Président du Mexique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Président des
États unis mexicains
(es) Presidente de los Estados Unidos Mexicanos
Image illustrative de l'article Président du Mexique

Image illustrative de l'article Président du Mexique
Titulaire actuel
Enrique Peña Nieto
depuis le

Création
Durée du mandat 6 ans, non renouvelable
Premier titulaire Guadalupe Victoria
Résidence officielle Los Pinos (Mexico)
Site internet www.presidencia.gob.mx/
Étendard présidentiel.
Politique au Mexique
Image illustrative de l'article Président du Mexique

Le président des États unis mexicains ou président de la République est le chef de l'État. Selon la Constitution, le président de la République est aussi le chef du gouvernement, le commandant en chef de l'armée de terre, de la marine et de la force aérienne. Il est élu pour un mandat de six ans (sexenio en espagnol), non renouvelable.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : histoire du Mexique.

Entre le XIVe siècle et les années 1520, les empereurs Aztèques régnèrent sur Mexico en soumettant graduellement une grande partie des habitants du plateau central. Ensuite, après la conquête par Hernán Cortés, le Mexique fit partie de la Nouvelle-Espagne qui était dirigée par un vice-roi envoyé par les rois d'Espagne. Au début du XIXe siècle, le Mexique devint une république dirigée par un président, le premier président mexicain est Guadalupe Victoria le 10 octobre 1824. Néanmoins, deux personnes prirent le titre d'empereur et Antonio López de Santa Anna prit le prédicat d'altesse sérénissime. Depuis la Constitution de 1917, rédigée pendant la Révolution mexicaine, les présidents ne peuvent pas être deux fois élus.

Chef de l'État[modifier | modifier le code]

Conditions pour devenir président de la République[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Constitution mexicaine de 1917.

Le chapitre III de la constitution traite du pouvoir exécutif et établit les points suivants.

  • Le pouvoir exécutif est exercé par le président de la République ;
  • Le président est élu au suffrage direct conformément à la loi électorale ;
  • Pour être éligible, il faut remplir les conditions suivantes :
    • Mexicain de naissance, fils d'une mère ou d'un père mexicain, et avoir vécu pendant au moins 20 ans au Mexique ;
    • Âgé d'au moins 35 ans au moment de l'élection ;
    • Ne pas occuper une position officielle dans une quelconque Église ou religion ;
    • Ne pas avoir servi activement dans l'armée pendant les six mois précédant les élections ;
    • Ne pas être secrétaire (équivalent du poste de ministre) ou sous-secrétaire d'État, procureur général, gouverneur d'un État, pendant les six mois précédant les élections ;
    • Ne pas avoir été auparavant président - que ce soit après une élection ou pour après un quelconque évènement.

Résidence présidentielle[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Los Pinos.

La principale résidence du président de la République est Los Pinos située dans le parc de Chapultepec. Le président a le droit d'en faire sa résidence pour les six années de son mandat. Le Palais national, qui se trouve face au Zócalo au centre historique de la ville, constitue toujours le siège officiel du pouvoir exécutif et est utilisé pour les cérémonies protocolaires.

Pouvoirs présidentiels[modifier | modifier le code]

Avec les réformes démocratiques de ces dernières années, la Constitution continue de s'appliquer et les pouvoirs du président de la République comprennent :

  • Le pouvoir exécutif suprême de conduire et administrer le pays.
  • Le droit de nommer le Procureur général de la République.
  • Le droit de nommer les ministres et tous les membres du Cabinet exécutif.
  • Le droit de nommer tous les ambassadeurs du Mexique.
  • Le pouvoir suprême sur l'armée, la marine et les forces aériennes.
  • Le pouvoir de déclarer la guerre et la paix.
  • Le pouvoir de négocier des traités.
  • Le pouvoir d'émettre des décrets.
  • Le droit de nommer la Cour suprême de justice de la Nation.
  • Le pouvoir de mettre son veto aux lois. (Cependant comme ce fut le cas avec le budget controversé de 2004, il n'a pas le pouvoir de mettre son veto à un décret du Congrès.)

Succession[modifier | modifier le code]

L'article 84 de la constitution mexicaine prévoit que "en cas d'absence absolue du président" l'une ou l'autre des clauses qui suivent doit se produire.

  • Si le Congrès n'est pas en session, c'est sa commission permanente qui élit un président de la République provisoire, et convoque le Congrès en session extraordinaire, dès ce moment le processus continue comme il est indiqué ci-dessous.
  • Si l'absence (mort, empêchement, etc.) se produit dans les deux premières années du mandat, le Congrès doit élire à la majorité lors d'un vote à bulletin secret avec un quorum d'au moins deux tiers de ses membres un président de la République par intérim. Le Congrès peut aussi organiser des élections après un minimum de 14 mois mais pas plus de 18 mois dès l'absence du Président; la personne élue sera alors président de la République pour le reste du mandat présidentiel original de six ans.
  • Si l'absence se produit dans les quatre dernières années du mandat, le Congrès élira un président de la République de substitution à la majorité des voix au bulletin secret. Le président de substitution sera alors président des États unis mexicains jusqu'à la fin du mandat présidentiel originel de six ans.

Nul ne peut être élu président provisoire, par intérim ou de substitution, s'il a déjà servi en tant que président de la République élu, provisoire, par intérim ou de substitution.

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Depuis 1934 les élections présidentielles se sont tenues tous les six ans (La constitution auparavant prévoyait un mandat de quatre ans). L'histoire du Mexique ne fut pas toujours paisible. Après le départ en exil du président Porfirio Díaz en 1911 à la suite de la révolution mexicaine, il n'y eut aucun gouvernement vraiment stable jusqu'à la création du Parti de la Revolution mexicaine, qui se nommera ensuite Parti national révolutionnaire et finalement Parti révolutionnaire institutionnel (PRI). Le PRI a institué une stricte discipline interne, incarnant la société du pays.

  • Le président de la République est élu au suffrage universel direct.
  • Une simple majorité des votes du pays décide de celui qui devient président de la République et comme dans beaucoup d'autres systèmes démocratiques
    • Il n'y a pas de second tour.

L'élection présidentielle de 1994[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection présidentielle de 1994, le candidat du PRI Ernesto Zedillo entra en fonction et mit sur pied des réformes pour assurer la bonne marche des élections. En partie à cause de ces réformes, l'élection au Congrès fédéral vit pour la première fois une Chambre des députés basculer dans l'opposition de droite. Puis les élections générales de 2000 virent l'élection de Vicente Fox du PAN qui fut le premier candidat de l'opposition à gagner une élection depuis la révolution. Cette défaite électorale fut reconnue au soir de l'élection par le Président Zedillo du PRI, membre de l'internationale socialiste ce qui apaisa les craintes d'éventuels troubles. Cela alimenta également les questions concernant le rôle du président dans le processus électoral et de savoir à qui revenait la responsabilité de concéder la défaite lors d'une élection démocratique.

  • Le président Vicente Fox avait été élu avec une majorité de 43 % du vote populaire alors que son prédécesseur Ernesto Zedillo avait obtenu une majorité absolue de 51 %.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]