Hedda Hopper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hedda Hopper

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Hedda Hopper en 1930.

Naissance 2 mai 1890
Hollidaysburg, Pennsylvanie
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 1er février 1966 (à 75 ans)
Hollywood
Profession Actrice, échotière

Hedda Hopper est une actrice et une chroniqueuse et échotière américaine, née le 2 mai 1890[1] à Hollidaysburg (Pennsylvanie), morte le 1er février 1966 à Hollywood (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors que sa carrière cinématographique marque nettement le pas, Hedda Hopper rencontre la chance de sa vie lorsque le Los Angeles Times lui offre une chronique de potins intitulée Hedda Hopper's Hollywood qui débute en février 1938. L'année suivante, dans Femmes de George Cukor, elle est la « columnist », l'échotière. Elle en fait sa carrière, souvent opposée à l'autre autorité en matière de ragots, Louella Parsons.

Ses amitiés politiques comprenaient notamment Joseph McCarthy, Howard Hughes, Ronald Reagan, J. Edgar Hoover, William Randolph Hearst… Pour plaire à Hearst, elle tenta d'empêcher la sortie du film Citizen Kane d'Orson Welles en 1941, et elle soutint activement McCarthy et Reagan.

À la radio, elle anima notamment The Hedda Hopper Show sur CBS de 1939 à 1942, et sur NBC en 1950.

En 1960 une émission spéciale pour la télévision intitulée Hedda Hopper's Hollywood, diffusée sur NBC, animée par Hopper, réunit Lucille Ball (une vieille amie), Francis X. Bushman, Liza Minnelli, John Cassavetes, Robert Cummings, Marion Davies (dont c'est la dernière apparition publique), Walt Disney, Janet Gaynor, Bob Hope, Hope Lange, Anthony Perkins, Debbie Reynolds, James Stewart et Gloria Swanson.

Elle est morte le même jour que Buster Keaton, avec qui elle avait joué dans Les Bijoux volés en 1931, Speak Easily en 1932 et le célèbre Boulevard du crépuscule de Billy Wilder en 1950.

Son personnage fut successivement interprétée dans trois téléfilms : d'abord par Alice Backes dans Gable and Lombard en 1976, puis par Jane Alexander dans Malice in Wonderland en 1985, et enfin par Katherine Helmond en 1995, face à Elizabeth Taylor en Louella Parsons dans L'Histoire d'Elizabeth Taylor (film centré sur la rivalité entre les deux « vipères d'Hollywood »).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]