5.5 Metre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
5.5 Metre
Image illustrative de l'article 5.5 Metre
Symbole de classe
Symbole de classe

Type Monocoque
Fonction Régate
Équipage 3
Débuts 1949
Longueur hors-tout env. 9,5 m
Maître-bau Min. 1,92 m
Tirant d'eau Max. 1,35 m
Voilure Min. 26,5 m2, max. 29 m2
Déplacement Min. 1 700 kg, max.: 2 000 kg
Design Charles Ernest Nicholson

La série internationale des 5.5 Metre est dérivée de la classe 6 Metre de la Jauge internationale (Metre Rule), dont le but initial était de proposer un voilier aux qualités équivalentes mais plus abordable.

Comme les classes de la Jauge internationale, les bateaux doivent correspondre au résultat d'une formule. Les paramètres sont la longueur de flottaison, le déplacement et la surface vélique. Le déplacement est pris en compte, contrairement à la formule de la Jauge internationale.

Le résultat du calcul suivant cette formule donne une longueur théorique exprimée en mètre. La vitesse maximale théorique d'un tel voilier étant proportionnelle à cette longueur théorique, cette dernière ne doit pas excéder 5,5 mètres. Cette contrainte laisse une certaine place à la créativité et les voiliers de la classe peuvent présenter des différences notables, contrairement aux monotypes.

Depuis 2010, la classe 5.5 Metre est admise aux Vintage Yachting Games.

Formule[modifier | modifier le code]

La formule est définie par les International Five Point Five Metre Rating Rules[1].

 
5.500 \mbox{ mètres} \ge 0.9 \cdot \left( \frac{L \cdot \sqrt[2]{S}} {12 \cdot \sqrt[3]{D}} + \frac{L + \sqrt[2]{S}} {4} \right)

  • L = longueur à la flottaison
  • S = surface vélique
  • D = déplacement

Histoire[modifier | modifier le code]

Charles Ernest Nicholson conçut la classe en 1937 et les premiers bateaux répondant aux critères furent construits en 1949. Elle s'imposa rapidement face au 5 Metre comme alternative abordable aux 6 Metre et fit son apparition aux Jeux olympiques à l'édition 1952 à Helsinki et en 1953 sur la Scandinavian Gold Cup. Elle évinça la classe 6 Metre dès les Jeux olympiques d'été de 1956 à Melbourne. Victime des mêmes critiques que la classe précédente, à savoir des coûts grandissants, elle perdit son statut olympique après les Jeux olympiques d'été de 1964 à Tokyo, marquant la fin de la présence de la Jauge internationale aux Jeux. La classe conserve toutefois son activité sur un grand nombre d'autres compétitions.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :