson et dix spectateurs, entraînant la disparition de la légendaire épreuve italienne.

Formule 1[modifier | modifier le code]

Concepteur d'engins de record[modifier | modifier le code]

Piero Taruffi a construit quelques motos peu ordinaires dont une Gilera à compresseur avec un carénage très aérodynamique[1]. Fort de son expérience motocycliste, il eut l'idée de développer des engins de record basés sur des assemblages en forme de cigare qu'il appellera « Bisiluro »[2]. Il dépose un brevet sur ce concept ce qui empêche ses rivaux d'utiliser la même approche.

En 1952, il réussit à battre le record de vitesse des voitures de sport 2 L près de Rome avec une moyenne sur deux essais de 298,507 km/h sur un engin bi-corps propulsé par un 4-cylindres Maserati de 1 720 cm3 (il réalise une vitesse de 313,588 km/h sur le premier essai)[3]. Son véhicule à quatre roues est doté de deux corps en forme de torpilles reliés entre eux par deux montants centraux à la manière d'un catamaran : d'un côté le moteur (Gilera 500 cm3 pour la première version puis le Maserati d'1,7 L pour la seconde) et de l'autre le pilote[4],[5]. Ces engins s'appelleront aussi Italcorse I (moteur Gilera) et Italcorse II (moteur Maserati, à l'origine celui d'une Maserati 4CLT/50).

Taruffi étudiera ensuite un engin tri-corps.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis GP disputés Records du tour Podiums Victoires Points inscrits Classement
1950 SA Alfa Romeo 158 1 0 0 0 0 n.c
1951 Scuderia Ferrari Ferrari 375 F1 5 0 1 0 10 6e
1952 Scuderia Ferrari 500 6 1 3 1 22 3e
1954 Scuderia Ferrari 500 1 0 0 0 0 n.c.
1955 Scuderia Ferrari
Daimler-Benz
555 F1
W196
3 0 1 0 9 6e
1956 Officine Alfieri Maserati
Vandervell Products Ltd
Maserati 250F
VW2
2 0 0 0 0 n.c.

Résultats[modifier | modifier le code]

Catégorie Date Épreuve Écurie Auto Classement
Réglt d'A-G 24-avr.-1932 8e Gran Premio Reale di Roma Alfa Corse Alfa Romeo 8C Monza 2
Réglt d'A-G 10-juil.-1932 9e 24 heures de Spa-Francorchamps Scuderia Ferrari Alfa Romeo 8C Monza 2
Réglt d'A-G 14-sept.-1932 Coppa Gran Sasso Scuderia Ferrari Alfa Romeo 8C Monza 1
Réglt d'A-G 9-avr.-1933 7e Mille Miglia Scuderia Ferrari Alfa Romeo 8C Monza 3
Réglt d'A-G 28-mai-1933 7e ADAC Eifelrennen Scuderia Ferrari Alfa Romeo 8C Monza 3
Réglt d'A-G 13-août-1933 9e Coppa Acerbo Officine Alfieri Maserati Maserati 8CM 3
Réglt d'A-G 30-juin-1935 5e Coppa Ascoli Privé Maserati 6C 1
Réglt d'A-G 14-mai-1939 30e Targa Florio Scuderia Ambrosiana Maserati 6CM 2
Réglt d'A-G 28-mai-1939 5e Coppa Principessa di Piemonte Scuderia Ambrosiana Maserati 4CL 2
Formule 2 9-mars-1947 1er Sehab Almaz Bey Trophy Cisitalia SpA Cisitalia D46 - Fiat 3
Formule 2 18-mai-1947 2e Circuito di Asti Cisitalia SpA Cisitalia D46 - Fiat 3
Formule 2 1-juin-1947 1er Circuito di Vercelli Cisitalia SpA Cisitalia D46 - Fiat 1
Formule 2 8-juin-1947 1er Circuito di Caracalla Cisitalia SpA Cisitalia D46 - Fiat 1
Formule 2 14-sept.-1947 2e Circuito del Lido di Venezia Cisitalia SpA Cisitalia D46 - Fiat 1
Formule 2 5-oct.-1947 1er Prix de Léman Scuderia Ambrosiana Cisitalia D46 - Fiat 3
Formule 2 7-avr.-1948 6e Prix de Berne Scuderia Piero Dusio Cisitalia D46 - Fiat 1
Formule 2 2-juin-1949 10e Gran Premio Reale di Roma Scuderia Ferrari Ferrari 166C 2
Formule Argentine 15-janv.-1950 3e Gran Premio del General San Martín Privé Maserati 4CLT 3
Hors Champ. 30-juil.-1950 3e Grand Prix des Nations Alfa Romeo SpA Alfa Romeo 158 3
Hors Champ. 29-oct.-1950 10e Gran Premio de Penya Rhin Scuderia Ferrari Ferrari 340 3
Formule 1 27-mai-1951 11e Grosser Preis der Schweiz Scuderia Ferrari Ferrari 375 2
Hors Champ. 2-sept.-1951 5e Gran Premio di Bari Scuderia Ferrari Ferrari 500 3
Hors Champ. 16-mars-1952 2e Gran Premio di Siracusa Scuderia Ferrari Ferrari 500 2
Formule 2 6-avr.-1952 6e Gran Premio de'll Valentino Scuderia Ferrari Ferrari 375 2
Hors Champ. 4-juin-1952 6e Gran Premio di Torino Scuderia Ferrari Ferrari 375 2
Formule 2 14-mai-1952 5e Gran Premio di Napoli Scuderia Ferrari Ferrari 500 2
Formule 1 18-mai-1952 12e Grosser Preis der Schweiz Scuderia Ferrari Ferrari 500 1
Formule 2 25-mai-1952 6e Grand Prix de Paris Scuderia Ferrari Ferrari 500 1
Hors Champ. 7-juin-1952 6e Ulster Trophy Scuderia Ferrari Ferrari 375 1
Formule 1 6-juil.-1952 39e Grand Prix de l'ACF Scuderia Ferrari Ferrari 500 3
Formule 1 19-juil.-1952 5e RAC British Grand Prix Scuderia Ferrari Ferrari 500 2
Voit. Sport 11/19/1953 1re Carrera Panamericana Scuderia Lancia Lancia D24 2
Voit. Sport 30-mai-1954 38e Targa Florio Scuderia Lancia Lancia D24 1
Voit. Sport 11-sept.-1954 21e International Tourist Trophy Scuderia Lancia Lancia D24 2
Formule 1 9-nov.-1955 26e Gran Premio d'Italia Daimler-Benz AG Mercedes-Benz W196 2
Voit. Sport 27-mai-1956 2e ADAC Nürburgring 1 000 km Officine Alfieri Maserati Maserati 300S 1
Voit. Sport 11-mai-1957 24e Mille Miglia Scuderia Ferrari Ferrari 315S 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilera Rondine [image]
  2. Bisiluro en course [image]
  3. (en) Double Bullet on Wheels - Michael Stern, Mechanix Illustrated, janvier 1952, 3 pages
  4. Bicorps - Museo dell'Associazione Piero Taruffi [image] (voir archive)
  5. Bicorps ouvert - Museo dell'Associazione Piero Taruffi [image] (voir archive)

Lien externe[modifier | modifier le code]