Société mathématique européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SME et EMS.

La Société mathématique européenne (European Mathematical Society)[1] a été fondée en 1990 en Pologne et a pour objet le développement et l'étude de tous les aspects des mathématiques en Europe.

Elle regroupe environ 50 sociétés mathématiques différentes (dont la Société mathématique de France), mais accepte aussi des membres individuels.

Prix[modifier | modifier le code]

Tous les quatre ans, un congrès est organisé appelé European Congress of Mathematics (ECM). Dix prix prestigieux sont alors décernés pour « reconnaître d'excellentes contributions aux mathématiques par de jeunes chercheurs d'au plus 35 ans ».

Voici les lauréats jusqu'à présent (un symbole F indique les mathématiciens qui ont ensuite gagné une Médaille Fields, tandis que le symbole Venus symbol.svg indique les mathématiciennes).

1992[modifier | modifier le code]

Richard Borcherds (Grande-Bretagne)FJens Franke (Allemagne) – Alexander Goncharov (Russie) – Maxim Kontsevich (Russie)FFrançois Labourie (France) – Tomasz Łuczak (Pologne) – Stefan Müller (Allemagne) – Vladimír Šverák (Tchécoslovaquie) – Gábor Tardos (Hongrie) – Claire Voisin (France)Venus symbol.svg

1996[modifier | modifier le code]

Alexis Bonnet (France) – Timothy Gowers (Grande-Bretagne)FAnnette Huber-Klawitter (Allemagne)Venus symbol.svgAise Johan de Jong (Pays-Bas) – Dmitry Kramkov (Russie) – Jiří Matoušek (République Tchèque) – Loïc Merel (France) – Grigori Perelman (Russie)FRicardo Pérez-Marco (Espagne/France) – Leonid Polterovich (Israël)

2000[modifier | modifier le code]

Semyon Alesker (Israël) – Rafaël Cerf (France) – Dennis Gaitsgory (Moldavie) – Emmanuel Grenier (France) – Dominic Joyce (Grande-Bretagne) – Vincent Lafforgue (France) – Michael McQuillan (Grande-Bretagne) – Stefan Nemirovski (Russie) – Paul Seidel (Italie/Grande-Bretagne) – Wendelin Werner (France)F

2004[modifier | modifier le code]

Franck Barthe (France) – Stefano Bianchini (Italie) – Paul Biran (Israël) – Elon Lindenstrauss (Israël)FAndreï Okounkov (Russie)FSylvia Serfaty (France)Venus symbol.svgStanislav Smirnov (Russie)FXavier Tolsa (Espagne) – Warwick Tucker (Australie/Suède) – Otmar Venjakob (Allemagne)

2008[modifier | modifier le code]

Artur Ávila (Brésil)FAlexei Borodin (Russie) – Ben Green (Grande-Bretagne) – Olga Holtz (Russie)Venus symbol.svgBo'az Klartag (Israël) – Alexander Kuznetsov (Russia) – Assaf Naor (Israël/USA) – Laure Saint-Raymond (France)Venus symbol.svgAgata Smoktunowicz (Pologne)Venus symbol.svgCédric Villani (France)F

2012[modifier | modifier le code]

Simon Brendle (Allemagne) - Emmanuel Breuillard (France) - Alessio Figalli (Italie) - Adrian Ioana (Roumanie) - Mathieu Lewin (France) - Ciprian Manolescu (Roumanie) - Grégory Miermont (France) - Sophie Morel (France)Venus symbol.svg - Tom Sanders (en) (Grande-Bretagne) - Corinna Ulcigrai (Italie)Venus symbol.svg

Note et référence[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Site officiel