Le Superbe Orénoque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Superbe Orénoque
Image illustrative de l'article Le Superbe Orénoque
Le Père Esperante face à Alfaniz

Auteur Jules Verne
Genre roman d'aventures roman d'apprentissage
Pays d'origine France
Éditeur Hetzel
Date de parution 1898
Dessinateur George Roux
Série Voyages extraordinaires
Chronologie
Précédent Le Sphinx des glaces Le Testament d'un excentrique Suivant

Le Superbe Orénoque est un roman d'aventures de Jules Verne, paru en 1898.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman est d'abord publié en feuilleton dans le Magasin d'Éducation et de Récréation du 1er janvier au 15 décembre 1898, puis en volume dès le 24 novembre de la même année chez Hetzel[1].

Mighty Orinoco cover.jpg

Quelques dates[modifier | modifier le code]

Le Superbe Orénoque a été écrit en 1894. Première publication et parution en volume : 1898.

Résumé[modifier | modifier le code]

La recherche d'un père au fil de l'Orénoque.

Sources[modifier | modifier le code]

Le roman s'inspire des récits de l'explorateur Jean Chaffanjon qui effectua plusieurs voyages sur l'Orénoque et dans cette région du monde : en 1884, il explore le cours inférieur de l'Orénoque jusqu'au confluent du Río Meta. En 1885, il remonte le Río Caura jusqu'à sa source. En 1886, il remonte le cours supérieur de l'Orénoque jusqu'à la Sierra Parima[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Piero Gondolo della Riva: Bibliographie analytique de toutes les œuvres de Jules Verne. Tome I. Société Jules Verne. Pages 128-129. 1977.
  2. Notice bibliographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thèse en Géographie de Lionel Dupuy sur le roman : Géographie et imaginaire géographique dans les Voyages Extraordinaires de Jules Verne : Le Superbe Orénoque (1898)
  • Charles-Noël Martin. Préface. Éditions Rencontre. Tome 47. Lausanne. 1971.
  • Arnaud Chaffanjon. L'Orénoque aux deux visages, Éditions Denys Pierron, 1978.
  • Simone Vierne. Le Superbe Orénoque et le fleuve des Amazones ou la rêverie des sources. in Jean Marigny (Ed.): Le Voyage sur le fleuve. Grenoble. 1986.
  • Olivier Dumas. À propos de Verne et Chaffanjon. Bulletin de la Société Jules-Verne 125. 1998.
  • Jean-Paul Dekiss. L'Orénoque, un fleuve au masculin-féminin. Revue Jules Verne 6. Amiens. 1998.
  • Bruno Manara. Le Superbe Orénoque en 80 mondes. Revue Jules Verne 6. Amiens. 1998.
  • Claude Lepagnez. Le Superbe Orénoque comme impossible anabase. Revue Jules Verne 6. Amiens. 1998.
  • Claude Pétel. De L'Orénoque à l'Amazone. Revue Jules Verne 6. Amiens. 1998.
  • Olivier Dumas. Une fille cherche son père en remontant l'Orénoque. Bulletin de la Société Jules Verne 163. 2007.
  • Olivier Dumas. Les falcas du Superbe Orénoque. Bulletin de la Société Jules Verne 164. 2007.
  • Lionel Dupuy. Jules Verne, "Le Superbe Orénoque" et la géophagie. Revue Jules Verne 28. Centre international Jules Verne, 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]