Shareef Abdur-Rahim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rahim.
Shareef Abdur-Rahim Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Julius Shareef Abdur-Rahim
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 11 décembre 1976 (38 ans)
Marietta, Géorgie
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 111 kg (244 lb)
Surnom Reef
Situation en club
Club actuel Retraité
Numéro 3 , 33 , 15
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
1994-1996 California
Draft NBA
Année 1996
Position 3e
Franchise Grizzlies de Vancouver
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
Grizzlies de Vancouver
Grizzlies de Vancouver
Grizzlies de Vancouver
Grizzlies de Vancouver
Grizzlies de Vancouver
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
18,7
22,3
23,0
20,3
20,5
21,2
19,9
20,1
10,0
16,8
12,3
9,9
1,7
Sélection en équipe nationale **
2000 Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Julius Shareef Abdur-Rahim est un ancien joueur de basket-ball américain né le 11 décembre 1976 à Marietta dans l'État de Géorgie. Il mesure 2,06 m.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shareef Abdur-Rahim joue à l'école secondaire Wheeler High School à Marietta où il est élu "M. Basketball" deux saisons de suite, menant son école à un titre d'État en tant que «junior» en 1994. Il rejoint ensuite l'équipe universitaire des Golden Bears de l'Université de Californie à Berkeley pour une année, après quoi il est sélectionné par les Grizzlies de Vancouver, une équipe de la NBA, avec le 3e choix de la draft NBA 1996.

Il a un impact immédiat avec les Grizzlies, étant le meilleur marqueur dans une équipe à la peine. En 2001, il est transféré aux Hawks d'Atlanta où il reste le joueur-vedette durant tout son passage en Géorgie. Il est sélectionné dans l'équipe de l'est au All-Star Game 2002. Abdur-Rahim est ensuite transféré aux Trail Blazers de Portland le 9 février 2004, avec Theo Ratliff et Dan Dickau en échange de Rasheed Wallace et Wesley Person. Il joue une saison et demie à Portland avant de devenir agent libre (fin de contrat) à la fin de la saison 2004-2005.

Durant l'intersaison 2005 il est transféré via un sign and trade[1] aux Nets du New Jersey, mais le 4 août, la conférence de presse prévue pour annoncer son arrivée est modifiée afin de révéler l'échec aux tests physiques prévus avant la signature à cause d'un problème au genou. L'échange est mis en suspens en attendant une seconde opinion médicale. Le 7 août, Abdur-Rahim annonce « Je ne pense pas vouloir rejoindre les Nets ». Il pense que son genou n'était qu'un prétexte et clame qu'il n'avait jamais manqué un seul match de toute sa carrière à cause d'une blessure au genou.[réf. nécessaire] Deux jours plus tard, le club du New Jersey annonce son intention d'annuler le transfert.

Le 12 août 2005, Abdur-Rahim signe en tant qu'agent libre un contrat avec les Kings de Sacramento.

Il n'avait jamais joué un match de playoffs, ou appelé séries éliminatoires, avant de rejoindre l'équipe californienne, il est d'ailleurs devenu le second joueur de l'histoire de la NBA à jouer le plus de matches sans participer aux playoffs. Il participe aux playoffs en 2006 avec les Kings.

Il joue 6 matches lors de la saison 2007-2008 de la NBA avant de subir une intervention chirurgicale sur son genou droit. Le 22 septembre 2008, il annonce sa retraite du basket professionnel[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès universitaire[modifier | modifier le code]

  • Devenu le premier "freshman" dans l'histoire de la Pacific-10 à gagner le titre de Joueur de l'année.
  • Nommé dans la "Third Team All-America" par la presse, joueur de l'année de la conférence Pacific-10, "Freshman" de l'année de la "All-Pacific-10" et de la "Pacific-10" après son unique saison à l'université de Californie.

Palmarès en NBA[modifier | modifier le code]

  • Or Médaillé d'or des Jeux olympiques de Sydney en Australie avec les États-Unis[3].
  • Sélectionné en tant que remplaçant dans l'équipe de la conférence Est pour le NBA All-Star Game 2002 (rassemblant les meilleurs joueurs de la Ligue).
  • Nommé dans la "All Rookie First Team" (l'équipe des meilleurs débutants) de la saison 1996-97[4] après avoir mené les Grizzlies au score avec 18,7 points par match.
  • Nommé co-Rookie (débutant) du mois de décembre (avec le joueur des Nets du New Jersey Kerry Kittles) et Rookie du mois de février durant la saison 1996-1997[4].
  • Nommé Joueur de la semaine pour la semaine du 19 au 25 novembre 2001.

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

  • 18,1 points par match (15 028 points au total) à 47,2 % d'adresse[4].
  • 7,5 rebonds par match (6 239 rebonds au total)[4].
  • 2,5 passes décisives par match (2 109 passes décisives au total)[4].
  • 1,0 interception par match (820 interceptions au total)[4].
  • 0,7 contre par match (638 contres au total)[4].
  • 830 matchs de saison régulière en carrière[4].

Performances statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

  • Réussit son premier triple-double (au moins 10 unités dans trois secteurs statistiques lors d'un match) avec 26 points, 10 rebonds et 10 passes décisives contre les Suns de Phoenix le 19 avril 1997.
  • Leader des Grizzlies dans la saison 1997-1998 avec 22,3 points par match (6e meilleur marqueur de la NBA) et 1,09 interception par match, classé second avec 7,1 rebond par match et 0,93 contre par match.
  • Marque son 4 000 e point en carrière, étant également le meilleur joueur de son équipe ce soir-là avec 21 points, 7 passes décisives et 3 rebonds, contre les Lakers de Los Angeles le 29 mars 1999.
  • Marque son 5 000 e point en carrière le 23 décembre 1999 contre les Nuggets de Denver (second plus jeune joueur à atteindre ce total).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Signature et transfert, phénomène courant dans la NBA permettant de resigner un joueur devenu libre afin d'obtenir un échange avec une autre équipe. Le joueur peut ainsi obtenir un meilleur contrat car les règles dans la NBA autorisent de plus gros salaires pour les resignatures.
  2. (en) « Sacramento F Abdur-Rahim retires with knee woes », Associated Press,‎ 22 septembre 2008
  3. (en) « Games of the XXVIIth Olympiad -- 2000 », sur usabasketball.com (consulté le 21 octobre 2011)
  4. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Shareef Abdur-Rahim », sur basketball-reference.com (consulté le 21 octobre 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]