Brocante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brocanteurs sur un pont de Paris. Gravure de Jean Henry Marlet d’après Adrien Victor Auger.

La brocante est le commerce d’objets usagés. Par métonymie, le terme désigne aussi les boutiques où se pratique ce genre de commerce, ainsi que les foires populaires réservées aux professionnels et organisées le plus souvent les dimanches et jours fériés.

Le brocanteur ne se distingue pas juridiquement de l'antiquaire : dans les deux cas, il s'agit d'une activité de revente de biens mobiliers, non neufs. En tant que commerçant, il est astreint aux mêmes obligations : inscription au Registre du Commerce ou déclaration de statut d'autoentrepreneur, déclaration en Préfecture comme revendeur d'objets mobiliers, tenue d'un registre de police où sont consignés une description des objets achetés et le nom du vendeur, respect du Code de la Consommation, du Code Général des Impôts (affichage des prix, facturation…), respect de la législation sociale… Vis-à-vis des clients, ils ont également les mêmes obligations (garanties quant à la nature et la qualité de la marchandise vendue par exemple). La différence porte sur la notion fiscale d'antiquité : une antiquité est un objet de plus de cent ans d'âge. Si le brocanteur vend des objets usagés quel que soit leur âge, l'antiquaire vend des antiquités datant d'au moins cent ans ou rentrant dans les catégories indiquées. Dans les deux cas, il s'agit d'une activité commerciale.

Le mot brocante désigne, outre le magasin du brocanteur, également une manifestation publique où les acheteurs peuvent venir trouver des objets d'occasion, de collection ou d'antiquité.

La plus importante, avec environ 10 000 exposants se tient chaque année dans le centre-ville de Lille pendant le premier week-end de septembre ; Amiens au printemps et à l'automne suit de près en taille. Souvent ces brocantes ont une origine historique et perpétuent une tradition locale dans de nombreuses villes (braderie de Lille, puces de Toulouse…).

Les organisateurs de ces manifestations sont en général des association loi de 1901 qui tirent une recette de la location des espaces, ce peut-être également des entreprises commerciales.

Pour les salons d'antiquités brocante, les organisateurs en réservent l'accès aux personnes inscrites au registre du commerce ou qui ont le statut d'auto entrepreneur, toutes déclarées comme revendeurs d'objets mobiliers près de la Préfecture.

En France, le développement très important des vide-greniers (composée essentiellement de particuliers) a entraîné une réaction des brocanteurs et des antiquaires qui s’inquiètent de ce qu’ils appellent une concurrence déloyale. En effet, certains particuliers ne se contentent pas de vendre des objets personnels usagés, mais font un véritable commerce sans supporter les charges auxquelles sont assujettis les professionnels. Il est tentant pour des particuliers de se comporter en commerçant (acheter pour revendre) et de se glisser tous les week-ends dans des manifestations pour écouler leurs achats, sans astreinte à déclarer le chiffre d'affaires, sans paiement de taxes (TVA, taxe professionnelle, formation professionnelle…), sans déclaration de résultat et donc sans cotisations sociales à payer. Ce que certains font en commettant un délit (travail dissimulé).

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :