Jean-Jacques Lebel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Lebel.

Jean-Jacques Lebel

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Jacques Lebel en 2008

Naissance 30 juin 1936
Paris
Nationalité France

Jean-Jacques Lebel, né à Paris en 1936, est un artiste plasticien, écrivain, créateur de manifestations artistiques. Il est le fils de Robert Lebel, critique d'art et ami de Marcel Duchamp, entre autres.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1955, sa première exposition a lieu à la Galleria Numero à Florence, Italie. Après un passage chez les Surréalistes, il expose à Milan, chez Arturo Schwarz, chez Iris Clert et chez Simone Collinet à Paris, puis dans d'innombrables musées et galeries à travers le monde.

En 1960, Jean-Jacques Lebel est l'auteur, à Venise, de L'enterrement de la Chose, le premier happening européen. Il publie le premier essai critique en français sur le mouvement des happenings à travers le monde. À partir de cette date, il produit plus de soixante-dix happenings, performances et actions, sur plusieurs continents, parallèlement à ses activités picturales, poétiques et politiques. Il travaille à Paris, Londres, New York ou ailleurs avec Oldenburg, Kaprow, Tetsumi Kudo, Erró, Carolee Schneemann, Yoko Ono, Daniel Pommereulle, Nam June Paik, Filliou, etc.

Dans les années 1960, il traduit en français et publie William Burroughs, Allen Ginsberg, Michael McClure, Lawrence Ferlinghetti et Gregory Corso.

En 1960, il prend l'initiative du « Grand tableau antifasciste collectif » (4 × 5 mètres) peint par Baj, Dova, Crippa, Erro, Lebel et Antonio Recalcati, puis exposé à l’Anti-Procès de Milan, en 1961.

En 1960 et 1961, il coorganise, à Paris, Venise, et Milan L'Anti-Procès, une manifestation et une exposition internationales et itinérantes regroupant une soixantaine d'artistes de tendances diverses, prenant position contre la guerre d'Algérie et contre la torture.

En juillet 1967, il monte la réelle création de la pièce de théâtre de Pablo Picasso, Le Désir attrapé par la queue (1944), dont une célèbre première lecture, menée par Albert Camus, avait eu lieu durant l'Occupation à Paris dans le salon de Michel Leiris.

En 1968, Jean-Jacques Lebel a pris part aux activités du « Mouvement du 22 mars », puis du Groupe anarchiste « Noir et Rouge » et à « Informations et correspondances ouvrières ». Il a suivi l’enseignement du philosophe Gilles Deleuze à la faculté de Vincennes et à la faculté de Saint-Denis.

En 2001 et 2002 : manifestation itinérante – l’installation polymorphique et évolutive, « Reliquaire pour un culte de Vénus », composée de plus de trois mille éléments collectés à travers l’Europe – s’est déroulée au FRAC de Basse-Normandie à Caen, au Casino de Luxembourg, au CRÉDAC d’Ivry, à la villa Tamaris de la Seyne-sur-Mer (accompagnée, à cette occasion, d’une soixantaine d’œuvres de types variés. Cette exposition est présentée en 2003 à l’Institut français de Barcelone.

En 2007, il réalise un film Les Avatars de Vénus, autour de la figure de Vénus, réalisé à partir du procédé de morphing. Jean-Jacques Lebel est également coauteur avec François Pain d'Un monument à Félix Guattari, film réalisé à partir de l'événement qu'il organisa au Centre Pompidou en 1994/95 en hommage au psychanalyste récemment disparu. Ces deux films sont distribués par Le peuple qui manque [1].

Le 5 novembre 2008, une soirée [2] au cinéma Le Méliès de Montreuil est organisée par Le peuple qui manque autour de Jean-Jacques Lebel et de sa période des happenings, à partir des projections de films inédits et du film Hé viva Dada du documentariste Jean-Michel Humeau, film autour du 2e Festival de La Libre expression, manifestation phare organisée par Jean-Jacques Lebel en 1965.

En 2009, exposition "Soulèvements" commissaire Jean de Loisy, à la fondation Antoine de Galbert, la Maison Rouge Paris.

En 2013, il crée pour une exposition au MAMCO de Genève, une installation bouleversante présentant les atrocités commises sur les prisonniers à Abu Ghraib par l'armée américaine . L'artiste réagit autant à l'humiliation extrême subie par les prisonniers qu'à la couverture médiatique de ces actes de torture commis au nom de la démocratie.

En 2014, exposition rétrospective "Il n'est d'art qu'insurrectionnel" , au ZKM Medium Museum de Karlsruhe (Allemagne), commissaire de l'exposition Bernhard Serexhe.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Lebel: des années cinquante aux années quatre-vingt-dix, Mazzotta, Milano, 1991, 78 p., ill., colour, b&w.
  • Jean-Jacques Lebel: Retour d'exil. Peintures, dessins, collages 1954-1988, Galerie 1900/2000, Paris, 1988.
  • Blistène, Bernard: Jean-Jacques Lebel. Una intervista. Jean-Jacques Lebel. An Interview, in: FLUXUS Flash Art, No. 84-85, 1978 October- November, 57-63.
  • Faye, Jean Pierre - Jean-Jacques Lebel (eds.): Polyphonix, Change, No. 42 (spécial issue dedicated to Polyphonix 5), 1983, 168 p., ill., b&w.
  • Félix Guattari: Jean-Jacques Lebel - Maler der Transversalität. Jean-Jacques Lebel - Painter of Transversality, in: Todoroff, Uli - Sophie Haaser (eds.): Jean-Jacques Lebel. Builder, Skulpturen, Installationen, Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig Wien, Wien, 1998. 35-40.
  • Hegyi Dóra: Jean-Jacques Lebel. Kortárs Mûvészeti Múzeum Ludwig Múzeum Budapest. 1998. április 2 - május 10, in: Jump magazin, No. 1, 1998. 36.
  • Hegyi Dóra (ed.): Jean-Jacques Lebel, Ludwig Kortárs Mûvészeti Múzeum-Ludwig Múzeum, Budapest, 1998.
  • Labelle-Rojoux, Arnaud (ed.): Entretien avec Jean-Jacques Lebel, in: Loisy, Jean de (ed.): Hors limites. L'art et la vie 1952-1994, Centre Georges Pompidou, Paris, 1994, 109-115.
  • Lebel, Jean-Jacques: D'une Biennale (1960) à l'autre (1990), in: Bonito Oliva, Achille - Gabriella.
  • De Mila - Claudio Cerritelli (eds.): Ubi fluxus ibi motus 1990-1962, Mazzotta, Milano, 1990, 75-79.
  • Lebel, Jean-Jacques: De quoi il s'agit, Édition privée réservée aux amis, 1998.
  • Lebel, Jean-Jacques: Déchirex, in: Tolvaly Ernô - Lengyel András (eds.): Kortárs Képzômûvészeti Szöveggyûjtemény, A & E '93 Kiadó, 1992, 84-85.
  • Lebel, Jean-Jacques: Ginsberg/Flash/Ginsberg. Flash/Ginsberg/Flash, Édition privée réservée aux amis, 1997.
  • Lebel, Jean-Jacques: Happenings d'une bastille, l'autre, in: Dreyfus, Charles (ed.): Happenings & Fluxus, Galerie 1900-2000 - Galerie du Genie - Galerie de Poche, Paris, 1989, 7-15.
  • Lebel, Jean-Jacques: Julien Blaine. Éloge de la multiplicité, in: Kanal Europe, No. 1, 1993, 37.
  • Lebel, Jean-Jacques: Le happening, Les Lettres Nouvelles, Denoël, 1966, 89 p., ill., b&w.
  • Lebel, Jean-Jacques: Légende, in: Bonito Oliva, Achille - Gabriella De Mila - Claudio Cerritelli (eds.): Ubi fluxus ibi motus 1990-1962, Mazzotta, Milano, 1990, 81-84.
  • Lebel, Jean-Jacques: Megjegyzések a politikai utcaszínházról, in: Ungvári Tamás (szerk.): À dráma mûvészek ma. Írók, rendezôk, kritikusok korunk drámájáról, Gondolat, Budapest, 1974, 468-475.
  • Lebel, Jean-Jacques: On the Necessity of Violation, in: Sandford, Mariellen R. (ed.): Happenings and Other Acts, Routledge, London - New York, 1995, 268-284.
  • Lebel, Jean-Jacques: On the Necessity of Violation. Paris Postscript, May/June 1968, in: Stiles, Kristine - Peter Selz (eds.): Théories and Documents of Contemporary Art. À Sourcebook of Artists' Writings, University of California Press, Berkeley - Los Angeles - London, 1996, 718-722.
  • Lebel, Jean-Jacques: Poésie directe des Happenings à Polyphonix. Entretiens avec Arnaud Labelle-Rojoux et quelques documents, Opus International Édition, Paris, 1994, 173 p., ill., b&w.
  • Lebel, Jean-Jacques: Poésie en action, in: Janicot, Francoise (ed.): Poésie en Action, Loques - NèPE, Issy-les-Moulineaux, 1984, 5-15.
  • Lebel, Jean-Jacques: Rue Rossini. Les rencontres Rossiniennes, Galleria di Franca Mancini, Pesaro, 1996, 47 p., ill., mainly colour.
  • Lebel, Jean-Jacques: Umsonst (Bemerkungen zu den Happenings), in: Becker, Jürgen - Wolf Vostell (eds.): Happenings, Fluxus, Pop Art, Nouveau Réalisme. Eine Dokumentation, Rowohlt Verlag, Hamburg, 1965, 355-357.
  • Lebel, Jean-Jacques: Vita Nuova, in: Kanal Europe, No. 1, 1993, 36.
  • Lebel, Jean-Jacques - Daniel Pommerulle - Ferró - Tetsumi Kudo - Jocelyn de Noblé - Allan Zion - Claude Richard - Otto Hahn : Grundsätzliches zum Thema Happening. Für die Mitgleider des Workshops für freien Ausdruck, in: Becker, Jürgen - Wolf Vostell (eds.): Happenings, Fluxus, Pop Art, Nouveau Réalisme. Eine Dokumentation, Rowohlt Verlag, Hamburg, 1965, 357-360.
  • Lebel, Jean-Jacques (ed.): Polyphonix 3. Festival International de Poesie Directe, American Center, Paris, 1981, 28 p., ill., b&w.
  • Lebel, Jean-Jacques (ed.): Polyphonix 4. Festival International de Poesie Directe, Musique, Performance, Vidéo, American Center, Paris, 1982, 43 p., ill., b&w.
  • Mahon, Alyce: Jean-Jacques Lebel és Marquis de Sade: a jólnevelt viselkedés megszegése. Outrages aux bonnes mœurs: Jean-Jacques Lebel and the Marquis de Sade, in: Hegyi Dóra (ed.): Jean- Jacques Lebel, Ludwig Kortárs Mûvészeti Múzeum-Ludwig Múzeum, Budapest, 1998, 18-45.
  • Mahon, Alyce: Verstoss gegen die Guten Sitten: Jean-Jacques Lebel und der Marquis de Sade. Outrages aux bonnes mœurs: Jean-Jacques Lebel and the Marquis de Sade, in: Todoroff, Uli - Sophie Haaser (eds.): Jean-Jacques Lebel. Builder, Skulpturen, Installationen, Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig, Wien, 1998, 71-112.
  • Mahon, Alyce, Jean-Jacques Lebel: Anti-Sculpture and Anti-Psychiatry, in: Sculpture and Psychoanalysis, B. Taylor (ed.), Aldershot: Ashgate/Henry Moore New Studies in Sculpture, 2006, p. 117-137
  • Martel, Richard - Françoise Dugré: Art action - entrevues. Pierre Restany. Jean-Jacques Lebel. Dick Higgins. Charles Dreyfus. Esther Ferrer. Julien Blaine. Jacques Donguy. Danièle Roussel. Bruce Barber. Felipe Ehrenberg. Bartolomé Ferrando. Giovanni Fontana. Simon Herbert. Elisabeth Jappe. Arnaud Labelle-Rojoux. Charlemagne Palestine. Slavka Sverakova. Martha Wilson. Laszlo Beke. Veronica Diesen. Lukasz Guzek, in: [Art Action / Dick Higgins] Inter Art Actuel, No. 73, 1999 Spring-Summer, 8-29.
  • Millet, Catherine: Jean-Jacques Lebel, az örök lázadó. Jean-Jacques Lebel Permanent Rebel, in: Hegyi Dóra (ed.): Jean- Jacques Lebel, Kortárs Mûvészeti Múzeum-Ludwig Múzeum, Budapest, 1998, 5-17.
  • Stiles, Kristine: "'Beautiful, Jean-Jacques': Jean-Jacques Lebel's Affect and the Théories of Gilles Deleuze and Félix Guattari", (Milano: Edizioni Gabriele Mazzotta, 1998): 7-30.
  • Stiles, Kristine: “La Crise de l'avant-garde", and an “Interview with Jean-Jacques Lebel”, + - 0 [Brussels] 34 (October, 1981): 32-33, 35-36.
  • Stiles, Kristine: “Jean-Jacques Lebel’s Phoenix and Ashes”, in Jean-Jacques Lebel (London: Mayor Gallery, 2003): 3-15.
  • Todoroff, Uli - Sophie Haaser (eds.): Jean-Jacques Lebel. Builder, Skulpturen, Installationen, Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig Wien, Wien, 1998.
  • Lebel jean-Jacques, Soulèvements, Paris, Fages éditeurs/La Maison rouge, 2009
  • Lebel Jean-Jacques A pied, à cheval et en spoutnik, Paris, ensba, 2009
  • Lebel Jean-Jacques, les happenings de Jean-Jacques Lebel, sous la direction d'Androula Michaël, Paris, Hazan, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]