2.4mR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2.4mR
Image illustrative de l'article 2.4mR
Symbole de classe
Symbole de classe

Équipage 1
Gréement bermudien
Débuts 1980
Longueur hors-tout 4,20 m
Maître-bau 0,81 m
Tirant d'eau 0,99 m
Voilure Grand-voile : 4,50 m²
foc : 3 m²
pas de spinnaker
Déplacement 254 kg
Architecte Peter Norlin

Le 2.4mR ou 2.4 Metre, (deux point quatre mètres) est un quillard de sport en solitaire d'environ 4,20 mètres. Agréé par l'ISAF comme série internationale depuis 1992[1], dessiné par des architectes de Stockholm en 1983, suivant les prescriptions de la jauge internationale (JI ou R Meter). C'est le voilier des Jeux paralympiques depuis les jeux de Sydney, en 2000.

Historique du 2.4mR[modifier | modifier le code]

Un voilier nommé Mini 12, bateau à l'échelle 1/5 des 12M JI, est né suite à la Coupe de l'America de 1980, à Newport. La classe s'est développée en Suède sous l'impulsion de l'architecte naval Peter Norlin, créateur du 2.4mR. Celui-ci a également conçu les équipements spécifiques à la voile handisport.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Ce petit quillard a la même silhouette que les autres voiliers de la Jauge internationale (R Metre en anglais), en particulier des célèbres 12M JI de la Coupe de l'America.

Comme pour tous les bateaux dessinés selon cette jauge, l'appellation 2,4 mètres est le résultat d'un calcul de jauge et non pas la longueur de la coque.

Cette jauge, malgré ses règles strictes permettant la réalisation de voiliers aux performances théoriquement égales, donne la possibilité aux architectes et aux chantiers de construire des bateaux légèrement différents. La longueur hors-tout est comprise entre 4,10 m et 4,35 m, le bau maximum entre 0,75 m et 0,90 m, le déplacement entre 225 et 260 kg, pour une surface de voiles (une grand-voile et un foc) d'environ 8 m2.

La position assise du barreur, à proximité du centre de gravité, minimise les écarts de performances dus au poids de l'équipage.

Le gouvernail peut être actionné avec les mains ou les pieds, au moyen de pédales. Toutes les manœuvres sont ramenées à portée de main du barreur.

L'association qui régit les règles de la classe surveille particulièrement les éléments qui rendraient plus coûteuse la construction du bateau : pas de quille à ailettes, pas de matériaux de haute technicité, par exemple.

Caractéristiques particulières du modèle paralympique[modifier | modifier le code]

2.4mR Norlin Mark III au près serré

N'étant pas une série monotype, c'est le modèle Norlin Mark III, de construction australienne, qui a été choisi pour les championnats du monde et les jeux paralympiques. Les spécifications particulières appliquées aux régates paralympiques de 2008 sont données dans le paragraphe K.5.3 de la jauge internationale 2.4mR [2]. Les bateaux doivent être construits par un chantier travaillant sous licence.

Palmarès des jeux paralympiques[modifier | modifier le code]

  • Sidney, 2000 : or : Heiko Kroeger (GER), argent : Jens Al Andersen (DEN), bronze : Thomas Taylor Brown (États-Unis)
  • Athènes, 2004 : or : Damien Seguin (FRA), argent : Thomas Brown (États-Unis), bronze : Thierry Schmitter (NED)
  • Pekin, 2008 : or : Paul Tingley (CAN), argent : Damien Seguin (FRA), bronze : John Ruf (États-Unis)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. suivant l' International 2.4 Metre Class
  2. Appendix K of the International 2.4mR Rule

Sur les autres projets Wikimedia :