Claudius Bombarnac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claudius Bombarnac
Image illustrative de l'article Claudius Bombarnac
Le bazar de Samarkande

Auteur Jules Verne
Genre roman d'aventures; roman humoristique
Pays d'origine France
Éditeur Hetzel
Date de parution 1892
Dessinateur Léon Benett
Série Voyages extraordinaires
Chronologie
Précédent Le Château des Carpathes P'tit-Bonhomme Suivant

Claudius Bombarnac est un roman de Jules Verne, paru en 1892[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman est d'abord publié en feuilleton dans Le Soleil du 10 octobre au 7 décembre 1892, puis en volume gd. in-8°, dès le 21 novembre de la même année chez Hetzel[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman raconte les aventures rocambolesques de Claudius Bombarnac, « reporter du XXe siècle », lors de son voyage sur la ligne ferroviaire transcaspienne entre le port d'Ouzoun-Ada et Pékin.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Claudius Bombarnac, français originaire de Bordeaux, reporter ambulant pour le "XXe Siècle"[3].
  • Fulk Ephrinell, américain de 32 à 35 ans, courtier en dents pour la Maison Strong Bulbul and Co. de New York.
  • Horatia Bluett, anglaise, représentante de la Maison Holmes-Holme de Londres, "à laquelle le Céleste-Empire expédie annuellement pour deux millions de chevelures féminines"[4],[5].
  • Baron Weissschnitzerdörfer, allemand, homme fortement constitué, tentant de faire le tour du monde en 39 jours, qu'il finira en 187 jours[6].
  • Major Noltitz, médecin de l'armée russe, une cinquantaine d'années.
  • Adolphe Caterna, français, 30 à 35 ans, brun grisonnant déjà, trial et grand premier comique.
  • Caroline Caterna, française, épouse d'Adolphe Caterna, entre 25 et 30 ans, une blonde encore assez jolie. Première dugazon.
  • Popof, agent de la Compagnie du "Grand-Transasiatique", chef de train, de nationalité russe.
  • Pan-Chao, chinois d'allure distinguée, très européannisé, 25 ans environ.
  • Docteur Tio-King, compagnon de Pan-Chao, âgé de 50 à 55 ans, "vrai type du magot de porcelaine à tête mobile", adepte de Luigi Cornaro.
  • Sir Francis Trevellyan de Trevellyan-Hall, Trevellyanshire, anglais, accusant la cinquantaine d'années. Caractéristiques physionomiques: la morgue, le dédain. Ne dit pas un mot de tout le voyage.
  • Kinko, roumain de 25 à 26 ans. Grande énergie. Il voyage clandestinement dans une caisse à destination de Pékin.
  • Faruskiar, grand seigneur mongol, homme de fière mine, âgé d'une quarantaine d'années, administrateur du "Grand-Transasiatique".
  • Ghangir, Mongol, compagnon de Faruskiar, 40 ans.
  • Zinca Klork, modiste roumaine, domiciliée à Pékin (avenue Cha-Coua), blonde de 22 à 23 ans, fiancée de Kinko.
  • Yen-Lou, grand mandarin, décédé.
  • Ki-Tsang, chinois, bandit de grand chemin.
  • Révérend Nathaniel Morse, clergyman américain de Boston, "un de ces honnêtes débitants de Bible".

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Grangier, L'Asie à la vapeur, in "La Vie du Rail", Paris, N° 1124, 17 décembre 1967.
  • Charles-Noël Martin, Préface, Éditions Rencontre, Lausanne, Tome 37, 1970.
  • Robert Pourvoyeur, Le Répertoire de ce bon M, Caterna, Bulletin de la Société Jules Verne 33/34, 1975, Version remaniée, Le Bombarnac annoté, Bulletin de la Société Jules Verne 137, 2001.
  • Daniel Compère, Claudius Bombarnac: Verne, Saverna, Caterna, Bulletin de la Société Jules Verne 35/36, 1975.
  • Volker Dehs (de), Les Belles Soirées de Claudius B, Bulletin de la Société Jules Verne 140, 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'édition originale porte en sous-titre : Carnet d'un reporter. Cf. Piero Gondolo della Riva.
  2. Bibliographie analytique de toutes les œuvres de Jules Verne, par Piero Gondolo della Riva. Tome I. Société Jules-Verne. 1977.
  3. Le personnage est aussi le narrateur, le roman étant écrit à la première personne du singulier.
  4. "Claudius Bombarnac". Chapitre IV.
  5. Fulk Ephrinell et Horatia Bluett vont faire connaissance durant le voyage, se marier à bord du train et divorcer à l'arrivée à Pékin. Ils ne sont pas sans annoncer les personnages de Seth Stanfort et d'Arcadia Walker de La Chasse au météore, qui se marient, divorcent et se remarient tout au long du roman. Verne était fasciné par le fait que l'on puisse divorcer aussi facilement dans la société américaine.
  6. Clin d'œil de l'auteur à son roman Le Tour du monde en quatre-vingts jours et à ceux qui tentèrent de battre le record de Phileas Fogg, notamment Nellie Bly, qui venait de réaliser cet exploit, deux ans avant la parution de "Claudius Bombarnac".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :