October (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir October.

October

Album par U2
Sortie 12 octobre 1981
Enregistré aux Compass Point Studios à Nassau en juin 1981 (pour la chanson Fire) et aux Windmill Lane Studios, Dublin, de juillet à août 1981
Durée 41'08
Genre Rock, post-punk
Producteur Steve Lillywhite
Label Island Records
Critique

Albums par U2

October est le 2e album du groupe de rock irlandais U2, sorti le 12 octobre 1981 sur Island Records et produit par l'anglais Steve Lillywhite. Considéré comme un disque "chrétien", il a reçu depuis sa publication des critiques mitigées de la presse qui lui reprochent son côté brouillon. Il a été réédité le 20 juillet 2008.

L'album[modifier | modifier le code]

Ce disque, l'un des moins accessibles de U2, est produit par l'anglais Steve Lillywhite. Toutes les chansons sont écrites et composées par le groupe et chantées principalement par Bono.

October reprend les mêmes genres de sonorités que Boy, ancrées dans le post-punk de l'époque. Bono dira que U2 était à ce moment-là influencé par des groupes tels que The Invisible Girls et Joy Division dans l'élaboration de cet album[1]. Grâce au premier single Fire, un reggae-rock enregistré aux Bahamas, U2 entra pour la première fois dans le top 40 des singles britanniques.

Pourtant, un incident a quelque peu ébranlé les quatre irlandais pendant l'élaboration de cet album. Ainsi, après le concert de Portland le 22 mars 1981, le groupe s'est fait voler par des groupies les feuilles contenant les textes des chansons. Bono dut en conséquence, écrire les paroles du futur album dans la précipitation.

Ce disque laisse une grande place à l'improvisation, la spontanéité et l'énergie rock, au détriment de textes travaillés ou d'arrangements sophistiqués. L'ambiance de l'album prend une tournure plus spirituelle et mélancolique que son prédécesseur Boy, comme l'illustre par exemple les chansons marquées par la présence du piano comme Stranger In a Strange Land, Scarlet et le morceau qui a donné le titre au disque.

October se caractérise aussi par ses textes ouvertement chrétiens, perceptibles sur des chansons telles que Rejoice, With A Shout ( Jérusalem ) - U2 est accompagné sur cette chanson par les trompettistes du groupe dublinois Some Kind Of Wonderful - et surtout Gloria ( second 45 tours de l'album ). Dans ce titre en effet, on voit Bono interpréter certains passages en latin : « Gloria in te Domine / Gloria Exultate » pour le refrain.

Par ailleurs, le second morceau du disque I Fall Down ("Je tombe") est un titre expérimental. L'utilisation d'une guitare électro-acoustique par The Edge, le piano, l'accompagnement vocal très serré et la production efficace de Steve Lillywhite font de cette chanson pop l'une des meilleures de l'album. Dans le texte, il est question d'une certaine Julie. Mais, Bono est encore incapable aujourd'hui de nous dire qui lui a inspiré ce personnage : << Vraiment, je ne pensais à personne, déclare-t-il. Je ne me souviens absolument pas d'où venait l'idée de cette chanson >>.

Enfin, le titre Tomorrow qui décrit en détail les funérailles de la mère de Bono est une mélodie intimiste irlandaise associant cornemuse et guitare. Une nouvelle version méconnue a été retravaillée et interprétée par Bono et Adam Clayton en 1996.

Classements, réception et vente[modifier | modifier le code]

A sa sortie, l'album a connu un succès commercial discret, et ce, en dépit d'une 11e place en Angleterre. Il a été classé en 20ème position en France mais seulement à la 104ème place aux Etats-Unis. Le magazine Rolling Stone lui a décerné la note de 3 étoiles/5, alors que le NME a publié un avis négatif. En France, dans le N°178 de Rock & Folk paru en novembre 1981, Michka Assayas dans sa chronique de l'album, a reconnu les qualités du disque : << October est bien, parfois superbe, mais pas assez fidèle >>. Il a complété son analyse en critiquant la production grandiloquente de Steve Lillywhite : << Toute la deuxième face est submergée d'effets superflus, où le producteur montre ses biceps >> [...].

A ce jour, le disque s'est écoulé à moins de 5 millions d'exemplaires à travers le monde.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Pendant l'enregistrement de l'album, le nom de code du disque fut « Scarlet » ("Ecarlate"), qui se trouve en 10e position sur October.

La chanson October se trouve sur le Best of 1980-1990 de U2 paru en 1998, mais cachée en 15ème position une minute derrière All I Want Is You.

Une vingtaine d'années après la sortie d'October, on demanda à The Edge s'il y a des chansons de U2 qu'il n'aime pas trop. Il répondit qu'il serait content de ne plus jamais entendre With A Shout ( Jérusalem )[2].

La mallette remplie des textes des chansons volées par des groupies en 1981, a été retrouvée en octobre 2004 : << un acte de grâce >> pour Bono.

Singles de l'album[modifier | modifier le code]

  • Fire ( juin 1981 ) : no 4 en Irlande, no 35 en Angleterre
  • Gloria ( 5 octobre 1981 ) : no 10 en Irlande, no 55 en Angleterre

Réédition[modifier | modifier le code]

Comme pour Boy et War, une version remasterisée de luxe comprenant un coffret en carton, où vient se loger un livret de 30 pages ( avec photos inédites ) et qui comprend deux CD ( l'album et les bonus audio ) est sortie le 20 juillet 2008 sous le contrôle de The Edge. Sa version de luxe propose, en second CD, des faces B des sessions d'October, ainsi que J. Swallo, A Celebration et Trash, Trampoline and the Party Girl, dans leurs styles d'origine des lives, morceau bonus et remix de l'époque.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Piste Nom Durée
1 Gloria 4'14
2 I Fall Down 3'40
3 I Threw A Brick Through A Window 4'54
4 Rejoice 3'37
5 Fire 3'52
6 Tomorrow 4'40
7 October 2'23
8 With A Shout 4'02
9 Stranger In A Strange Land 3'56
10 Scarlet 2'54
11 Is that All? 3'00

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stan Cuesta, U2, Librio Musique, juin 2013, 96 pages, ISBN 2-290-33316-6.
  • Niall Stokes, U2, les secrets de toutes leurs chansons, hors collection, 68 pages, 2013.
  • Michka Assayas, le nouveau dictionnaire du rock, 2 volumes, 3317 pages, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Bono, Rolling Stone Magazine, janvier 2006
  2. U2, Stan Cuesta, chapitre 4 (page 34), Librio Musique, 96 pages

Liens externes[modifier | modifier le code]