Iggy Azalea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Iggy Azalea

Description de cette image, également commentée ci-après

Iggy Azalea au Brits Awards 2013

Informations générales
Nom Amethyst Amelia Kelly
Naissance (23 ans)
Sydney, Australie
Activité principale Rappeuse
Activités annexes Mannequin
Genre musical Hip-hop, dance
Instruments Voix
Années actives Depuis 2007
Labels Mercury, Grand Hustle
Site officiel iggyazalea.com

Iggy Azalea, née Amethyst Amelia Kelly[1] le (23 ans) à Sydney en Australie, est une rappeuse australienne en contrat chez Grand Hustle Records, et un mannequin. Elle est connue pour le buzz créé à la suite de la diffusion[1] sur YouTube des ses clips Pu$$y[2], et My World.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Amethyst Amelia Kelly est né à Sydney, en Australie et a ensuite déménagé avec sa famille à Mullumbimby, en Nouvelle-Galles du Sud. Son père était un artiste comique, peintre et sa mère nettoyait les maisons de vacances et hôtels.

Elle chante depuis l'âge de 14 ans[3], et quitte l'Australie à l'âge de 16 ans pour rejoindre la Floride, à Miami pour poursuivre sa carrière musicale [4],[5]. Elle a dit à ses parents qu'elle allait « en vacances » avec un ami, mais a finalement décidé de rester aux États-Unis et leur a dit qu'elle ne reviendra pas chez eux elle déclare : « J'ai été attirée par l'Amérique parce que je me sentais comme un étranger dans mon propre pays ... j'avais l'amour du hip-hop, et l'Amérique est le berceau de cela. » Son nom de scène vient de l'association de la rue où elle a vécue, Azalea Street, et du nom de son chien Iggy[6].

Mixtapes et premier album studio (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'en 2011 qu'elle se fait réellement remarquer avec ses deux premières vidéos sexy diffusées sur le site YouTube Pussy et My World, deux clips réalisés par elle-même où elle montre déjà ses talents de rappeuse avec des paroles agressives[7] : « C'est nécessaire d'être vulgaire parfois, c'est une façon de parler de notre société[8]. » Le 27 septembre 2011, Azalea sort son premier projet, une mixtape intitulée Ignorant Art, disant qu'elle l'a faite « dans l'intention de faire les gens se questionnés et de redéfinir les anciens idéaux ».

Iggy Azalea signe sur le label Interscope Records[3] en janvier 2012. Mais ce label n'autorisant pas le rappeur T.I. à être partie-prenante de la réalisation du premier album The New Classic, Iggy décide de passer chez Grand Hustle[9]. En 2012, Azalea est devenue la première femme et rappeuse non-américaine, à être présent dans le « Top 10 Freshman » du magazine XXL. Le 11 octobre 2012, elle sort sa deuxième mixtape TrapGold, qui a été entièrement produit par Diplo. En février 2013, elle sort son premier single officiel intitulé Work qui s'est classé en première place dans les charts en Australie et au Royaume-Uni. Le clip a été réalisé par le duo français Jonas & François. En avril 2013, Iggy Azalea est accusée d'avoir plagié le titre Tuvan de Gaïa (Armin van Buuren) avec son titre Slo[réf. nécessaire]. Iggy a été nominée dans la catégorie « Artist to Watch » aux Video Music Awards 2013, qui a été remportée par Austin Mahone. Son premier album The New Classic sortira le 14 avril prochain, avec une collaboration avec Rita Ora.

Influences[modifier | modifier le code]

Azalea cite le rappeur Tupac Shakur (gauche) et Missy Elliott (droite) comme influences majeures

Bien que Iggy ait commencé à rapper à l'âge de 14 ans, elle fut influencée par le hip-hop dès l'age de 11 ans quand elle a entendu Tupac Shakur et sa chanson Baby Don't Cry (Keep Ya Head Up II) « C'est la chanson qui m'a fait tomber amoureux de la musique et aussi ce qui a suscité ma fascination pour Tupac qui allait plus tard me faire prendre mon stylo et écrire des chansons. »[10]. Dans ses premières interviews, Azalea à régulièrement évoqué son influence par Shakur: « J'ai été obsédé par Tupac. J’ai eu toutes les photos de Tupac imprimé sur mon mur. » Elle a également mentionné Missy Elliott comme rappeuse qui l'a influencée le plus, ainsi que Lil Kim, Gwen Stefani, Lady Gaga et Nicki Minaj[11].

En dehors de la musique, son sens de la mode est influencée par diverses personnes: « En ce qui concerne les personnes dont le style m'intéresse, je dirai Grace Kelly, Gwen Stefani, les Spice Girls, Victoria Beckham, et Fran Drescher »[12].

Mannequinat et mode[modifier | modifier le code]

L'agence de mannequins Elite lui conseille de perdre « quatre pouces de tour de hanche »[13],[14], mais elle signe finalement en juin 2012 un contrat avec l'agence Wilhelmina Models International Inc[15]. Elle effectue plusieurs séances photo pour divers magazines[6], dont Dazed & Confused[16], Complex Magazine, ou Flavor Magazine[17].

En avril 2012, elle apparait dans un clip musical interactif pour la marque de distribution de prêt-à-porter canadienne SSENSE, vidéo durant laquelle il est possible d'acheter les tenues des participants directement en ligne[18],[19],[20].

En septembre 2012, elle est retenue par la marque de jeans Levi's pour être l'égérie publicitaire de la campagne Go Forth[6],[15]. On la voit également défiler lors de la Fashion week de New York[21],[4] à la même période.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Liste des albums studio
Titre Détails de l'album
The New Classic

EPs[modifier | modifier le code]

Liste des extended plays
Titre Détails de l'album
Glory[22]
  • Sortie : 30 juillet 2012
  • Label : Grand Hustle
  • Format : Téléchargement numérique

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Liste des mixtapes
Titre Détails de l'album
Ignorant Art[1]
  • Sortie : 27 septembre 2011
  • Label : Autoédition
  • Format : Téléchargement
TrapGold
  • Sortie : 11 October 2012
  • Label : Grand Hustle
  • Format : Téléchargement

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2012 XXL Freshmen Class Fan Vote Finalists
  • 2012 MTVu Woodie Awards : Breakthrough Woodie (Nominée)
  • 2012 O Music Awards : Best Web-Born Artist (Nominée)
  • MTV Video Music Awards 2013 : Artist To Watch (Nominée)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Iggy Azalea Trace TV
  2. (en) No stooge Clash Magazine
  3. a et b (en) Rough edges are part of Iggy Azalea's charm (interview) Chicago Tribune
  4. a et b Iggy Azalea, la rappeuse aux multiples facettes sur Puretrend, 5 septembre 2012
  5. Fille à suivre: Iggy Azalea Flavor City Magazine, 2 décembre 2011
  6. a, b et c (en) Idolator And Levi’s Present Iggy Azalea: Go Forth interview sur idolator.com, 13 septembre 2012
  7. (en) Challenging Hip-Hop’s Masculine Ideal The New York Times
  8. Iggy Azalea, la nouvelle Cendrillon du rap Arte
  9. a et b (en) Artist Of The Day: Iggy Azalea MTV
  10. http://thepopmanifesto.com/issue09/iggy-azalea
  11. http://thepopmanifesto.com/issue09/iggy-azalea
  12. http://thepopmanifesto.com/issue09/iggy-azalea
  13. (en) Iggy Azalea Was Told She Was Too Fat To Model sur complex.com, 17 juin 2012
  14. (en) Too fat to model? sur acclaimmag.com, 18 juin 2012
  15. a et b (en) Iggy Azalea Fronts Levi's Latest 'Go Forth' Campaign The Fashion Spot 28 septembre 2012
  16. (en) Iggy Azalea As Shot By Columbine Goldsmith sur acclaimmag.com, 4 avril 2012
  17. (en) Iggy Azalea Gives Double The Drama For 'Flavor' Magazine sur MTV, 24 août 2012
  18. (en) First Interactive Shoppable Music Video sur le site officiel de SSENSE
  19. (en) ‘World's first shoppable music video' features fashions by Kane, Givenchy and Preen New York Daily News 5 avril 2012
  20. La rappeuse Iggy Azalea dans le premier clip de shopping interactif sur Première
  21. (en) Iggy Azalea Will Walk In New York Fashion Week! MTV Style, 26 juillet 2012
  22. (en) « New Music: Iggy Azalea – ‘Glory’ EP », sur Rap-Up.com,‎ 30 juillet 2012 (consulté le 12 mars 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]