Veggie Pride

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Veggie Pride 2008 à Paris
Veggie Pride 2011 à Paris, devant le Centre Georges-Pompidou
Banderole de la Veggie Pride 2014 à Paris.

La Veggie Pride est une manifestation qui rassemble les personnes qui veulent exprimer leur fierté de refuser de manger les animaux (végétariens, végétaliens ou véganes), et dénoncer les discriminations dont ils s'estiment victimes, tant personnellement qu'au niveau de l'expression de leurs idées. Elle vise à encourager les végétariens à affirmer leurs convictions et à amener la société à accepter le débat sur la légitimité de la consommation des animaux[1].

Plus spécifiquement, la Veggie Pride est « centrée sur le refus de manger les animaux par souci pour les animaux », donc sur un végétarisme éthique, plutôt qu'un végétarisme pour raisons environnementales ou de santé[2]. Se définissant comme « ni identitaire ni communautaire », remarquant qu’« il y a des individus de tous les horizons parmi les végétariens », elle vise à « sensibiliser » le public à « la possibilité concrète et la nécessité éthique de vivre sans tuer[3],[4],[5] ».

La première Veggie Pride a eu lieu le 13 octobre 2001 à Paris[1], où se sont déroulés aussi les sept manifestations suivantes. La première Veggie Pride italienne a eu lieu à Rome le 17 mai 2008. En 2009 et 2010, les Veggie Pride française et italienne se sont déroulées à Lyon et à Milan[6]. Pour la première fois en 2011, deux Veggie Pride ont eu lieu en France, à Marseille le 21 mai et à Paris le 11 juin. L'édition de 2012 a eu lieu à Marseille.

L'édition de 2013 sera d'envergure internationale : elle aura lieu le 18 mai à Genève, et rassemblera des végétariens/liens du monde entier. Elle donnera lieu à quatre jours de manifestations, de happenings, de débats, de fêtes...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :