Société mathématique suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Société mathématique suisse
Fondation 4 septembre 1910
Discipline Mathématiques
Pays Suisse
Président Nicolas Monod
Site web www.math.ch/

La Société mathématique suisse (allemand : Schweizerische Gesellschaft Mathematische ; anglais : Swiss Mathematical Society), fondée à Bâle le 4 septembre 1910, est la société nationale mathématique de la Suisse. Elle est membre de la Société mathématique européenne. Bien que maintenant publié par[précision nécessaire] la Société mathématique européenne, Commentarii mathematici Helvetici a débuté en 1929 avec la société mathématique suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1800, l'Université de Bâle et l'Académie de Genève étaient les deux plus importantes institutions académiques dans le domaine des mathématiques. Par exemple, Richard Dedekind, Ferdinand Georg Frobenius, Adolf Hurwitz et Hermann Minkowski ont passé leur temps[pas clair] à l'École polytechnique fédérale de Zurich.

En 1897, le premier Congrès international des mathématiciens fut tenu à Zurich. Le Congrès a été principalement organisé par des mathématiciens de l'ETH et de l'université de Zurich. À cette époque, en Suisse, il manquait une organisation cohérente dans le domaine des mathématiques. Dans le cadre du congrès rendus par Ferdinand Rudio (de)[1] pour les travaux d'Euler.[pas clair] Ce défi a conduit indirectement à la fondation de la Société mathématique suisse. Ferdinand Rudio, qui était alors directeur de la bibliothèque de l'ETH, a organisé et coordonné le projet.

Il était de 1907 à 1911, pour la mise en place de la Commission Euler.[pas clair] En 2007, plus de 70 volumes ont été publiés.

Du 4 au 7 septembre 1910, la société a tenu sa première conférence dans la petite salle, près du Bernoullianum (de)[2].

Rudolf Fueter (de), Henri Fehr (de) et Marcel Grossmann étaient les membres fondateurs et les trois premiers présidents de la société[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Le 20 mai 1928, la Société a établi sa publication qui était Commentarii mathematici Helvetici (CMH). En 1929, le premier volume a été publié. Fueter a repris au début la rédaction du magazine, qui a publié dans les premières années des messages fait par les mathématiciens travaillant en Suisse[pas clair]. Le volume annuel des Commentarii a maintenant près de 1 000 pages et bénéficie du haut niveau scientifique de renommée internationale[4]. Derzeit ist die Lausanner Mathematikprofessorin Eva Bayer-Fluckiger Chefreadakteurin der CMH[5].[pas clair]

Congrès[modifier | modifier le code]

Après 1897 et 1932 a eu lieu en 1994 pour la troisième fois le Congrès international des mathématiciens à Zurich au nom de l'Union mathématique internationale.

Membres d'honneur[modifier | modifier le code]

Avec l'année de leur nomination[6]

Présidents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en)/(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Swiss Mathematical Society » (voir la liste des auteurs) et en allemand « Schweizerische Mathematische Gesellschaft » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]