Danica Patrick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patrick.

Danica Patrick

Description de l'image  Danica Patrick by David Shankbone.jpg.
Date de naissance (32 ans)
Lieu de naissance Beloit, Wisconsin, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Années d'activité 2005-
Qualité Pilote automobile (NASCAR Nationwide Series, NASCAR Sprint Cup)
Équipe n°7 - Andretti-Green Racing jusqu'en 2012 (Indycar)
n°10 - Stewart Haas Racing (Nascar)
Nombre de courses 98 (Indycar)
46 (Nascar)
Pole positions 3 (Indycar)
1 (Nascar)
Victoires 1 (Indycar)
0 (Nascar)

Danica Sue Patrick (née le 25 mars 1982 à Beloit, dans le Wisconsin) est une pilote automobile américaine.

Elle dispute depuis l'année 2005 le championnat américain de monoplaces IndyCar Series. Elle est entrée en 2008 dans l'histoire du sport automobile en devenant la première femme à remporter une course d'IndyCar, ce qui constitue une première parmi les championnats majeurs de monoplaces[1]. Auparavant, elle fut en 2005 la première femme à mener les 500 miles d'Indianapolis. Au 500 miles d'Indianapolis 2009, elle finit troisième, meilleur classement pour une femme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Danica Patrick débute son parcours sportif en 1992 par le karting. Après plusieurs succès nationaux, elle part pour le Royaume-Uni en 1998, où elle entame sa carrière automobile. Elle se fait remarquer en 2000 en terminant 2e du Formula Ford Festival de Brands Hatch au volant d'une Mygale.

Danica Patrick retourne alors aux États-Unis où l'ancien pilote Bobby Rahal, reconverti en directeur d'écurie, la prend sous son aile. Après avoir disputé le championnat de Barber Dodge Pro Series en 2002, elle passe en 2003 dans le championnat de Formule Atlantic, l'antichambre du Champ Car. Au sein de l'écurie de Bobby Rahal et de David Letterman, elle se met cette année-là en évidence par ses belles prestations en piste, mais également par une série de photos pour un magazine masculin qui contribuent à sa notoriété naissante. Toujours en Formule Atlantic en 2004, elle termine troisième au championnat, mais sans la moindre victoire au compteur.

IndyCar[modifier | modifier le code]

En 2005, la carrière de Danica Patrick passe à la vitesse supérieure lorsqu'elle intègre le championnat IndyCar, toujours pour le compte de l'écurie Rahal-Letterman. Après un début de saison discret, elle fait parler d'elle dès les premiers essais libres des 500 Miles d'Indianapolis début mai. Comptant parmi les plus rapides en piste, elle devient rapidement l'attraction majeure du public et des médias, y compris des médias généralistes. La jeune femme offre ainsi à son écurie ainsi qu'à l'ensemble de la discipline une exposition médiatique inespérée. On parle alors aux États-Unis de Danica-mania. Qualifiée en quatrième place sur la grille (la meilleure performance d'une femme pilote à Indianapolis), Danica ne déçoit pas durant la course, puisque malgré quelques erreurs, elle termine à la quatrième place finale, après avoir réalisé l'exploit de mener l'épreuve (une première historique pour une femme pilote à l'Indy 500) jusqu’à quelques tours de l'arrivée. Au lendemain de l'épreuve, elle est logiquement élue meilleure débutante de l'année (Rookie of the year), et continue de faire la une des publications nationales américaines les plus prestigieuses (notamment Sports Illustrated), éclipsant totalement Dan Wheldon, le vainqueur de l'épreuve. Revers de la notoriété, ses performances sont critiquées : le pilote Robby Gordon lui reproche ainsi d'être favorisée par le règlement technique de l'IRL dans lequel les voitures sont pesées en l'absence du pilote. Danica bénéficierait donc de l'avantage d'être plus légère que ses principaux concurrents

Danica Patrick lors des 500 Miles d'Indianapolis 2006.

Le championnat se poursuit de manière brillante pour Danica Patrick, qui réalise la pole position de l'épreuve du Texas au mois de juillet (une autre femme, Sarah Fisher, avait déjà réalisé pareille performance) et multiplie les coups d'éclat, mais sans jamais parvenir à s'imposer. Elle termine finalement le championnat à la 12e place du classement général, ce qui fait d'elle la meilleure débutante de l'année.

En 2006, toujours au sein de l'écurie Rahal-Letterman dans le championnat IndyCar, Danica Patrick connaît un début de saison délicat, marqué par l'accident mortel de son coéquipier Paul Dana lors de la manche d'ouverture de Miami, ainsi que par les faibles performances de son châssis Panoz. Très attendue à l'Indianapolis 500 un an après s'y être révélée, elle ne signe qu'une décevante 8e place, sans jamais avoir été dans le rythme des meilleurs. À l'issue de cette course, son équipe décide d'abandonner le châssis Panoz pour un châssis Dallara, ce qui se solde par des performances à la hausse. Mais malgré ces progrès, Danica Patrick annonce à la fin du mois de juillet 2006 son départ pour l'écurie Andretti-Green Racing à compter de la saison 2007.

Lors de sa victoire à Motegi en avril 2008

En 2007, Danica Patrick réalise sa meilleure saison en IndyCar où elle décroche 3 podiums dont une seconde place à Détroit, ce qui constitue alors son meilleur résultat en carrière. Comme en 2007, elle termine à la huitième place de l'Indy 500. En 2008 vient enfin la consécration avec sa victoire lors de l'Indy Japan 300 sur le Twin Ring Motegi. Danica Patrick devient la première femme de l'histoire à remporter une course d'IndyCar, ainsi que la première femme à remporter une course d'un championnat majeur de monoplace. Avant elle, d'autres femmes s'étaient déjà imposées en monoplace (notamment Desiré Wilson en 1980 dans une course de F1 Aurora, et Katherine Legge en 2005 en Formule Atlantic), mais dans des championnats considérés comme de moindre importance.

En 2009, elle termine à la troisième place des 500 miles d'Indianapolis, sa meilleure performance dans cette épreuve.

Nascar[modifier | modifier le code]

Danica Patrick sur le Texas Motor Speedway en 2013

En 2011, Danica Patrick est au volant de la Chevrolet Impala « Go Daddy » nº 7 de la JR Motorsports lors de sa première saison partielle en NASCAR Nationwide, la seconde division de la NASCAR, mais elle poursuit sa carrière en Indy. Danica fait ces premiers tours de piste sur le légendaire circuit de Daytona International Speedway, lors du Camping World 300, puis sur l'Auto Club Speedway de Fontana lors du Stater Bros 300 entre autres. Danica Patrick est rookie pour la saison 2011. En 2012, elle est intègre la JR Motorsports mais toujours pour une saison partielle .

La grand saut est pour la saison 2013, elle intègre alors la Stewart Haas Racing, elle pilotera la Chevrolet SS « Go Daddy » nº10. C'est première femme à être engagée à plein temps en Sprint Cup. Pour la première épreuve de la saison, elle signe la pole position à Daytona International Speedway, devenant la première femme de l'histoire de la Nascar à réaliser cette performance.

Controverses[modifier | modifier le code]

Danica Patrick à l'Indy Japan 300 en 2011

Avant sa victoire au Japon, Danica était considérée par certains comme la Anna Kournikova du sport automobile[2], autrement dit une sportive faisant davantage parler d'elle pour son physique avantageux que par ses résultats sportifs.

Outre la remarque concernant son faible poids qui l'avantageait par rapport aux coureurs masculins, elle dut faire face à des remarques plus vulgaires que techniques. Ainsi le pilote de Formule 1 britannique Jenson Button déclara au magazine masculin FHM : « Une fille qui possède une forte poitrine ne sera jamais à l'aise dans une voiture. Et ses mécaniciens ne pourraient pas se concentrer. Imaginez, comment feraient-ils pour serrer ses sangles ? »[3]. De même, son adversaire Ed Carpenter lâcha en juillet 2006 : « Danica est très agressive dans nos voitures, surtout si on la prend au bon moment du mois ». Il se rattrapera peu après en assurant qu'il ne voulait pas lui manquer de respect[4].

Danica Patrick lors de l'Indy 500 2007.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2013, elle est en couple avec Ricky Stenhouse Jr..[réf. nécessaire]

Médias[modifier | modifier le code]

  • Danica Patrick a été accueillie plusieurs fois sur le plateau de Spike TV.
  • Le 6 juin 2005. elle figure sur la couverture de Sports Illustrated. C'est la première fois depuis Al Unser en 1987 qu'un pilote automobile a droit à cet honneur.
  • Après sa première participation aux 500 Miles d'Indianapolis, le magazine Playboy lui demande de poser dans ses pages. Elle décline l'offre mais accepte de répondre à un questionnaire du magazine.
  • Elle apparaît dans un clip vidéo de Jay-Z où elle conduit une Pagani Zonda Roadster.
  • Elle apparaît dans un épisode du dessin animé Celebrity Deathmatch, où elle affronte Anna Kournikova.
  • Patrick est représentée par Endeavor Talent Agency.
  • Elle apparaît dans un épisode de la série Les Experts : Manhattan (épisode 615 : La course de trop).
  • Elle est représentée dans l'épisode Poor and Stupid de la série d'animation South Park en tant que pilote de NASCAR, où elle finit écrasée par Cartman.
  • Elle apparait dans l'épisode 7 de la saison 22 des Simpson (How Munched is That Birdie in the Window?) alors qu'Homer se perd dans ses pensées.
  • Elle fait partie du casting du jeu de course, Sonic and All-Stars Racing Transformed.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats aux 500 miles d'Indianapolis[modifier | modifier le code]

Année Châssis Moteur Départ Arrivée Équipe
2005 Panoz Honda 4 4 Rahal Letterman
2006 Panoz Honda 10 8 Rahal Letterman
2007 Dallara Honda 8 8 Andretti Green Racing
2008 Dallara Honda 5 22 Andretti Green Racing
2009 Dallara Honda 10 3 Andretti Green Racing
2010 Dallara Honda 23 6 Andretti Autosport
2011 Dallara Honda 25 10 Andretti Autosport

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Danica wins Motegi grandprix.com, 20 avril 2008
  2. (en) Is Danica in danger of being Anna-ized? espn.go.com, 12 juin 2006
  3. (fr) Des filles et des moteurs femin-f1.com, 29 mars 2006
  4. (en) 'Time of month' could help Danica in NASCAR espn.go.com, 13 juillet 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :