K Waterschei SV THOR Genk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

K Waterschei SV THOR Genk

Logo du K Waterschei SV THOR Genk
Généralités
Nom complet Koninklijke Waterschei Sport Vereeniging THOR Genk
Surnoms Thorians
Noms précédents 1919: Waterschei's SV THOR
1925: Waterschei SV THOR
1951: K. Waterschei SV THOR
1961: K. Waterschei SV THOR Genk
Fondation 1919
Disparition 1988
Statut professionnel disparu
Couleurs Jaune et noir
Stade André Dumontstadion
Championnat actuel -
Palmarès principal
National[1] Coupe de Belgique (2)

Dernière mise à jour : 17 mai 2011.


Le Koninklijke Waterschei Sport Vereeniging THOR Genk, appelé plus généralement simplement Waterschei, est un ancien club de football belge localisé dans la ville de Genk. Il portait le matricule 553. Fondé en 1919, il disparaît en 1988 lors de la fusion avec son voisin du Winterslag pour former le KRC Genk. Durant ses 69 ans d'histoire, le club remporte deux Coupes de Belgique, mais il se retrouve également au centre de l'affaire Standard-Waterschei qui ébranle le football belge au début des années 1980.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce fut en 1919 que ce club fut fondé par des ouvriers mineurs sous la dénomination de Waterschei's Sport Vereeniging THOR. L'ajout des quatre lettres "THOR" était plus que symbolique. Contrairement à une idée trop préconçue, elles n'étaient pas une évocation de la divinité scandinave voulant souligner le caractère dur des joueurs. THOR était l'abréviation de Tot Herstellen Onze Rechten (littéralement Jusqu'à la Réhabilitation de nos Droits). Il s'agissait d'un coup de griffe, d'une plainte, tout à fait légitime, vis-à-vis du comportement du patronnat de l'époque, très peu enclin à se soucier des conditions de vie et de travail des ouvriers. Un patronat qui de plus était à l'époque quasi exclusivement francophone ou "francophile" [2]. Le choix des couleurs du club: Jaune et Noir (celles de la Flandre) n'était évidemment ni anodin, ni le fait du hasard.

Ancien logo de THOR Waterschei

Pendant plusieurs années, THOR Waterschei ne disputa que des rencontres amicales. Le club ne s'affilia à l'URBSFA qu'en 1925. Comme la prude (et très catholique, donc conservatrice) Fédération belge n'acceptait pas de slogan politique, les responsables du club écrivirent, avec humour, que "THOR" signifiait "Tot Heil Onze Ribbencast" (littéralement pour saluer notre poitrine), mais personne n'était dupe.

En décembre 1926, "THOR Waterschei" se vit attribuer le matricule 553. Il devint le 7e club de la Province de Limbourg à accéder aux séries nationales en 1932. Jusqu'à sa disparition en 1988, lors de la fusion créant le K. RC Genk, le matricule 553 ne quitta jamais plus la "nationale", soit une présence de 53 saisons consécutives.

Durant sa longue Histoire, le club adapta plusieurs fois son appellation, mais deux constantes restèrent "THOR" et "Waterschei".

Les Thorians montèrent au 2e niveau national dès 1935 et y restèrent jusqu'en 1946, faisant du club le porte-drapeau du football limbourgeois. Cet honneur revint au R. Excelsior FC Hasselt entre 1946 et 1951, quand Waterschei recula d'un rang. Mais dès 1951, le cercle Jaune et Noir remonta et accéda à l'élite nationale en 1954, devenant le 2e Limbourgeois à atteindre la plus haute division (Beringen FC avait été le premier en 1950). En 1955, THOR Waterschei atteignit la finale de la Coupe de Belgique. Mais au Heysel, l'Antwerp se révéla un trop gros morceau à croquer (4-0).

Pendant longtemps, Waterschei, avec Saint-Trond, représenta le fleuron du football limbourgeois. Mais les "Trudonnaires", localisés plus au Sud, n'avaient pas la réputation de courage et de rudesse de caractère des héritiers des charbonnages du Limbourg.

Ancien logo de THOR Waterschei

Lors de la saison 1959-1960, Waterschei brilla. Le club limbourgeois temrina à la 3e place, trois points derrière le Lierse et à deux longueurs d'Anderlecht. Mais hélas, deux saisons plus tard, THOR Waterschei régressa dans la hiérarchie et fut relégué. En 1963, le matricule 553 fut au centre d'un premier scandale. Vice-champion de D2, le club fut sanctionné suite à une plainte de Tilleur. Considéré comme "ayant tenté de fausser la compétition", Waterschei fut relégué d'office en Division 3. Si le club revint rapidement dans l'antichambre de l'élite, il allait devoir patienter jusqu'en 1978 pour remonter en Division 1.

Après ce retour au sommet de la pyramide, suivirent alors huit saisons de bonheurs divers, dont deux Coupes de Belgique remportées en 1980 et 1982. Lors de la saison 1982-1983, THOR Waterschei réalisa un magnifique parcours en Coupe des Coupes. Le matricule 553 y atteignit les demi-finales, après avoir éliminé le Paris Saint-Germain en quarts de finale. Battus (2-0) au Parc des Princes, les Thorians renversèrent la vapeur (3-0) dans leur André Dumontstadion. Comme pour Winterslag, un an plus tôt, le rêve se termina en ÉcosseAberdeen FC se montra sans pitié (5-1). À l'époque, le team écossais était dirigé par un entraîneur encore peu connu, un certain Alex Ferguson. Waterschei sauva l'honneur au retour (1-0). En finale, les troupes du futur Sir Alex s'adjugèrent le trophée devant le Real Madrid (2-1).

Comme pour Winterslag, les lendemains des exploits européens furent difficiles pour Waterschei. D'autant que le club se retrouva au centre du fameux scandale dénommé "Affaire Standard-Waterschei".

En difficultés financières, THOR fut relégué en Division 2 en 1986. Classé 9e en fin de saison 1986-1987, alors que Winterslag remportait le "Tour final", le K. Waterschei SV THOR Genk termina 15e et donc relégué en "D3", au terme de l'exercice 1987-1988.

L'arrière-saison 1988 vit aboutir des négociations entamées quelques mois plus tôt. La fusion Winterslag/Waterchei fut entérinée. Le K. RC Genk vit le jour alors que le matricule 553 disparut.

Repères chronologiques[modifier | modifier le code]

  • 1919 - Fondation de WATERSCHEI'S SPORTVEREENIGING THOR.
  • 1925 - 16 septembre 1925, WATERSCHEI SPORTVEREENIGING THOR s'affilia à l'URSBFA.
  • 1926 - WATERSCHEI SPORTVEREENIGING THOR reçut le matricule 553.
  • 1932 - WATERSCHEI SPORTVEREENIGING THOR (553) accéda aux séries nationales pour la prmeière fois. Le club ne les quitta plus jamais jusqu'à sa disparition en 1988.
  • 1946 - WATERSCHEI SPORTVEREENIGING THOR (553) changea son appellation en WATERSCHEI SPORTVERENIGING THOR (553).
  • 1951 - WATERSCHEI SPORTVERENIGING THOR (553) fut reconnu Société Royale et prit le nom de KONINKLIJKE WATERSCHEI SV THOR (553), le 13 juin 1951.
  • 1961 - KONINKLIJKE WATERSCHEI SPORTVERENIGING SV THOR (553) changea sa dénomination en KONINKLIJKE WATERSCHEI SPORTVERENIGING SV THOR GENK (553).
  • 1988 - 1er juillet 1988, Fusion de KONINKLIJKE FOOTBALL CLUB WINTERSLAG (322) et KONINKLIJKE WATERSCHEI SPORTVERENIGING SV THOR GENK (553) pour former KONINKLIJKE RACING CLUB GENK (322). Le matricule 553 disparaît.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le matricule 553 conquit sept titres en séries nationales:

Personnalités[modifier | modifier le code]

Les Diables Rouges de Waterschei[modifier | modifier le code]

Nom Caps periode
Lei Clijsters 40 1983-1991
Eddy Voordeckers 22 1978-1985
Léon Ritzen 6 1960-1968
Mathieu Bollen 4 1953-1959
Jos Heyligen 2 1973-1980

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Classements en séries nationales[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 15 0
II 2e nationale 27 3 2
III 3e nationale 11 4 1
IV 4e nationale 0 0
 
  TOTAUX 53 7 2 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Saisons[modifier | modifier le code]


Parcours européen[modifier | modifier le code]

BILAN: 12 matches ; 8 victoires, 3 défaites, 1 nul ; buts=26-10 ; 25 "points virtuels".

  • Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe 1980-1981
Ordre Dates Tour Matches Scores Arbitres Stades Public
1 00/00/1980 1/16e A Drapeau : Chypre Omonia Nicosie - Waterschei 1-3 arbitre GSP spectateurs
2 00/00/1980 1/16e R Waterschei - Omonia Nicosie Drapeau : Chypre 4-0 arbitre André Dumont spectateurs
3 00/00/1980 1/8e A Waterschei - Fortuna Düsseldorf Drapeau : Allemagne 0-0 arbitre André Dumont spectateurs
4 00/00/1980 1/8e R Drapeau : Allemagne Fortuna Düsseldorf - Waterschei 1-0 arbitre Rheinstadion spectateurs
  • Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe 1982-1983
Ordre Dates Tour Matches Scores Arbitres Stades Public
1 00/00/1982 1/16e A Waterschei - Red Boys Diff. Drapeau : Luxembourg 7-0 arbitre André Dumont spectateurs
2 00/00/1982 1/16e R Drapeau : Luxembourg Red Boys Diff. - Waterschei 0-1 arbitre Thillenberg spectateurs
3 00/00/1982 1/8e A Drapeau : Danemark B 93 Copenhague - Waterschei 0-2 arbitre Østerbro spectateurs
4 00/00/1982 1/8e R Waterschei - B 93 Copenhague Drapeau : Danemark 4-1 arbitre André Dumont spectateurs
5 00/00/1983 1/4 A Drapeau : France Paris Saint-Germain - Waterschei 2-0 arbitre Parc des Princes spectateurs
6 00/00/1983 1/4 R Waterschei - Paris Saint-Germain Drapeau : France 3-0 ap. prol. arbitre André Dumont spectateurs
7 00/00/1983 1/2 A Drapeau : Écosse Aberdeen FC - Waterschei 5-1 arbitre Pittodrie spectateurs
8 00/00/1983 1/2 R Waterschei - Aberdeen FC Drapeau : Écosse 1-0 arbitre André Dumont spectateurs

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895

Sources & Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. La principale famille gérant les exploitations minères et leurs industries connexes de la SA Dumont (fondée par André Dumont) était de souche liégeoise, donc francophone.
  3. Waterschei termina à 7 points de St-Truidense VV.
  4. Waterschei termina à 6 points de l'AS Herstalienne.
  5. Waterschei échoua à 1 point du R. FC Malinois.
  6. Vice-champion, Waterchei fut sanctionné et relégué d'office en Division 3 pour avoir "tenté de fausser la compétition".
  7. Waterschei échoua à 2 points du K. OLSE Merxem SC.
  8. Waterschei termina à 4 points du KV Kortrijk et ne fut pas promu.
  9. Waterschei termina à 2 points de la R. AA Louviéroise et ne fut pas promu.