Miguel de la Madrid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miguel de la Madrid
Image illustrative de l'article Miguel de la Madrid
Fonctions
52e président des États unis mexicains
1er décembre 198230 novembre 1988
(&&&&&&&&&&&021915 ans, 11 mois et 29 jours)
Prédécesseur José López Portillo
Successeur Carlos Salinas de Gortari
Secrétaire de la Programmation et du Budget du Mexique
16 mai 197826 septembre 1981
Président José López Portillo
Prédécesseur Ricardo García Sáinz (es)
Successeur Ramón Aguirre Velázquez (es)
Biographie
Date de naissance 12 décembre 1934
Lieu de naissance Colima, Mexique
Date de décès 1er avril 2012 (à 77 ans)
Lieu de décès Mexico, Mexique
Nationalité Mexicain
Parti politique Parti révolutionnaire institutionnel
Conjoint Paloma Cordero (es)
Profession Avocat

Miguel de la Madrid
Présidents des États unis mexicains
Miguel de la Madrid avec Ronald Reagan, président des États-Unis.

Miguel de la Madrid Hurtado, né le 12 décembre 1934 à Colima, Mexique, mort le 1er avril 2012, est un homme politique mexicain, président de la République de 1982 à 1988. Durant sa présidence, le Mexique a connu une crise économique, un grand tremblement de terre et la Coupe du monde de football 1986.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit à l'UNAM (Universidad Nacional Autónoma de México), puis travaille pour la Banque du Mexique (la banque centrale du pays) et enseigne le droit. Entre 1970 et 1972, il travaille pour la Pemex, la compagnie nationale de pétrole. José López Portillo le désigne en 1976 ministre du budget et de la planification.

Aux élections présidentielles du 4 juillet 1982, il remporte 74,3 % des voix et devient président le 1er décembre 1982. Le 19 septembre 1985, lors du tremblement de terre de Mexico, son gouvernement empetré dans des affaires de corruption fut accusé d'incompétence et il refusa l'aide internationale. Le ressentiment de la population à son égard apparaît lors de l'inauguration du mondial 1986. Son mandat s'achève le 30 novembre 1988 et Carlos Salinas de Gortari lui succède[1],[2],[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Biblioteca Digital UANL, Nuevo León, México, 1933.
  2. (es) Instituto Nacional de Estudios Históricos de México, San Ángel, México, D.F (INEHRM)
  3. (es) Gobernates de México, Panorama Editorial, 1985.
  4. (es) Cancilleres del México Independiente sur Abctlaxcala.com

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Lucas Alamán, Historia de México desde los primeros movimientos que prepararon su independencia en 1808 hasta la época presente, México D.F., Fondo de Cultura Económica,‎ 1985
  • (es) Carmen Blázquez Domínguez, Veracruz, una historia compartida, Gobierno del Estado de Veracruz, Instituto Veracruzano de Cultura,‎ 1988, 369 p. (ISBN 968-6173-60-9)
  • (es) Francisco Bulnes, La guerra de Independencia, México, Distrito Federal,‎ 1910
  • (es) Carlos María de Bustamante, Cuadro histórico de la Revolución mexicana, México D.F., INEHRM,‎ 1843 (réimpr. 1985)
  • (es) Luis Garfias Magana, Guerrilleros de México: Personajes famosos y sus hazanas, desde la Independencia hasta le Revolución mexicana, México D.F., Panorama,‎ 1980, 138 p.
  • Alexander Von Humboldt, Essai politique sur le royaume de la Nouvelle-Espagne, Paris,‎ 1811
  • (es) Luis Pazos, Historia sinóptica de México de los Olmecas a Salinas, México D.F., Diana,‎ 1993, 165 p. (ISBN 968-13-2560-5)
  • (es) Guillermo Prieto, Memorias de mis tiempos, Editorial Pátria,‎ 1828 (réimpr. 1906)
  • Vicente Rivas Palacio (coord.), Julio Zárate, México a través de los siglos, vol. III : La guerra de independencia (1808 - 1821), México D.F., Cumbre,‎ 1880 (réimpr. 1970)
  • Vicente Rivas Palacio (coord.), Juan de Dios Arias, Enrique de Olavarría y Ferrari, México a través de los siglos, vol. IV : México independiente (1821 - 1855), México D.F., Cumbre,‎ 1880 (réimpr. 1970)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]