François Gabart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Gabart Sailing pictogram.svg
Transat Jacques Vabre 2013 - François Gabart 01.JPG
François Gabart au Havre, avant le départ de la Transat Jacques-Vabre 2013.
Contexte général
Sport Voile
Période active depuis 1997
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance 23 mars 1983 (31 ans)
Lieu de naissance Saint-Michel-d'Entraygues, France

François Gabart est un navigateur et un skipper professionnel français, né le 23 mars 1983 à Saint-Michel-d'Entraygues[1] en Charente. Le 27 janvier 2013 aux Sables d'Olonne, il remporte la 7e édition du Vendée Globe en établissant un nouveau record de la circumnavigation en solitaire, sans escale sur monocoque, en 78 jours, 2 heures, 16 minutes et 40 secondes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le bâtiment direction de l'INSA Lyon en mai 2013. À gauche de l'entrée, une banderole rendant hommage à la victoire de François Gabart au Vendée Globe.

François Gabart habite La Forêt-Fouesnant dans le Finistère[2]. Durant ses études, il était dans la section sport de haut niveau de l'INSA de Lyon[3], ce qui lui a permis de réaliser en parallèle de sa formation d'ingénieur une préparation olympique en Tornado. Il a obtenu un diplôme de génie mécanique et développement en 2007[4].

En 2010 François Gabart rejoint le programme « Skipper Macif ». Il termine à la 2e place de la Solitaire du Figaro en 2010 derrière Armel Le Cléac'h. Le 31 décembre de la même année, il prend avec Michel Desjoyeaux le départ de la Barcelona World Race 2010-2011[5], à bord de Foncia 2. Il prépare ainsi le Vendée Globe 2012-2013 qu'il court sur un bateau issu du même moule que ce nouveau Foncia[6]. Ils abandonnent le 26 janvier, en raison d'un démâtage, alors qu'ils étaient en 2e position[7]. Le 11 septembre 2011, il termine deuxième du Trophée Clairefontaine derrière Nicolas Charbonnier. La même année, il termine 4e de la Transat Jacques-Vabre 2011, en duo avec Sébastien Col.

Il navigue sur le voilier Macif construit en 2011 sur le même modèle que Foncia 2. Il remporte l'édition 2011 de la Transat B to B, course qualificative pour le Vendée Globe 2012-2013. Pendant ce même Vendée Globe 2012-2013, du jeudi 29 à midi, au vendredi 30 novembre 2012 à midi, sur Macif, François Gabart parcourt 482,91 milles (894,3 km) à la vitesse moyenne de 20,1 nœuds. Il améliore ainsi le record de distance à la voile en 24 heures en solitaire sur monocoque 60 pieds (IMOCA) que détenait Alex Thomson depuis 2003 (468,72 milles)[8].

Il bat à nouveau ce record le 10 décembre 2012 en parcourant 545,3 milles[9] à 22,72 nœuds de moyenne[10]. Toujours lors de ce Vendée Globe 2012-2013, François Gabart passe l'équateur le 15 janvier à 13 h 41 UTC. Le skipper de Macif établit un nouveau record sur la distance Les Sables d'Olonne – équateur retour en 66 jours 1 heure et 39 minutes. Une performance exceptionnelle pour le jeune navigateur de 29 ans puisque l'ancien record était détenu par Michel Desjoyeaux en 71 jours 17 heures et 12 minutes[11]. Il remporte la 7e édition du Vendée Globe le 27 janvier à 15 h 19 après 78 jours et h 16 de course, devenant à 29 ans le plus jeune vainqueur de l'épreuve et établissant un nouveau record, en bouclant la circumnavigation en solitaire et sans escale en six jours de moins que Michel Desjoyeaux lors de l'édition 2008-2009[12].

C'est avec Michel Desjoyaux qu'il s'embarque pour la Transat Jacques-Vabre 2013 sur Macif. Alors qu'ils menaient la flotte des IMOCA, ils démâtent au large du Brésil, à trois jours de l'arrivée à Itajaí[13]

Toujours sur Macif, il remporte le 14 novembre 2014 la Route du Rhum 2014 dans la catégorie IMOCA en établissant là aussi un nouveau record de l'épreuve de sa catégorie en 12 jours 4 h et 38 min 55 s. Il bat de plus de sept heures le record établi en 2006 par Roland Jourdain[14].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Routage maritime[modifier | modifier le code]

Il a routé Kito de Pavant et Sébastien Col sur la Transat Jacques-Vabre 2007 dans la section IMOCA. Ils terminent la course sixième sur dix-sept.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2013 : François Gabart, coureur au large, documentaire de Yves Legrain Crist, produit par Kanari Films[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.transat-jacques-vabre.com/en/node/343
  2. http://www.francois-gabart.com/bio/
  3. Emmanuel Versace, « Gabart-Le Cléac'h, les faux frères du Vendée Globe », dans Le Monde, 8 janvier 2013, consulté sur www.lemonde.fr le 27 janvier 2013
  4. Collège Maurice Genevoix François Gabart : du collège de Châteauneuf au Vendée Globe, tour du monde à la voile !, consulté le 27 janvier 2013
  5. Team Foncia sur le site Barcelona World Race
  6. Présentation de François Gabart, Imoca.org, 2010
  7. Les explications de Michel Desjoyeaux et François Gabart, Foncia abandonne, site BWR, Brèves, 26 janvier 2011
  8. Gabart à toute vitesse sur lequipe.fr, 30 novembre 2012.
  9. « Nouveau record sur 24 h pour François Gabart », sur vendeeglobe.org, 10 décembre 2012
  10. Vitesses supersoniques, sur vendeeglobe.org, 10 décembre 2012.
  11. « Gabart a passé l’équateur », sur vendeeglobe.org, 10 décembre 2012.
  12. France 24 François Gabart remporte le Vendée Globe en un temps record, consulté le 27/01/2013
  13. « Transat Jacques Vabre : Macif démâte, François Gabart et Michel Desjoyeaux sains et saufs », sur RTL.fr,‎ 21 novembre 2013 (consulté le 21 novembre 2013)
  14. « Route du Rhum. François Gabart s'impose en Imoca », Ouest-France, 14 novembre 2014.
  15. « "François Gabart, coureur au large", documentaire Canal+ », sur bateauxonline.fr,‎ 4 avril 2013 (consulté le 19 avril 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :