Miguel Alemán Valdés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alemán et Valdés (homonymie).
Miguel Alemán Valdés
Illustration.
Fonctions
Président du Mexique
Prédécesseur Manuel Ávila Camacho
Successeur Adolfo Ruiz Cortines
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Veracruz, (Mexique)
Date de décès (à 82 ans)
Lieu de décès Mexico, (Mexique)
Nationalité Mexicain
Parti politique Parti révolutionnaire institutionnel
Conjoint Beatriz Velasco (1913-1981)
Profession Avocat
Liste des chefs d'État du Mexique

Miguel Alemán Valdés (, Sayula, Veracruz - , Mexico) fut Président du Mexique de 1946 à 1952[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Sayula (État de Veracruz, Mexique). Son père était général. Il étudia le droit à l'Université de Mexico (UNAM). Il était sénateur de l'État de Veracruz entre 1934 et 1936, puis gouverneur de ce même État entre 1936 et 1940. Manuel Ávila Camacho, le futur président du Mexique, le chargea de mener la campagne électorale. Une fois élu, Camacho le nomma Secretario de Gobernacion (Ministre de l'Intérieur). Il devint Président du Mexique le 1er décembre 1946 en succédant à Manuel Ávila Camacho. Miguel Alemán est le premier civil élu à la présidence depuis le début de la révolution. Le PRM devient le PRI, Parti révolutionnaire institutionnel, divisé en trois secteurs, ouvrier, paysan et populaire. Alemán se consacre au développement économique. Les mécanismes de contrôles clientélistes s’appuyant sur les caciques locaux sont renforcés, aussi bien par l’institution de l’ejido que par le système de parti unique et de ses liens corporatistes avec les syndicats. Durant le mandat d'Alemán, les femmes eurent le droit de voter dans les élections municipales. Son mandat s'acheva le . Le lendemain, Adolfo Ruiz Cortines lui succéda. Il dirigea ensuite le conseil national du tourisme pendant 25 ans. Il mourut à Mexico.

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Lucas Alamán, Historia de México desde los primeros movimientos que prepararon su independencia en 1808 hasta la época presente, México D.F., Fondo de Cultura Económica,‎ 1985
  • (es) Carmen Blázquez Domínguez, Veracruz, una historia compartida, Gobierno del Estado de Veracruz, Instituto Veracruzano de Cultura,‎ 1988, 369 p. (ISBN 968-6173-60-9)
  • (es) Francisco Bulnes, La guerra de Independencia, México, Distrito Federal, 1910.,‎ 1910
  • (es) Carlos María de Bustamante, Cuadro histórico de la Revolución mexicana, México D.F., INEHRM,‎ 1843 (réimpr. 1985)
  • (es) Luis Garfias Magana, Guerrilleros de México: Personajes famosos y sus hazanas, desde la Independencia hasta le Revolución mexicana, México D.F., Panorama,‎ 1980, 138 p.
  • Alexander Von Humboldt, Essai politique sur le royaume de la Nouvelle-Espagne, Paris,‎ 1811
  • (es) Luis Pazos, Historia sinóptica de México de los Olmecas a Salinas, México D.F., Diana,‎ 1993, 165 p. (ISBN 968-13-2560-5)
  • (es) Guillermo Prieto, Memorias de mis tiempos, Editorial Pátria,‎ 1828 (réimpr. 1906)
  • Vicente Rivas Palacio (coord.), Julio Zárate, México a través de los siglos, vol. III : La guerra de independencia (1808 - 1821), México D.F., Cumbre,‎ 1880 (réimpr. 1970)
  • Vicente Rivas Palacio (coord.), Juan de Dios Arias, Enrique de Olavarría y Ferrari, México a través de los siglos, vol. IV : México independiente (1821 - 1855), México D.F., Cumbre,‎ 1880 (réimpr. 1970)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Burton Kirkwood, History of Mexico., Westport, CT, Greenwood Publishing Group, Incorporated,‎ 2000, 1e éd., poche (ISBN 978-1-4039-6258-4), p. 107
  2. (en) Burton Kirkwood, History of Mexico., Westport, CT, Greenwood Publishing Group, Incorporated,‎ 2000, 1e éd., poche (ISBN 978-1-4039-6258-4), p. 100

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]