Eddie House

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eddie House Portail du basket-ball
Eddie House 2.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Edward L. House II
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 14 mai 1978 (36 ans)
Berkeley, Californie
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 79 kg (174 lb)
Situation en club
Club actuel Sans Club
Numéro 5, 50, 55
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
Arizona State Sun Devils
Draft NBA
Année 2000
Position 37e
Franchise Heat de Miami
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2004-2005
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2009-2010
2010-2011
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Clippers de Los Angeles
Bobcats de Charlotte
Bucks de Milwaukee
Kings de Sacramento
Suns de Phoenix
Nets du New Jersey
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Knicks de New York
Heat de Miami
05,0
08,0
07,5
06,8
11,1
03,2
04,7
09,8
08,4
07,5
08,5
07,2
06,4
06,5

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Edward L. House II (né le 14 mai 1978 à Berkeley en Californie), plus communément appelé Eddie House, est un basketteur professionnel américain. Véritable globe-trotter au sein de la NBA, il a joué dans pas moins de 9 franchises en 11 saisons et y remporte le titre en 2008 avec les Celtics de Boston.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Eddie House nait à Berkeley en Californie et grandit à Union City non loin de là, dans le comté d'Alameda. Lors de ses études secondaires, il rejoint la James Logan High School puis la Hayward High School[1].

Il poursuit sa scolarité à l'Université d'État de l'Arizona au sein des Sun Devils d'Arizona State au poste de meneur. Il est encore actuellement le meilleur marqueur de l'histoire de l'université avec 2 044 points et détient également le record d'interceptions. Il devient l'un des rares joueurs de l'université à être nommé joueur de l'année de la Pacific-10 Conference[2] avec Ike Diogu et James Harden. Il bat divers records lors de son année senior, notamment une performance à 61 points après double-prolongation face aux Golden Bears de Californie.

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

En 2010 avec le Heat de Miami

Il est drafté en 37e position de la Draft NBA 2000 par le Heat de Miami où il passe trois ans, avant d'être recruté par les Clippers de Los Angeles en tant qu'agent-libre[3]. Il est transféré un an plus tard aux Bobcats de Charlotte, puis est balloté lors de la 2005-2006 entre les Bobcats, les Bucks de Milwaukee et les Kings de Sacramento. Il signe l'année suivante aux Suns de Phoenix[4] avec lesquels il atteint la finale de la conférence ouest, battu par les Mavericks de Dallas.

Le 17 août 2006, il signe un contrat d'un an avec les Nets du New Jersey[5]. L'année suivante, le 9 août 2007, il signe à nouveau un contrat d'un an avec les Celtics de Boston[6]. Après deux saisons et demie passées avec les Celtics et un titre de champion remporté, il est envoyé aux Knicks de New York avec Bill Walker et J. R. Giddens en échange de Nate Robinson et Marcus Landry le 18 février 2010[7]. En juillet 2010, il signe un contrat de 2,8 millions de dollars sur deux ans avec le Heat de Miami[8]. Cependant, il est coupé le 24 décembre 2011, à la veille de la reprise du championnat par le club floridien.

Dans ses différentes franchises, son rôle est souvent celui d'un joueur de complément sortant du banc ; il excelle notamment dans le domaine du tir à trois points. Lors de la Saison NBA 2008-2009 avec les Celtics, il bat un record de franchise avec un pourcentage de 44,4 % à trois points sur l'ensemble de la saison[9]. Le 13 avril 2011 avec le Heat, il bat son record de points en carrière avec 35 unités contre les Raptors de Toronto.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steve Michel, « An outside game », sur tricityvoice.com,‎ 2 janvier 2007 (consulté le 6 octobre 2012)
  2. En 2010, la Pac-10 invite deux nouvelles formations à rejoindre la conférence, les Utes de l'Utah et les Buffaloes du Colorado à partir de 2011. La Pac-10 devient alors la Pac-12.
  3. (en) « Clippers Sign House, Hatten », sur nba.com,‎ 13 août 2003 (consulté le 6 octobre 2012)
  4. (en) « Suns Sign Guard Eddie House », sur nba.com,‎ 12 septembre 2005 (consulté le 6 octobre 2012)
  5. (en) « Nets Sign Eddie House », sur nba.com,‎ 17 août 2006 (consulté le 6 octobre 2012)
  6. (en) Chris Sheridan, « Boston starts to rebuild roster, signs House to one-year deal », sur espn.com,‎ 1er août 2007 (consulté le 6 octobre 2012)
  7. « Robinson aux Celtics », sur lequipe.fr,‎ 19 février 2010 (consulté le 14 juillet 2010)
  8. « Eddie House à Miami », sur lequipe.fr,‎ 30 juillet 2010 (consulté le 1er août 2010)
  9. (en) « 2008-09 Boston Celtics Roster and Statistics », sur basketball-reference.com (consulté le 6 octobre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :