Julius Schaub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julius Schaub (deuxième à droite) à la signature des Accords de Munich par Adolf Hitler 1938

Julius Schaub (Munich, - Munich, ) était aide de camp du dictateur Adolf Hitler à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Son dernier grade, obtenu en 1944, fut celui de SS-Obergruppenführer.

Il devient l'aide de camp de Hitler en 1940. Immédiatement après le complot du 20 juillet 1944, qui visait à tuer le Führer avec une bombe, Hitler fit décorer tous les blessés et les morts. Les autres aides de camp de Hitler rapporteront plus tard que Schaub, qui se trouvait dans un autre bâtiment au moment de l'attentat, prétendit avoir été blessé dans l'explosion pour se faire décerner cette décoration.

À la fin de la guerre, lors de la bataille de Berlin, Schaub se réfugie temporairement dans le Führerbunker. Il en part le 22 avril quand Hitler lui ordonne d'aller incinérer tous ses documents et effets personnels restés dans ses appartements à Munich et à l'Obersalzberg.

Schaub décède à Munich en 1967.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Julius Schaub et Olaf Rose ; Julius Schaub - in Hitlers Schatten : Erinnerungen und Aufzeichnungen des Chefadjutanten 1925 - 1945 ; Stegen/Ammersee : Druffel und Vowinckel ; 2005 ; (ISBN 3806111642)

Sur les autres projets Wikimedia :