Championnat de Belgique de football D3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division 3

Généralités
Création 1926
Organisateur(s) Union belge de football
Catégorie Division 3
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Participants 36
Statut des participants Semi-professionnels
"Non-amateurs"[1]
Amateurs
Hiérarchie
Hiérarchie 3e niveau
Niveau supérieur Belgacom League
Niveau inférieur Promotion (4 séries)
Palmarès
Tenant du titre Royal Mouscron-Peruwelz
KFC Dessel Sport
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat de Belgique de football D3 2013-2014

Le Championnat de Belgique de football de Division 3 constitue le troisième niveau national du football en Belgique. Ce niveau est créé en vue de la saison 1926-1927 et hérite du nom de Promotion, précédemment porté par le deuxième niveau, qui devient alors la Division 1.

La dénomination Division 3 est employée depuis la saison 1952-1953, lors de la création du quatrième niveau national.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce championnat est organisé par l'URBSFA et se situe, actuellement, entre la Division 2 et la Promotion.

Dans le football belge, la Division 3 est la plus haute division du football dit « non-rémunéré ». Contrairement aux deux divisions qui lui sont supérieures, aucune licence n'est nécessaire en D3 belge. Seuls quelques impératifs aux niveaux des installations (stades, commodités et sécurité minimale) sont réclamés par la Fédération et doivent être respectés.

La Division 3 du football belge est constituée de 2 séries de 18 équipes chacune. Ces équipes se rencontres deux fois en match aller-retour entre août et mai. Une trêve est également organisée pendant l'hiver de la mi-décembre à la mi-janvier.

Les clubs qui composent cette division forment la Ligue des Divisions 3.

Championnats en « tranches »[modifier | modifier le code]

En fin de saison, l'équipe qui compte le plus de points au classement général final de chaque série est « championne » et est, si elle est en ordre de licence pour le football rémunéré, promue en Division 2.

Depuis la saison 1992-1993, le championnat de Division 3 est découpé virtuellement en 3 parties appelées « périodes » (familièrement « tranches »). Initialement les périodes étaient de 10 rencontres chacune, mais depuis que les séries comptent 18 formations, ces périodes sont successivement de 11 puis 11 et 12 rencontres. Depuis la saison 2010-2011, les périodes sont de chronologiquement de 10 puis deux fois 12 matches dans les séries à 18 équipes. L'équipe qui marque le plus de points lors d'une « tranche » est « championne de période » (« de tranche ») et qualifiée pour le Tour final de Division 3. Celui-ci se déroule en fin de saison et regroupe les champions de période et un barragiste de Division 2, généralement le 16e classé. Si un champion de période (ou « vainqueur de tranche ») est champion ou si un club a remporté plusieurs « tranches », il est alors remplacé par le deuxième du classement (par le troisième si le deuxième est déjà qualifié pour le Tour final et ainsi de suite). Cette règle entre en vigueur aussi si un club classé en ordre utile répond à un des critères d'exclusion du Tour final de Division 3 (pas de licence pour le football rémunéré, barragiste ou relégué).

Ne peuvent participer au Tour final de Division 3 que les clubs en ordre de licence pour le football rémunéré.

Un club qui, en fonction du classement général final termine à une place de relégué direct (17e ou 17e) ou qui est « barragiste » (16e) ne peut prendre par au Tour final de Division 3.

Le Tour final de Division 3 est joué par matches à élimination directe joués en aller-retour. Un tirage au sort désigne l'ordre et la grille des rencontres.

En règle générale, le 16e du classement général de chaque série est dit « barragiste ». C'est-à-dire qu'il est contraint de disputer des « Barrages » (anciennement « test-matches ») pour assurer son maintien au 3e niveau. Les barrages sont des rencontres à élimination directe dont l'ensemble forme le Tour final de Promotion, auquel prennent part les vainqueurs de « tranches » des quatre séries du 4e niveau national. Le Tour final de Promotion se joue par matches à élimination directe en une seule manche, sur le terrain de l'équipe tirée au sort en premier lieu.

Ce système de « périodes », avec un Tour final en fin de saison, a été créé et appliqué par la Division 2 belge, juste après la création de la Ligue professionnelle, à partir de la saison 1974-1975. Le but était de désigner le second montant vers la Division 1.

Réforme[modifier | modifier le code]

Divers projets de réforme de ce niveau du football belge existent. Certains souhaiteraient partager l'actuelle Division 3 en deux niveaux. Les buts seraient de composer une série nationale unique (Nationale 1, Division d'Honneur, Nationale d'Honneur) qui serait l'élite du « football non-rémunéré » en Belgique. Cette « nouvelle division » serait supérieure à deux voire trois séries toujours nationales (Nationale 2, Division 4...) qui s'intercaleraient avant la Promotion actuelle.

Outre les lenteurs administratives d'usage, le projet stagne car il se heurte à divers obstacles: les différences d'ambition et de moyens des clubs des actuelles D3 et Promotion. Les rapports futurs avec le « football rémunéré », à commencer par la Division 2 restent flous (Montée ou pas, tour final ou pas, quid des licences...).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès ci-dessous renseigne les clubs champion de leur série respective lors des années concernées. Il n'y a jamais de titre « officiel » de Division 3 qui est attribué, même si pendant une période les champions de série jouent une finale pour le titre. Celui-ci reste purement honorifique.

L'ordre dans lequel les équipes sont listées au fil des saisons est celui des séries auxquelles ils ont participé (A-B-C puis A-B-C-D, puis A-B).

Pour rappel, les séries ont toujours eu, et ont toujours, une valeur identique d'un point de vue administratif. Elles sont composées sur base de certains critères géographiques et en fonction du nombre de clubs issus des différentes régions du pays.

Promotion[modifier | modifier le code]

Avant la création du 4e niveau national, la Division 3 belge s'appelle Promotion. Elle comporte 3 séries de 192-27 à 1930-31. À partir de la saison 1930-31, une quatrième série est ajoutée jusqu'en fin de saison 1951-52.

Durant la Seconde Guerre mondiale de nombreux clubs ne peuvent participer normalement et certaines séries comportent moins de 14 équipes, d'autres en totalisent plus. La Fédération belge résout le problème en annulant les relégations subies mais en maintenant les montées. C'est ainsi que pour la saison 1945-46, on dit que les séries « sont recomposées ». Certaines comptent 19 clubs. La compétition revient à la normale après deux saisons.

Saisons Champions
1926-1927 Courtrai Sport
CS Tongrois
Fléron FC
1927-1928 AS Renaisienne
Vilvorde FC
Tubantia FAC
1928-1929 SK Roeselare
Charleroi SC
Racing FC Montegnée
1929-1930 CS Schaerbeek
Belgica FC Edegem
Excelsior FC Hasselt
1930-1931 AS Ostendaise
Hoboken SK
RC Tirlemont
1931-1932 SV Blankenberghe
VV Oude God Sport
Union Hutoise FC
Stade Waremmien FC
1932-1933 CS Saint-Josse
Cappellen FC
Wallonia Association Namur
Patria FC Tongres
1933-1934 AA Termondoise
Oude God Sport
RRFC Montegnée
AS Herstalienne
1934-1935 VG Oostende
FC Duffel
US Centre
SV Waterschei THOR
1935-1936 Union Hutoise FC
Olympic de Charleroi
Stade louvaniste
SC Eendracht Aalst
1936-1937 Charleroi SC
FC Wilrijk
Vilvorde FC
AS Renaisienne
1937-1938 Wezel Sport
Excelsior FC Hasselt
R. Racing CB
AS Oostende KM
1938-1939 Fléron FC
CS Hallois
RC Tournaisien
Herentalsche SK
1939-1940 non terminée, non-officialisée
1940-1941 non disputée
1941-1942 VW Hamme
Verbroedering Geel
CS Andennais
Tongres SV Cercle
1942-1944 R. FC Liégeois
Stade Nivellois
K Sint-Niklase SK
Courtrai Sport
1943-1944 CS Hallois
RC Lokeren
Union Royale Namur
Beringen FC
1944-1945 non disputée
1945-1946 K. SC Menen
VV Mol Sport
Cappellen FC
Stade Waremmien FC
1946-1947 FC Winterslag
Gosselies Sport
R. FC Bressoux
SK Roeselare
1947-1948 R. US Tournaisienne
R. CS Verviétois
US Centre
St-Truidense VV
1948-1949 R. AEC Mons
AS Oostende KM
AS Herstalienne
Union Hutoise FC
1949-1950 FC Izegem
AV Dendermonde
K. Tubantia FC e
K. Helzold FC
1950-1951 K. Daring Club Leuven
R. RC de Gand
SV Waterschei THOR
Rupel SK
1951-1952 Union Royale Namur
RC Tournaisien
Tubantia FC
Tongerse SV Cercle

Division 3[modifier | modifier le code]

À partir de la saison 1952-1953, le 3e niveau national du football belge prend son nom actuel : Division 3. Comme précédemment, les deux séries qui la composent sont d'égale valeur administrative et le titre qui est éventuellement disputé en les deux champions de séries est purement honorifique.

Saison Champions
1952-1953 K Tubantia Borgerhout VK
R. Uccle Sport
1953-1954 KFC Izegem
SRU Verviers
1954-1955 K. FC Herentals
R. RC Tournaisien
1955-1956 Cercle Bruges
Patro Eisden
1956-1957 FC Diest
K. SC Eendracht Aalst
1957-1958 R. FC Renaisien
R. FC Sérésien
1958-1959 Racing Club Bruxelles
K. OLSE Merksem
1959-1960 KV Turnhout
Union Royale Namur
1960-1961 AS Ostende KM
K. FC Herentals
1961-1962 K. RC Mechelen
R. Crossing Cl. Molenbeek
1962-1963 SV Waregem
K. Boom FC
1963-1964 SV Waterschei THOR
K. St-Niklaase SK
1964-1965 K Willebroekse SV
R. FC Sérésien
1965-1966 K. RC Mechelen
SK Beveren
1966-1967 R. RC Tournaisien
R. RC Tirlemont
1967-1968 KV Turnhout
K. SV Cercle Brugge
1968-1969 K. RC Mechelen
KSV Sottegem
1969-1970 R. AA Louvièroise
AS Eupen
1970-1971 K. SK Tongeren
K. Boom FC
1971-1972 KSC Lokeren
FC Winterslag
1972-1973 K. OLSE Merksem SC
AS Oostende KM
1973-1974 SV Waterschei THOR
K. VG Oostende
1974-1975 K. AA Gent
K Patro Eisden
1975-1976 Royale UnionUNIQ62f4687ba9e9c443-nowiki-0000000D-QINU2UNIQ62f4687ba9e9c443-nowiki-0000000E-QINU
AS Eupen
1976-1977 Eendracht Alost
K. SC Hasselt
1977-1978 VC Rotselaar
K. RC Harelbeke
1978-1979 Racing Jet Bruxelles
Hoeselt VV
1979-1980 K. SV Oudenaerde
R. FC Sérésien
1980-1981 K. Stade Leuven
Witgoor Sport Dessel
1981-1982 K. St-Niklaase SK
VV Overpelt Fabriek
1982-1983 Racing Jet Bruxelles
K Wuustwezel FC
1983-1984 Royale Union
K Patro Eisden
1984-1985 R. AEC Mons
K. FC Verbr. Geel
1985-1986 K. RC Harelbeke
FC Assent
1986-1987 FC Eeklo
KFC Lommel SK
1987-1988 K. Stade Leuven
KFC Germinal Ekeren
1988-1989 K. St-Niklaase SK
KFC Zwarte Leeuw
1989-1990 K. RC Harelbeke
KV Turnhout
1990-1991 R. Excelsior Mouscron
RFC Sérésien
1991-1992 KV Ostende
K. Beerschot VAV
1992-1993 KM SK Deinze
VC Westerlo
1993-1994 R. AA Louvièroise
K Patro Eisden
1994-1995 R. Cappellen FC
K. FC Tielen
1995-1996 Olympic Charleroi
R. Tilleur-FC Liège (RTFCL)
1996-1997 K. FC VW Hamme
K. FC Dessel Sport
1997-1998 K. SV Roeselare
K. FC Herentals
1998-1999 KSV Ingelmunster
K. VK Tienen
1999-2000 KFC Strombeek
R. AEC Mons
2000-2001 K. SK Ronse
R. Excelsior Virton
2001-2002 SV Zulte Waregem
AS Eupen
2002-2003 K. Berchem Sport
AFC Tubize
2003-2004 Red Star Waasland
Royale Union SG
2004-2005 YR KV Mechelen
K. VSK United Overpelt-Lommel
2005-2006 FC Verbroedering Dender Eendracht Hekelgem (FCV Dender EH)
K. VK Tienen
2006-2007 R. FC Tournai
R. Olympic Cl. Charleroi-March.
2007-2008 K. SK Ronse
R. FC Liège
2008-2009 Standaard Wetteren
KV Turnhout
2009-2010 K. SK Heist
R. CS Visé
2010-2011 Eendracht Alost
White Star Woluwe
2011-2012 R. Mouscron-Péruwelz
K. FC Dessel Sport
2012-2013 Hoogstraten VV
Royal Excelsior Virton
2013-2014 K. RC Mechelen
KV Woluwe-Zaventem
2014-2015  ???
 ???

Participations[modifier | modifier le code]

Le record de participation au 3e niveau national est détenu par le R. AEC Mons avec une présence de 62 saisons entre 1919 et 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le football belge, le statut "non-amateur" signifie que le joueur sans être professionnel dispose de l'équivalent d'un contrat de travail. Ce statut devrait être supprimé prochainement.
  2. Entre 1973 et 1984, l'Union Royale Saint-Gilloise porta simplement le nom de Royale Union. Ensuite, elle prit l'appellation de Royale Union Saint-Gilloise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]