Mariano Arista

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mariano et Arista.
Mariano Arista
Illustration.
Fonctions
Président du Mexique
Prédécesseur José Joaquín de Herrera
Successeur Juan Bautista Ceballos
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance San Luis Potosí, (Mexique)
Date de décès
Lieu de décès Lisbonne, (Portugal)
Nationalité Mexicain
Parti politique Libéral
Liste des chefs d'État du Mexique

José Mariano Martín Buenaventura Ignacio Nepomuceno García de Arista Nuez (, San Luis Potosí, Lisbonne) était un militaire, général de l'armée puis président du Mexique de 1851 à 1853[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'engage dans l'armée espagnole à l'âge de 15 ans comme cadet du régiment provincial de Puebla. En juin 1821, Arista rejoint les rangs de l'armée révolutionnaire de Agustín de Iturbide. Il sert ensuite sous les ordres de Antonio López de Santa Anna, lors de sa tentative de venir à bout de la rébellion du Texas en 1836. En 1838, il est capturé par les Français lors de la bataille de Veracruz. En 1846, Arista est nommé commandant de l'Armée du Nord et chargé d'expulser les troupes américaines qui occupent le territoire mexicain situé entre le Río Grande et la rivière Nueces. Les engagements qui en résultent déclenchent la sanglante guerre américano-mexicaine de 1846 à 1848. Arista assume le commandement lors des batailles de Palo Alto et du Resaca de la Palma.

Les talents militaires d'Arista sont sujets à débats pour ceux qui étudièrent le conflit. Arista est un libéral - membre de la faction libérale du Mexique et donc un adversaire politique des généraux conservateurs de son état-major. Lors des deux batailles, Arista est très mal secondé par des officiers qui n'apprécient pas ses idées politiques. Après Resaca de la Palma, le gouvernement mexicain retire le commandement à Arista. Bien qu'il soit plus tard acquitté de toute faute lors des défaites de Palo Alto et Resaca de la Palma, Arista ne sera pendant le reste de la guerre qu'un fonctionnaire ne voyant que peu de combats. De juin 1848 à janvier 1851, il est secrétaire d'état à la Marine. Le 8 janvier 1851, le congrès déclare Arista Président Constitutionnel, il succède à José Joaquín Herrera et tente de réorganiser les finances et l'armée. La résistance des conservateurs et une révolte fomentée par ces derniers forcent Arista à la démission en 1853. Il meurt à Lisbonne au Portugal en 1855. En 1880, les restes d'Arista sont ramenés au Mexique où la faction Libérale le déclare benemérito de la patria (héros national), par décret du 26 janvier 1856.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Burton Kirkwood, History of Mexico., Westport, CT, Greenwood Publishing Group, Incorporated,‎ 2000, 1e éd., poche (ISBN 978-1-4039-6258-4), p. 107
  2. (en) Burton Kirkwood, History of Mexico., Westport, CT, Greenwood Publishing Group, Incorporated,‎ 2000, 1e éd., poche (ISBN 978-1-4039-6258-4), p. 100

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Lucas Alamán, Historia de México desde los primeros movimientos que prepararon su independencia en 1808 hasta la época presente, México D.F., Fondo de Cultura Económica,‎ 1985
  • (es) Carmen Blázquez Domínguez, Veracruz, una historia compartida, Gobierno del Estado de Veracruz, Instituto Veracruzano de Cultura,‎ 1988, 369 p. (ISBN 968-6173-60-9)
  • (es) Francisco Bulnes, La guerra de Independencia, México, Distrito Federal, 1910.,‎ 1910
  • (es) Carlos María de Bustamante, Cuadro histórico de la Revolución mexicana, México D.F., INEHRM,‎ 1843 (réimpr. 1985)
  • (es) Luis Garfias Magana, Guerrilleros de México: Personajes famosos y sus hazanas, desde la Independencia hasta le Revolución mexicana, México D.F., Panorama,‎ 1980, 138 p.
  • Alexander Von Humboldt, Essai politique sur le royaume de la Nouvelle-Espagne, Paris,‎ 1811
  • (es) Luis Pazos, Historia sinóptica de México de los Olmecas a Salinas, México D.F., Diana,‎ 1993, 165 p. (ISBN 968-13-2560-5)
  • (es) Guillermo Prieto, Memorias de mis tiempos, Editorial Pátria,‎ 1828 (réimpr. 1906)
  • Vicente Rivas Palacio (coord.), Julio Zárate, México a través de los siglos, vol. III : La guerra de independencia (1808 - 1821), México D.F., Cumbre,‎ 1880 (réimpr. 1970)
  • Vicente Rivas Palacio (coord.), Juan de Dios Arias, Enrique de Olavarría y Ferrari, México a través de los siglos, vol. IV : México independiente (1821 - 1855), México D.F., Cumbre,‎ 1880 (réimpr. 1970)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]