Consonne fricative glottale sourde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Consonne fricative glottale sourde
Symbole API h
Numéro API 146
Unicode U+0068
X-SAMPA h
Kirshenbaum h

La consonne fricative glottale sourde est un son consonantique assez fréquent dans de nombreuses langues parlées. Le symbole dans l'alphabet phonétique international est [h]. Ce symbole représente un H/h latin.

Quoique cette consonne ne soit pas spécifiquement une fricative, puisqu'elle n'est pas produite par le resserrement de la voie de phonation, on la considère généralement comme faisant partie de ce groupe pour des raisons historiques.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voici les caractéristiques de la consonne fricative glottale sourde :

  • Elle ne possède pas de mode d'articulation, elle est plutôt produite par un état de transition de la glotte. On la considère toutefois comme une fricative pour des raisons historiques.
  • Elle ne possède pas de point d'articulation. Le terme glottale réfère à la nature de sa phonation et ne décrit pas une constriction ou une turbulence.
  • Sa phonation est sourde, ce qui signifie qu'elle est produite sans la vibration des cordes vocales.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • Parce qu'elle est prononcée dans la gorge, sans un organe à l'intérieur de la bouche, la dichotomie central/latéral ne s'applique pas.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français[modifier | modifier le code]

Le français standard possède le [h].

Il peut être employé dans certaines interjections, par exemple : ha ! [ha], hop ! [hɔp], eh [ɜh]. Autrement, il ne se rencontre que dans quelques rares mots, comme le verbe ahaner [a.ha.ne].

Certains dialectes du français possèdent aussi ce phonème :

Autres langues[modifier | modifier le code]

En anglais, la plupart des dialectes possèdent le [h], écrit h. Dans certains dialectes, comme le cockney, il n'est pas prononcé.

L'allemand possède le [h], écrit h.

Le kazakh possède le [h], écrit h lorsqu'on utilise l'alphabet latin, et Һ (un h minuscule) lorsqu'on emploie l'alphabet cyrillique (lettre qu'on ne retrouve pas dans l'alphabet cyrillique standard).

Certains dialectes de l'espagnol, particulièrement en Amérique, prononcent le [h] comme allophone du [x], écrit j.

Le Russe possède aussi ce phonème, représenté par un Х. Normalement, les russes le prononcent [x], mais devant un е ou un и, la lettre se prononce [h].

Voir aussi[modifier | modifier le code]