Boy (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boy.

Boy

Album par U2
Sortie 20 octobre 1980
Enregistré Windmill Lane Studios, Dublin,
Du 26 février 1980 au 22 septembre 1980[1]
Durée 42:17
Genre Rock, post-punk
Format 12″, CD
Producteur Steve Lillywhite
Label Island Records
Critique

Albums par U2

Singles

  1. A Day Without Me
    Sortie : 1980
  2. I Will Follow
    Sortie : 1980

Boy est le premier album du groupe de rock irlandais U2 sorti le 20 octobre 1980 sur Island Records et produit par l'anglais Steve Lillywhite. C'est un disque qui oscille entre punk rock et new wave. Il a été bien reçu par la critique[2]. Boy a été réédité le 20 juillet 2008.

L'album[modifier | modifier le code]

C'est un disque aux sonorités moitié punk moitié new-wave. Boy aborde les thèmes de la jeunesse, de l'adolescence et de la mort. L'image de la pochette d'album est d'ailleurs un petit garçon torse nu. Il s'appelle Peter Rowen et c'est le frère du guitariste des Virgin Prunes Dick Rowen, dit "Guggi"[3]. Aux États-Unis, en 1981, cette photo a été remplacée par une simple image du groupe car elle incitait selon certains à la pédophilie[4]. Les deux singles de Boy sont A Day Without Me et I Will Follow sortis respectivement en août 1980[5] et en octobre 1980[6].

Le disque démarre par le 45 tours I Will Follow. Le producteur Steve Lillywhite joue le motif du refrain sur un glockenspiel[7]. Il avait déjà utilisé ce même type d'arrangement un an auparavant, pour mettre en valeur la mélodie sur le hit single Hong Kong Garden de Siouxsie and the Banshees. I Will Follow, ce premier hymne de U2, est une chanson émouvante, où Bono fait référence à sa mère Iris, décédée en décembre 1974 d'une hémorragie cérébrale, quelques jours après le décès de son père[8]. Elle fut un succès sur les radio étudiantes[réf. nécessaire]. Il faudra toutefois attendre le début d'année 1984 pour que le titre fasse son entrée dans le hit-parade américain à la 81e place[9], mais dans sa version live, enregistrée en Allemagne de l'Ouest le 20 août 1983 et extraite du disque Under a Blood Red Sky . En 2006, The Edge confiera au journaliste rock du Daily Telegraph Neil McCormick, qu'il avait compris à la sortie de cette chanson que le groupe avait réussi quelque chose d'unique[10].

Second titre de l'album, Twilight est apparu pour la première fois sur la face B du deuxième 45 tours de U2, Another Day, qui fut publié le 26 février 1980 sur CBS en Irlande. Le sujet de la chanson tourne autour de la confusion d'identité sexuelle, que certains jeunes ressentent parfois. D'après la légende, ce morceau a été enregistré en moins de 5 minutes. Sur Boy, la nouvelle version est plus dynamique.

D'autres part, deux chansons écrites en 1979 qui ont été retravaillées, proviennent du mini album Three : Out Of Control ("Hors de contrôle") et Stories For Boys. D'après Bono, dans une interview à Hot press en octobre 1979, Out of Control parle de se réveiller le jour de son 18e anniversaire, de réaliser que tu as 18 ans et que les deux décisions les plus importantes de ta vie ne t'appartiennent pas - naître et mourir[11].

U2 nous présente par ailleurs ses trois premières ballades : Into The Heart (enchaîné à An Cath Dubh), The Ocean (inspiré par Oscar Wilde) et Shadows And Tall Trees qui date de 1978 en clôture d'album. Enfin, le brûlant The Electric Co. qui parle de l'utilisation controversée des électrochocs à l'hôpital[12], prouve que le groupe possède déjà un potentiel scénique intéressant. Cette chanson, précédée de Cry en concert, sera souvent interprétée par le groupe dans les tournées à venir (au Vertigo Tour en 2005 notamment).

Classements, réception et vente[modifier | modifier le code]

À sa sortie, l'album n'a pas connu un grand succès commercial. Boy faisant une timide entrée dans les classements anglais à la 52e place[2] et à la 61e place du Billboard 200 aux États-Unis[1], malgré de bonnes critiques. Citons celle du Melody Maker qui écrit : « Les concerts de U2 avaient fait monter l'attente de son public à une hauteur qui aurait pu sembler hors de portée, mais non seulement le groupe a atteint ce sommet avec son premier album, mais il l'a dépassé ».

En 2003, le magazine Rolling Stone dans ses 500 plus grands albums de tous les temps a placé Boy à la 412e place[13]. En 2005, le disque s'était vendu depuis sa parution à 2,5 millions d'exemplaires à travers le monde [14].

Anecdote[modifier | modifier le code]

Boy aurait du être produit par Martin Hannett, le producteur du groupe Joy Division. Ce dernier avait en effet déjà travaillé sur le 45 tours de U2 11 O'Clock Tick Tock. Mais le suicide de Ian Curtis (chanteur de Joy Division) a fortement ébranlé Martin Hannett, qui a mis fin à leur collaboration[15].

Singles extraits de l'album[modifier | modifier le code]

Réédition[modifier | modifier le code]

Comme pour October et War, une version remastérisée de luxe comprenant un coffret en carton, où vient se loger un livret de 30 pages (avec photos inédites) qui comprend deux CD (l'album et les bonus audio) est sortie le 20 juillet 2008 sous le contrôle de The Edge. Sa version de luxe propose, en second CD, des faces B des sessions de Boy, ainsi qu’11 O'Clock Tick Tock, Another Day, Out of Control, Stories for Boys, Boy-Girl, Twilight, Touch, et Things to Make and Do, dans leurs styles d'origine, des lives, morceau bonus et remix de l'époque.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Piste Nom Durée
1 I Will Follow 3′38″
2 Twilight 4′22″
3 An Cath Dubh (le chat noir en irlandais) 4′46″
4 Into The Heart 3′27″
5 Out Of Control 4′13″
6 Stories For Boys 3′02″
7 The Ocean 1′35″
8 A Day Without Me 3′13″
9 Another Time, Another Place 4′34″
10 The Electric Co. 4′48″, ou 5'18"
11 Shadows And Tall Trees 4′36″
12 Untitled 0′37″

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Niall Stokes (trad. Jacques Guiod, Perrine Chambon), U2 : les secrets de toutes leurs chansons [« U2: The Stories Behind Every U2 Song (Stories Behind the Songs) »], Paris, Hors Collection,‎ mars 2013, 192 p.
  • Neil McCormick, U2 by U2, Vauvert, Au Diable Vauvert,‎ 2006, 352 p.
  • Assayas Michka (sous la direction de), le nouveau dictionnaire du rock en 2 volumes, 3317 pages, mars 2014.
  • Stan Cuesta, U2, Paris, Librio,‎ 2003, 94 pages p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)Boy - U2, Allmusic.
  2. a et b Cuesta 2003, p. 31
  3. Cuesta 2003, p. 32
  4. Hubert Allin, le petit dico de U2, notice Boy, p. 33
  5. (en)U2 - A Day Without Me, JT Griffith, Allmusic
  6. (en)U2 - I Will Follow, JT Griffith, Allmusic
  7. Bill Graham, U2 : le guide complet de leur musique, p. 8
  8. Stokes 2013, p. 7
  9. a et b (en)U2 Chart History, Billboard.
  10. McCormick 2006, p. 101
  11. Bono, interview à Hot Press, octobre 1979
  12. Stokes 2013, p. 19
  13. (en)500 greatest albums of all times : 417 U2 Boy, Rolling Stone, 2007.
  14. site internet : http://www.chartsinfrance.net, chiffres de vente de Boy en 2005, estimation.
  15. Cuesta 2003, p. 27