Consonne battue labio-dentale voisée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Consonne battue labio-dentale voisée
Symbole API Labiodental flap
Numéro API 184
Unicode
X-SAMPA -
Kirshenbaum -

La consonne battue labio-dentale voisée est un son consonantique assez peu fréquent dans les langues parlées. Le symbole dans l'alphabet phonétique international est [ⱱ][1] Ce symbole représente un v dont la hampe de droite se termine sous la forme d'un crochet (ɾ, le crochet du [r] sans sa hampe).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voici les caractéristiques de la consonne battue labio-dentale voisée :

  • Son mode d'articulation est battu, ce qui signifie qu’elle est produite en contractant brièvement les muscles d'un point d’articulation, sur l'autre.
  • Son point d’articulation est labio-dentale, ce qui signifie qu'elle est articulée avec la lèvre inférieure et les dents de la mâchoire supérieure.
  • Sa phonation est voisée, ce qui signifie que les cordes vocales vibrent lors de l’articulation.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français[modifier | modifier le code]

Le français ne possède pas le [ⱱ]. On peut obtenir une assez bonne approximation en prononçant [vw]. L'anglais prononcera plutôt [ðw] qui approche mieux ce phonème.

Dans les autres langues[modifier | modifier le code]

Ce type de son est utilisé comme phonème consonantique par certaines langues de l'Afrique (langues adamawa-ubangi).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le caractère Unicode utilisé pour ⱱ est récent et ressemble à Battue labio-dentale voisée. Si aucune police de caractère adéquate ne peut l’afficher, il est parfois représenté en faisant suivre la lettre v d’une lettre modificative accent circonflexe (U+02C6), (cela n'entre pas en conflit avec l'accent circonflexe diacritique utilisé pour noter le ton descendant) ;
    on obtient alors l’approximation graphique suivante : [].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olson, Kenneth S.; & Hajek, John. (1999). The phonetic status of the labial flap. Journal of the International Phonetic Association, 29 (2), 101-114.
  • Olson, Kenneth S.; & Hajek, John. (2003). Crosslinguistic insights on the labial flap. Linguistic Typology, 7 (2), 157–186.
  • Olson, Kenneth S.; & Hajek, John. (2004). A crosslinguistic lexicon of the labial flap. Linguistic Discovery, 2 (2), 21–57.