Philippe Croizon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philippe Croizon, né en 1968 à Châtellerault, est un athlète français, le premier amputé des quatre membres à avoir traversé la Manche à la nage, le 18 septembre 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Accident[modifier | modifier le code]

Le 5 mars 1994, à 26 ans, Philippe Croizon est touché par une ligne électrique de 20 000 volts alors qu’il travaille sur son toit à démonter son antenne de télévision. La première décharge provoque un arrêt cardiaque et la seconde le ranime. Jusqu'à l'arrivée des pompiers, sa femme, et son fils, Jérémy Croizon, assistent impuissants à la scène. Durant ses trois mois d'hospitalisation en centre intensif et stérile des grands brûlés, il doit subir des amputations au niveau du bras gauche, du bras droit, et de la cuisse droite. Quelques jours plus tard, les médecins lui annoncent que son membre inférieur gauche ne peut être sauvé.

Il finit par chercher à se reconstruire, et au terme de plus de cent heures d’anesthésies et d’opérations, Philippe Croizon réussit à marcher, à conduire et même à refaire de la plongée sous-marine, son sport favori. En 2006, il écrit J'ai décidé de vivre, livre rédigé à l’aide d’un logiciel de reconnaissance vocale.

Traversée de la Manche[modifier | modifier le code]

C'est alors qu'il est toujours sur son lit d'hôpital, en 1994, qu'il a la première fois l'idée de traverser la Manche à la nage, en voyant à la télévision une nageuse auteur de cet exploit. Croizon attend quatorze ans et l'année 2008 pour se consacrer à temps plein à ce défi sportif. Avec Suzana Sabino, sa nouvelle compagne, il s'entraîne pendant deux ans à raison de plus de 35 heures de natation par semaine et 280 kilomètres par mois. Il s'entraîne en piscine au bassin sportif de la ville de Châtellerault, en lac et en mer à La Rochelle avec la gendarmerie maritime. Il est équipé de coûteuses prothèses créées spécifiquement pour lui, de palmes carbone et titane et d'une combinaison de triathlète.

Le 19 août 2010, il effectue un aller-retour de Noirmoutier à Pornic en 12 heures. Un mois plus tard, le 18 septembre, à l’âge de 42 ans, il nage entre Folkestone et le cap Gris-Nez en 13 heures et 26 minutes, étant accompagné quelque temps par trois dauphins. Philippe Croizon déclare : « Je fais ça surtout pour moi mais aussi pour établir un exemple. Je veux montrer aux gens qui souffrent que c'est faisable, que tu dois toujours te battre »[1], [2], [3],[4].

Relier les cinq continents à la nage[modifier | modifier le code]

Quelques mois à peine après sa traversée de la Manche, il décide avec son ami Arnaud Chassery de relier les 5 continents à la nage en 100 jours[5]. L'expédition est nommée  : Nager au-delà des frontières :

  • Océanie - Asie entre le village de Wutung en Papouasie-Nouvelle-Guinée et le village de Skow Mambo en Indonésie, via l'océan Pacifique. Distance de nage parcourue : 17,20 km, durée de nage effectuée : 7h35.
  • Afrique - Asie entre Taba en Égypte et Aqaba en Jordanie, via la Mer Rouge. Distance de nage parcourue : 17 km, durée de nage effectuée : 5h25.
  • Europe - Afrique entre Tarifa en Espagne et Punta Cirès au Maroc via le détroit de Gibraltar. Distance de nage parcourue : 17 km, durée de nage effectuée : 5h20.
  • Amérique - Asie entre la petite Diomède en Alaska et la grande Diomède en Sibérie via le détroit de Béring. Distance de nage parcourue : 4 km, durée de nage effectuée : 1h15. Il conclut ainsi son défi le 18 août 2012[6],[7],[8].

Un film documentaire de 110 minutes en est tiré, Nager au-delà des frontières[9]. Il est diffusé le 30 novembre 2012 sur France 3, dans un numéro du magazine Thalassa vu par environ 3 millions de téléspectateurs.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Le 11 janvier 2011, il reçoit le trophée de l'Académie des Sports, Prix André de Saint-Sauveur, qui récompense l’auteur individuel ou collectif ayant accompli un exploit sportif exceptionnel et de caractère original[10].
  • Le 16 décembre 2011, il est fait chevalier de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy, président de la République française[11].
  • Le 14 octobre 2012, lors du 21e Festival international du film d’aventure de Dijon, Philippe Croizon a reçu la Toison d’or de l’aventurier de l’année. Ce prix récompense un aventurier, une aventurière ou même parfois une équipe dont l’expédition a marqué par son engagement et son authenticité. A reçu également la Toison d'or du film d'aventure le film « Philippe Croizon, la vie à bras-le-corps »[12].
  • Le 17 novembre 2012, le jury du Festival du film d'aventure de La Rochelle a décerné le Grand Prix du public à Nager au-delà des frontières dont la projection s'était terminée par une ovation debout[13].
  • Le 30 novembre 2012, Philippe Croizon est le lauréat du Prix « Sport Scriptum » 2012 pour son ouvrage J’ai traversé la Manche à la nage[14]
  • Le 12 décembre 2012, François Morinière, directeur général de L'Équipe, a remis le trophée d'honneur à Philippe Croizon à l'occasion de la cérémonie des Champions des champions, pour avoir réussi l'incroyable exploit de relier les cinq continents à la nage au prix d'un courage et d'une force de caractère exceptionnels[15].
  • La ville d'Halluin (Nord) décide de baptiser la nouvelle piscine municipale Philippe Croizon, première piscine au monde qui porte le nom d'un sportif handisport.

Autre record[modifier | modifier le code]

Le 10 janvier 2013, Philippe Croizon bat le record de profondeur de plongée pour un amputé des quatre membres en touchant le fond à 33 m du Nemo 33, près de Bruxelles, piscine la plus profonde au monde[16].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Philippe est régulièrement interrogé[évasif] dans les médias pour parler du handicap et de ses exploits sportifs.

Depuis la rentrée de septembre 2013, il est chroniqueur dans le magazine de la santé sur France 5 dans une rubrique dédiée au handicap[17].

Il intervient notamment dans Les Grandes Gueules, sur RMC.

Il est également consultant pour France info, sur toutes épreuves Handisport.

Conférencier, il intervient en entreprise : sur les questions du dépassement de soi, afin de rassurer sur le handicap ou encore enseigner la gestion d’une équipe pour atteindre la victoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographies et filmographies[modifier | modifier le code]

  • Philippe Croizon, J'ai décidé de vivre, Paris, Jean-Claude Gawsewitch Éditeur, coll. « Le lieu et l'heure »,‎ 2006, 219 p. (ISBN 978-2350130736)
  • Philippe Croizon, J'ai traversé la Manche à la nage - Éditeur Jean-Claude Gawsewitch (2012)
  • Philippe Croizon, Plus fort la vie - Préface de Boris Cyrulnik - Éditions Arthaud (2014) [3]
  • DVD : Philippe Croizon, la vie à bras-le-corps - 52 minutes (écrit et réalisé par Marianne Cramer et Robert Iséni) (2012) Producteur Gedeon Programmes.
  • Le 14 octobre 2012, à l'occasion du Festival international du film d'aventure de Dijon, ce film a reçu la Toison d’or du Film d’aventure.

Coproduction : Gédéon Programmes, France 3 Poitou-Charentes. Ce film nous fait découvrir en toute intimité l’univers de Philippe Croizon dont le combat apporte un regard différent sur le handicap. Une véritable leçon de vie et d’espoir pour chacun de nous.

  • DVD : Philippe Croizon, Arnaud Chassery, Nager au-delà des frontières - 110 minutes. Réalisation, Marianne Cramer, Robert Iséni, Charlène Gravel - Producteur Gedeon Programmes
  • Ce film a remporté de nombreux prix à travers les festivals où il a été projeté.

Liens externes[modifier | modifier le code]