Jürgen Jost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jost.

Jürgen Jost (9 juin 1956 à Münster) est un mathématicien allemand. Il est depuis 1996 directeur de Institut Max-Planck de mathématique des sciences à Leipzig.

Jürgen Jost (à droite) à l'université Bar-Ilan en 2008, avec Yum-Tong Siu et Mina Teicher

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études supérieures en mathématiques, physique, économie et philosophie, Jürgen Jost a obtenu en 1980, à l'université de Bonn, un doctorat, sous la direction de Stefan Hildebrandt (de)[1]. Il y a passé en 1984 une habilitation en mathématiques, puis il a occupé, à l'université de Bochum, la chaire de « mathématiques X, analyse ». À la même époque, il a été le coordonnateur du groupe « Analyse stochastique et systèmes à une infinité de degrés de liberté », dans le cadre du projet spécial de recherches n° 237, tenu de juillet 1987 à décembre 1996.

Ses travaux lui ont valu, en 1993, le prix Gottfried Wilhelm Leibniz de la Deutsche Forschungsgemeinschaft.

Depuis 1996, il est directeur et membre scientifique de l'Institut Max-Planck de mathématique des sciences à Leipzig, répondant ainsi, après plus de 10 ans de travaux à Bochum, à l'offre de cet institut « d'aborder de nouveaux problèmes de recherche à la frontière entre mathématiques et les sciences naturelles et d'encourager simultanément la recherche mathématique en Allemagne, en particulier dans les domaines de la géométrie et de l'analyse ».

Il a été nommé en 1998 professeur honoraire à l'université de Leipzig. En 2002, il y a fondé, avec deux collègues de l'Institut Max-Planck, le Centre interdisciplinaire pour la bio-informatique (IZBI).

Jost a été orateur invité au Congrès international des mathématiciens de 1986 à Berkeley (Californie), avec une conférence intitulée Two dimensional geometric variational problems. Il est membre de de l'Académie des sciences et des lettres de Mayence (1998), de l'Académie des sciences de Saxe (de) à Leipzig (2001), de la Leopoldina à Halle (2002) et membre extérieur de l'Institut de Santa Fe au Nouveau-Mexique.

Thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Harmonic mappings between Riemannian manifolds, ANU-Press, Canberra, 1983
  • (en) Harmonic maps between surfaces, Springer LNM 1062, 1984
  • (en) Nonlinear methods in complex geometry, Birkhäuser, Basel, Boston, coll. DMV-Seminare, n° 10, 1988, 2e éd. 1991
  • (en) Two dimensional geometric variational problems, Wiley-Interscience, Chichester, 1991
  • (de) Differentialgeometrie und Minimalflächen, Springer, 1994, 2e éd. 2007 (avec J.-H. Eschenburg)
  • (en) Riemannian Geometry and Geometric Analysis [détail des éditions]
  • (en) Compact Riemannian Surfaces [détail des éditions]
  • (en) Postmodern Analysis, Springer, 1998, 3e éd. 2005
  • (en) A mathematical introduction to string theory - variational problems, geometric and probabilistic methods (avec S. Albeverio, S. Paycha et S. Scarlatti), London Math. Soc., Lecture Note Series 225, Cambridge Univ. Press, 1997
  • (en) Calculus of Variations (avec X. Li-Jost), Cambridge Univ. Press, 1998
  • (en) Nonpositive curvature: Geometric and analytic aspects, (Lectures in mathematics: ETH Zürich), Birkhäuser-Verlag, Basel, 1997
  • (de) Partielle Differentialgleichungen, Springer, 1998
  • (en) Bosonic Strings: A mathematical treatment, AMS International Press, 2001
  • (en) Partial Differential Equations, Springer, 2002, 2e éd. 2007
  • (en) Dynamical Systems. Examples of Complex Behaviour, Springer, 2005
  • (en) Geometry and Physics, Springer, 2009

Note et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]