Carlos Salinas de Gortari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carlos Salinas de Gortari
Illustration.
Fonctions
53e président des États unis mexicains

(&&&&&&&&&&&021905 ans, 11 mois et 29 jours)
Élection
Gouvernement Carlos Salinas de Gortari
Prédécesseur Miguel de la Madrid Hurtado
Successeur Ernesto Zedillo Ponce de León
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Mexico, District fédéral (Mexique)
Parti politique Parti révolutionnaire institutionnel
Conjoint Cecilia Occelli
Profession Économiste

Carlos Salinas de Gortari
Présidents des États unis mexicains

Carlos Salinas de Gortari né le à Mexico, Mexique, est un homme politique mexicain, président de la République entre 1988 et 1994[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut président de la République des États unis mexicains de 1988 à 1994 avec un programme de privatisation des industries du secteur public et signa l'ALENA. Son élection reste suspecte car le système informatique tomba en panne lors de la compilation des résultats puis le congrès, avec la majorité de l'opposition, décida de ne pas faire d'enquête. Il quitta la présidence avec un prestige international immense, faisant campagne pour devenir la tête de l'Organisation mondiale du commerce, mais moins d'un mois plus tard le nouveau président Ernesto Zedillo Ponce de León qui avait été son ministre du budget et plus tard de l'éducation dévalua le peso mexicain d'environ 200 % (le Peso perdant les deux-tiers de sa valeur par rapport au dollar). Cette décision, qualifiée ensuite d'"erreur de décembre", plongea le pays dans une crise économique profonde[réf. nécessaire].

L'erreur de décembre[modifier | modifier le code]

Evènement clé dans l'histoire récente mexicaine, il fait référence à cette dévaluation dont le blâme est placé sur l'administration Salinas sortante. Bien que les experts s'accordent pour dire que cette dévaluation était nécessaire, c'est la méthode employée qui fut à l'origine de cette expression. Quelques jours après une réunion privée avec les principaux patrons du pays où son administration leur a demandé leur opinion sur un glissement de parité, Zedillo annonça que son gouvernement allait cesser de soutenir la monnaie[réf. nécessaire]. Cette dernière plongea de 3 pesos pour un dollar des États-Unis d'Amérique à 10 (allant jusqu'à 30 dans certaines régions). Les responsables des entreprises dont les dettes étaient libellés en dollars furent désespérés, déclarèrent faillite et même se suicidèrent[réf. nécessaire].

Il s'exila en Irlande où il se remaria et écrivit un livre. Ce pavé de mille pages écrit serré avec de très nombreuses références est une sorte de plaidoyer pour l'Histoire. Un groupe de ceux qui furent ruinés l'ont fait paraître sur Internet.

Famille[modifier | modifier le code]

Son frère aîné Raúl fut mis en prison accusé d'avoir organisé l'assassinat d'un membre de son propre parti José Francisco Ruiz Massieu ainsi que diverses fraudes et abus de pouvoir. Son plus jeune frère, Enrique, est mort assassiné; le corps fut découvert dans son véhicule en banlieue de la capitale le 6 décembre 2004.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Burton Kirkwood, History of Mexico., Westport, CT, Greenwood Publishing Group, Incorporated,‎ 2000, 1e éd., poche (ISBN 978-1-4039-6258-4), p. 107
  2. (en) Burton Kirkwood, History of Mexico., Westport, CT, Greenwood Publishing Group, Incorporated,‎ 2000, 1e éd., poche (ISBN 978-1-4039-6258-4), p. 100

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]