Campine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réserve naturelle "De Teut" dans la commune Campinoise de Zonhoven

La Campine (en néerlandais De Kempen) est une région qui se trouve partiellement en Belgique et partiellement aux Pays-Bas.

Elle est située dans les provinces du Limbourg, d'Anvers (Belgique) et dans le sud du Brabant-Septentrional (Pays-Bas).

La Campine se situe à l'est d'Anvers et à l'ouest d'Eindhoven. Plus à l'est, cette région s'étend sur le "Plateau de la Campine". La limite sud est formée par le Démer et la limite est par la vallée de la Meuse.

Nature[modifier | modifier le code]

Les Régions naturelles de Belgique.
  •      Campine

La nature est relativement bien préservée dans la Campine: on y trouve des bois, des tourbières, des bruyères et des pâturages, entrecoupés de quelques petites villes et villages. Il reste encore de nombreuses fermes campinoises traditionnelles, mais la plupart sont entièrement utilisées comme habitation.

Une grande partie du patrimoine campinois est conservée au musée en plein air de Bokrijk.

Abbayes[modifier | modifier le code]

La région était peu peuplée, c'est pourquoi des moines y cherchèrent le calme (entre autres à Achel, Zundert, Postel, Westmalle), mais cela explique également la présence d'industries polluantes comme les industries métalliques à Balen, Overpelt et Mol, ainsi que de la première centrale nucléaire de Belgique, à Mol.

Industrie et villes minières[modifier | modifier le code]

Le bassin houiller campinois fut découvert par André Dumont en 1901. Grâce à la mise en valeur de la houille dans les charbonnages, surtout après la Seconde Guerre mondiale, apparurent de nouveaux centres industriels, comme Geel, Beringen et Genk.

Villes entourantes[modifier | modifier le code]

Vu que la région est formée d'un sol sablonneux pauvre, on y trouve peu de vieilles ou de grandes villes. Celles-ci se situent plutôt sur son pourtour : Hasselt, Diest, Aarschot, Lierre (« la Porte de la Campine »), Bréda, Tilburg, Eindhoven, Maaseik, Maastricht.

Turnhout fait ici exception et est souvent appelée la capitale de la Campine. Depuis des temps immémoriaux, il y avait à l'ouest de cette ville une exploitation d'argile destinée à la production de briques. C'est une des raisons pour lesquelles le Canal Dessel-Turnhout-Schoten, qui va jusqu'à Anvers, fut creusé.

Sur les autres projets Wikimedia :