Howard C. Hickman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hickman.

Howard C. Hickman

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Vers 1916

Naissance 9 février 1880
Columbia, Missouri
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 31 décembre 1949 (à 69 ans)
San Anselmo, Californie
États-Unis
Profession Acteur, réalisateur, scénariste
Dramaturge
Films notables Civilisation
Furie
Autant en emporte le vent
Les Aventures de Tarzan à New York
Avec Julia Dean, dans Matrimony (1915)
De g. à d. : deux gardes, un serviteur (non identifiés), Howard C. Hickman, Charles K. French, Herschel Mayall et Lola May, dans Civilisation (1916)

Howard C. Hickman (parfois crédité Howard Hickman) est un acteur, réalisateur, scénariste et dramaturge américain, né le 9 février 1880 à Columbia (Missouri), mort le 31 décembre 1949 à San Anselmo (en) (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Howard C. Hickman entame sa carrière d'acteur au théâtre et joue notamment à Broadway en 1921, dans la pièce The Skirt dont il est l'auteur, aux côtés de son épouse Bessie Barriscale (1884-1965).

Au cinéma, il débute comme acteur dans un court métrage muet sorti en 1912. Jusqu'en 1918, il contribue à quarante-neuf autres films muets américains (certains avec sa femme), produits entre autres par la Triangle Film Corporation. L'un d'eux est le film de guerre Civilisation de Reginald Barker, Thomas H. Ince et Raymond B. West (1916, avec Kate Bruce et Charles K. French), où il tient le premier rôle masculin du comte Ferdinand.

Toujours durant la période du muet, il est le réalisateur de dix-neuf films (et scénariste pour deux d'entre eux) sortis entre 1915 et 1921, dont onze en 1918-1919 avec son épouse en vedette (ex. : Her Purchase Price (en) en 1919, avec Alan Roscoe). Sa dernière réalisation est le western Man of the Forest (1921), avec Claire Adams, adapté du roman éponyme de Zane Grey (un remake d'Henry Hathaway, sous le même titre original, avec Randolph Scott, sortira en 1933).

Howard C. Hickman revient au cinéma, désormais exclusivement comme acteur, à l'occasion de son premier film parlant, Alias Jimmy Valentine de Jack Conway, avec William Haines dans le rôle-titre et Lionel Barrymore, sorti en 1928. Par la suite, il apparaît comme second rôle de caractère (ou tient des petits rôles non crédités) dans deux-cent-dix-huit autres films, les derniers sortis en 1944 (dont Madame Parkington de Tay Garnett, avec Greer Garson et Walter Pidgeon).

Mentionnons également Furie de Fritz Lang (1936, avec Spencer Tracy et Sylvia Sidney), Autant en emporte le vent de Victor Fleming (1939, avec Vivien Leigh et Clark Gable, où il est John Wilkes, le père d’Ashley joué par Leslie Howard), ou encore Les Aventures de Tarzan à New York de Richard Thorpe (1942, dernier film du couple Johnny Weissmuller-Maureen O'Sullivan).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur (sélection)[modifier | modifier le code]

Période du muet (1912-1918)
Période du parlant (1928-1944)
Dans Mystery Liner (1934)
Dans Cheers for Miss Bishop (1941)

Comme réalisateur (intégrale)[modifier | modifier le code]

Poster promotionnel pour Her Purchase Price (1919)

(films muets exclusivement)

(*) : films avec Bessie Barriscale

Théâtre à Broadway[modifier | modifier le code]

(comme acteur et dramaturge)

Liens externes[modifier | modifier le code]