Port de Balès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Port de Balès
Image illustrative de l'article Port de Balès
Vue du col, situé à la croix que forment les voitures, depuis le sommet du mont Né.
Altitude 1 755 m
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 52′ 28″ N 0° 30′ 04″ E / 42.8744, 0.501 ()42° 52′ 28″ Nord 0° 30′ 04″ Est / 42.8744, 0.501 ()
Pays Drapeau de la France France
Vallée Vallée de la Barousse (Ourse de Ferrère)
(nord)
Vallée d'Oueil
(sud-est)
Ascension depuis Mauléon-Barousse Bagnères-de-Luchon
Déclivité moy. 6,2 % 5,6 %
Déclivité max. 11,7 % 11,2 %
Kilométrage 19,2 km 20,2 km
Accès D925 (dénivelé de 1 179 m) D51 (dénivelé de 1 130 m)
Fermeture hivernale oui

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Port de Balès

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Port de Balès

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Port de Balès

Le port de Balès ou col de Balès est un col des Pyrénées françaises situé entre le département des Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne. Il culmine à 1 755 mètres d'altitude, et relie par une petite route, fermée l'hiver, le village de Ferrère (direction nord) à celui de Bourg-d'Oueil (direction sud-est).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le mot port signifie en gascon « porte » ou « col », c'est le pendant de puerto en espagnol.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La route qui passe par le col est longtemps restée une piste forestière versant vallée de la Barousse (Hautes-Pyrénées) et une piste pastorale versant vallée d'Oueil (Haute-Garonne), jusqu'en 2006 où elle fut goudronnée pour permettre le passage du Tour de France 2007.

C'est aussi une occasion pour la création d'une station de sports d'hiver à moyen terme : alpin versant Oueil et fond versant Barousse. Un téléski existe déjà en vallée d'Oueil et constitue les prémices d'une petite station familiale tout comme il existe un début de station de fond au-dessus de Ferrère (Barousse).

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Le col est régulièrement emprunté par la Route du Sud, épreuve qui l'a découvert en compétition. Désormais habituée du Tour de France, la montée est également utilisée sur la Vuelta.

Profil[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Panneau indicatif au sommet du col

Les coureurs du Tour de France cycliste ont pour la première fois franchi le port de Balès lors de la 15e étape du Tour de France 2007 ; c'est le Luxembourgeois Kim Kirchen qui est passé en tête au sommet[1].

Ils y sont passés pour la deuxième fois lors de la 15e étape du Tour de France 2010 qui a relié Pamiers à Bagnères-de-Luchon, l'une des quatre étapes de haute montagne de cette édition marquant les 100 ans du premier passage du Tour dans les Pyrénées. Andy Schleck y est victime d'un saut de chaîne lors d'une attaque, et il perd le maillot jaune au profit d'Alberto Contador.

Le troisième passage survient durant la 17e étape de l'édition 2012 qui relie Bagnères-de-Luchon à la station de Peyragudes. C'est l'Espagnol Alejandro Valverde qui franchit le col en tête.

Année Étape Catégorie 1er au sommet
2007 15 HC Drapeau : Luxembourg Kim Kirchen
2010 15 HC Drapeau : France Thomas Voeckler
2012 17 HC Drapeau : Espagne Alejandro Valverde
2014 16 HC

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Le Tour d'Espagne emprunte le même final que la 17e étape du Tour de France 2012, et passe donc par le Port de Balès, classé en 1re catégorie.

Année Étape Catégorie 1er au sommet
2013 15 1 Drapeau : Portugal André Cardoso

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]