International Monohull Open Class Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monocoque de la classe Open 60.

L'International Monohull Open Class Association ou IMOCA est une association fondée en 1991 et membre reconnu de l'ISAF (International Sailing Federation) depuis 1998. Elle gère la classe de monocoques de 60 pieds open.

Origine[modifier | modifier le code]

Cette association regroupe des coureurs, des organisateurs et des architectes concernés par la classe de voiliers de course au large.

Elle participe à la mise en œuvre du championnat du monde de courses océaniques dont font partie les plus grandes courses popularisée par le Vendée Globe.

Elle est née après le premier Vendée Globe avec le désir d'établir des règles de jauge pour les monocoques de 60 pieds. Ses membres fondateurs sont Isabelle Autissier, Christophe Auguin, Alain Gautier et Jean-Luc Van Den Heede.

Cette association gère la classe Open 60'[1] reconnue classe internationale par l'ISAF en 1998, et participe aux règles des courses qui autorisent cette classe, comme le Vendée Globe, la Calais Round Britain Race, The Transat, la Route du Rhum, la Transat Jacques-Vabre, la Transat B to B, Barcelona World Race, la Fastnet.

Elle gère également un championnat du monde annuel dans le but principal de promouvoir la classe Open 60'. Cette classe de bateaux est en plein développement et les monocoques de 60 pieds sont reconnus comme étant parmi les plus rapides du monde (supplantés seulement par les VOR70 et certain prototypes).

Les derniers champions IMOCA sont Armel Le Cléac'h (champion 2008/2009), Bernard Stamm, Jean Le Cam, Mike Golding et Jean-Pierre Dick (2011), François Gabart (2012 et 2013)[2].

Le président du conseil d'adminitration 2013 de l'IMOCA est Luc Talbourdet. Ce CA comprend entre autres membres Jean Le Cam, Vincent Riou, Armel Le Cléac'h, et Bernard Stamm.

Circuit IMOCA[modifier | modifier le code]

Les courses suivantes sont ou ont été au programme du circuit IMOCA :

La jauge[modifier | modifier le code]

La jauge IMOCA 2013[4] définit entre autres les points suivants :

  • le bateau doit être un monocoque d'une longueur de coque maximale de 60 pieds (soit 18,29 mètres) et d'une longueur hors-tout (bout-dehors compris) maximale de 66 pieds (soit 20,12 mètres) ;
  • le maître-bau (largeur) doit être inférieur à 5,85 m (depuis mai 2013) ;
  • le tirant d'eau maximal est de 4,50 mètres (lège) ;
  • il doit y avoir cinq cloisons étanches ;
  • cinq appendices (généralement quille basculante, safrans et dérives asymétriques) sont autorisés ;
  • le moment de redressement maximal autorisé est de 32 tonne.mètre ;
  • le tirant d'air est limité à 29 mètres ;
  • la surface maximum de voiles n'est pas réglementée, seule leur nombre est limité à 10 en course.

Exemples[modifier | modifier le code]

Macif, vainqueur du Vendée Globe 2012-2013, a pour caractéristiques :

  • longueur de coque : 60 pieds (18,28 mètres) ;
  • largeur : 5,70 mètres ;
  • tirant d'eau : 4,5 mètres ;
  • déplacement (poids) : 7 700 kg ;
  • nombre de dérives : 2 ;
  • hauteur du mât : 29 m ;
  • type de quille : mécano-soudée ;
  • surface de voiles au près : 340 m2 ;
  • surface de voiles au portant : 570 m2.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]