Earthlings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Earthlings

Titre original Earthlings
Réalisation Shaun Monson
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 95 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Earthlings est un film documentaire américain de Shaun Monson sorti en 2005, et dont la réalisation a nécessité cinq années de travail et d'investigations. Il montre le traitement des animaux destinés à la nourriture, à l'habillement, aux divertissements et aux recherches scientifiques.

Le narrateur est Joaquin Phoenix, et la bande originale est signée Moby. La narration de la version québécoise, « Terriens », est assurée par l'ex-hockeyeur végétalien Georges Laraque des Canadiens de Montréal.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En utilisant des caméras cachées et des images inédites, Earthlings est une condamnation de la conduite humaine face au monde animal. Y sont présentées de grandes et petites industries contemporaines, dont les profits dépendent — d'une manière ou d'une autre — de l'exploitation animale.

Part one : Pets - Première partie : Animaux domestiques

Part two : Food - Deuxième partie : Nourriture

Part three : Clothes - Troisième partie : Habillement

Part four : Entertainment - Quatrième partie : Divertissement

Part five : Science - Cinquième partie : Science.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, cette fiche technique est établie à partir d'Allociné[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Joaquin Phoenix : narrateur

Critiques[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le film est controversé notamment à cause de sa comparaison entre le traitement des animaux dans les abattoirs et l'Holocauste[réf. insuffisante][3].

Le propos est également considéré par certains[Qui ?] comme trop généralisateur, parlant de l'élevage industriel comme s'il correspondait à l'ensemble de la filière.

Pour d'autres, plus particulièrement les végétariens et les végétaliens, ce film est le meilleur documentaire jamais tourné sur le sujet[réf. souhaitée].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • En 2005 Meilleur film documentaire au festival de film d'Artivist.
  • En 2005 Meilleur film documentaire au festival international de film de Boston.
  • En 2005 Meilleur film documentaire et la récompense humanitaire de Joaquin Phoenix au festival de film de San Diego.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche Allociné du documentaire sur Allociné, consultée le 29 janvier 2013.
  2. Fiche IMDB du documentaire sur IMDB, consultée le 29 janvier 2013.
  3. University Of Texas à Austin

Liens externes[modifier | modifier le code]