Voyelle ouverte centrale non arrondie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Voyelles
Antérieures Centrales Postérieures
Fermées
Blank vowel trapezoid.svg
i • y
ɨ • ʉ
ɯ • u
ɪ • ʏ
* • ʊ
e • ø
ɘ • ɵ
ɤ • o
ɛ • œ
ɜ • ɞ
ʌ • ɔ
a • ɶ
ä
ɑ • ɒ
Pré-fermées
Mi-fermées
Moyennes
Mi-ouvertes
Pré-ouvertes
Ouvertes
Lorsque deux symboles apparaissent par paire, celui de gauche représente
une voyelle non arrondie, celui de droite une voyelle arrondie.
Pour ceux situés au centre, la résonance labiale n'est pas spécifée.
Voir aussi : API, Consonnes
Voyelle ouverte centrale non arrondie
Symbole API ä
Numéro API 304 415
Unicode U+00E4
X-SAMPA a_"
Kirshenbaum

La voyelle ouverte (ou basse) centrale non arrondie est une voyelle utilisée dans certaines langues. Son symbole dans l'alphabet phonétique international est [ä], et son équivalent en symbole X-SAMPA est a_".

Elle est souvent représentée par le symbole [a] aussi employé pour la voyelle ouverte antérieure non arrondie, cette utilisation étant acceptée par l'Association phonétique internationale. Comme aucune langue ne fait de distinction entre voyelles ouvertes antérieures et centrales, des symboles séparés sont inutiles. Si nécessaire, la différence peut être spécifiée à l'aide de différents diacritiques : [ä] (diacritique central), [a̠], [ɑ̈] ou [ɐ̞]. Les sinologistes utilisent parfois le symbole ‹ ᴀ › (petite capitale A) — ce symbole a été proposé comme symbole API officiel en 2008[1], mais il a été rejeté en 2012[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Son degré d'aperture est ouvert, ce qui signifie que la langue est positionnée aussi loin que possible du palais.
  • Son point d'articulation est central, ce qui signifie que la langue est placée aussi loin que possible au milieu de la bouche. Cependant, comme précisé plus haut, il peut aussi être antérieur, ce qui signifie que la langue est placée à l’avant de la bouche.
  • Son caractère de rondeur est non arrondi, ce qui signifie que les lèvres ne sont pas arrondies.

Langues[modifier | modifier le code]

Elle apparaît dans la plupart des langues. Pour celles qui ne possèdent qu'une seule voyelle ouverte, on utilise généralement le symbole (a) car c'est le seul à appartenir à l'alphabet latin de base. Cependant, dans toutes les langues ci-dessous, à l'exception de l'igbo, la voyelle /a/ est plus proche de la centrale [ä] que de l'antérieure [a].

Exemples :

  • Allemand ratte ['ʀätə] « rat » (le point d'articulation peut être reculé, selon le dialecte)
  • Espagnol : rata [ˈrätä] « rat »
  • Japonais : 蚊 [kä] « moustique »
  • Néerlandais : zaal [zäːl] « salle » (le point d'articulation peut être reculé, selon le dialecte et la génération du locuteur)
  • Roumain : cal [käl] « cheval »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William Barry et Jürgen Trouvain, « Do we need a symbol for a central open vowel? », Journal of the International Phonetic Association, vol. 38, no 3,‎ 2008, p. 349–357 (lire en ligne)
  • Patricia A. Keating, « IPA Council votes against new IPA symbol », Journal of the International Phonetic Association, vol. 42, no 2,‎ 2012, p. 245 (lire en ligne)
  • Daniel Recasens, « Response to W. J. Barry & J. Trouvain, Do we need a symbol for a central open vowel? JIPA 38 (2008), 349-357 », Journal of the International Phonetic Association, vol. 39, no 2,‎ 2009, p. 231-233 (lire en ligne)