Peyragudes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Station de sports d'hiver de Peyragudes
Vue aérienne de la station.
Vue de Peyragudes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Haute-Garonne
Commune Gouaux-de-Larboust (31)
Germ (65)
Site web www.peyragudes.com
Géographie
Coordonnées 42° 47′ 05″ Nord 0° 27′ 35″ Est / 42.784623182574, 0.45961907737396  
Massif Pyrénées
Altitude 1610 m
Altitude maximum 2261 m
Altitude minimum 1458 m
Ski alpin
Remontées
Nombre de remontées 17
Télésièges 9
Téléskis 5
Pistes
Nombre de pistes 51
     Noires 4
     Rouges 20
     Bleues 22
     Vertes 5
Total des pistes 60 km
Installations
Nouvelles glisses
half-pipe, boardercross, handrails
Neige artificielle
Canons 230
Superficie 15 km

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Peyragudes

Peyragudes est une station de sports d'hiver des Pyrénées située dans les départements des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne en région Midi-Pyrénées.

Membre de la chaine Nouvelles Pyrénées (NPY)

Cette station réunit depuis 1988 les stations de Peyresourde (versant Hautes-Pyrénées) et des Agudes (versant Haute-Garonne). Un de ses attraits est précisément cette double exposition. On peut passer entre ces deux versants par le col de la Flamme, ou le haut de la station.

Pistes et remontées mécaniques[modifier | modifier le code]

51 pistes :

  • 5 pistes vertes
  • 22 pistes bleues
  • 20 pistes rouges
  • 4 pistes noires

17 remontées mécaniques

  • 9 télésièges dont 4 débrayables (3 TSD 6 et 1 TSD4)
  • 5 téléskis
  • 2 tapis
  • 1 télé corde
  • 230 canons à neige

C'est un endroit où les débutants peuvent apprendre le ski facilement, avec des pistes baby, des téléskis et télésièges pour débutants. Il y a des œufs (bosses serrées), un snowpark, un Boardercross, des compétitions organisées…

Compétitions[modifier | modifier le code]

Ski et Snow[modifier | modifier le code]

  • Le 20 décembre 2009: Peyragudes a accueilli le Word Snowboard Day.
    • Le 10 janvier 2010: Peyragudes a accueilli la Journée Snowboard Extrême Carving.
    • Du 9 au 10 janvier 2010: Peyragudes a accueilli le Pyrénées Snowboard Tour Opening.
    • Du 16 au 19 mars 2010: Peyragudes a accueilli le Championnat de France de ski alpin Cadets.
    • Du 22 au 23 janvier 2011: Peyragudes a accueilli la Journée Snowboard Extrême Carving.
    • Du 3 au 4 mars 2011: Peyragudes a accueilli les Pyrénées Snowboard Tour
    • Du 14 au 15 janvier 2012: Peyragudes a accueilli la Journée Demo Tour Swoard
    • Du 10 au 11 mars 2012: Peyragudes a accueilli les Pyrénées Snowboard Tour.
    • Mars 2012: Peyragudes a accueilli les Championnats de France de Ski Alpin catégorie cadet et junior.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

  • Le 20 juin 2010, la station servit à l'arrivée de la troisième étape de la Route du Sud, un contre-la-montre de 16,4 km parti de Loudenvielle jusqu'à la station par une nouvelle route récemment construite. David Moncoutié fût le plus rapide dans cet exercice[1].
Peyragudes en été

Longboard, longskate et luge[modifier | modifier le code]

  • Du 9 au 12 juillet 2008 : Peyragudes a accueilli le championnat du monde de descente
  • Du 9 au 12 août 2012 : Peyragudes a accueilli une manche du championnat de France et du monde de descente[4] : "Peyragudes Never Dies"
  • Du 8 au 11 août 2013 : Peyragudes accueilli l'étape du championnat de France de Descente 2013 et l'étape de la Coupe du Monde IDF : "Peyragudes Never Dies"[5]

Anecdote[modifier | modifier le code]

En 1997, la station a servi de lieu de tournage[6] pour le prélude du 18e James Bond, Demain ne meurt jamais, censé se passer dans le Caucase. James Bond y est infiltré pour espionner une vente d'armes à des terroristes, sur un altiport. Il s'échappe en avion de chasse, in extremis, avant qu'un missile mer-sol lancé par la Royal Navy ne détruise le site.

Pour l'occasion, la production du film a passé un contrat avec EDF afin d'enterrer plusieurs kilomètres de lignes à haute-tension.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Moncoutie-au-pouvoir/116165
  2. http://www.ladepeche.fr/article/2012/07/19/1403365-tour-de-france-la-17eme-etape-bagneres-peyragudes-en-direct.html
  3. http://www.rfi.fr/sports/20120719-alejandro-valverde-le-retour-banni
  4. http://www.e-adrenaline.fr/urbain/actualites/peyragudes-reunit-longskate-luge-et-roller-durant-quatre-jours/766
  5. http://www.peyragudesneverdies.com/fr/event-info/schedule/
  6. http://www.ina.fr/art-et-culture/cinema/video/TLC9705061110/james-bond-a-peyragudes.fr.html

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]