Dépôt (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dépôt.

En informatique, un dépôt ou référentiel (de l'anglais repository), est un stockage centralisé et organisé de données. Ce peut être une ou plusieurs bases de données où les fichiers sont localisés en vue de leur distribution sur le réseau, ou bien un endroit directement accessible aux utilisateurs.

En programmation informatique, le concept de dépôt s'applique aux logiciels de gestion de versions[1].

Dépôts de logiciels[modifier | modifier le code]

La plupart des distributions GNU/Linux utilisent des dépôts accessibles sur Internet, officiels et non officiels, permettant aux utilisateurs de télécharger et de mettre à jour des logiciels compatibles. Ces logiciels sont distribués sous forme de paquets.

Le logiciel de construction de projet Apache Maven dispose également d'une gestion fine des dépôts pour rendre disponible aussi bien les plugins utilisés par Maven lui-même, que les projets générés par Maven.

Dépôt de code source[modifier | modifier le code]

Les logiciels de gestion de versions tels CVS ou SVN, disposent également du concept de dépôt. Le dépôt désigne alors l'endroit où les modifications apportées aux fichiers sont stockées. Le concept s'applique toutefois au delà de l'architecture aux différents nœuds d'un système décentralisé[2], et ce, indépendamment du workflow.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Understanding Git Conceptually », eecs.harvard.edu, 17 avril 2010.
  2. (en) « Exemple du dépôt du noyau Linux de Linus Torvalds », github.com, 27 décembre 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]