Cuauhtémoc Cárdenas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cárdenas.
Cuauhtémoc Cárdenas
Cuauhtémoc Cárdenas en 2002.
Cuauhtémoc Cárdenas en 2002.
Fonctions
Chef de gouvernement du District fédéral
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Rosario Robles
Gouverneur de l'État de Michoacán
Prédécesseur Carlos Torres Manzo
Successeur Luis Martínez Villicaña
Président du Parti de la révolution démocratique
19891993
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Roberto Robles Garnica
Biographie
Nom de naissance Cuauhtémoc Lázaro Cárdenas Solórzano
Date de naissance (79 ans)
Lieu de naissance Mexico, Mexique
Nationalité Mexicain
Parti politique Parti de la révolution démocratique PRD Party (Mexico).svg
Diplômé de Université nationale autonome du Mexique
Profession Ingénieur civil

Cuauhtémoc Cárdenas
Chefs de gouvernement du District fédéral

Cuauhtémoc Cárdenas Solórzano né le à Mexico, Mexique. Il est un homme politique mexicain. Il est le fils du président Lázaro Cárdenas del Río et le père du gouverneur du Michoacán Lázaro Cárdenas Batel[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

Cuauhtémoc Cárdenas fut sénateur de l'État du Michoacán de 1974 à 1980, puis gouverneur de ce même état de 1980 à 1986. Il gagna ces deux postes à la suite d'élections sous la bannière du PRI, dont il fut membre jusqu'en 1987.

Ayant contribué à la formation d'un courant dissident (la Corriente Democrática) au sein du PRI en vue de démocratiser le mode de désignation du candidat à la présidentielle (qui était encore ces années-là désigné, plus ou moins officiellement, par le Président mexicain en poste), il finit par se porter candidat en 1988 à la tête d'une coalition réunissant la gauche institutionnelle et les secteurs dissidents du PRI : le Frente Democrático Nacional. Contre toute attente sa candidature rassembla plus de 30 % des votes face au candidat priiste Carlos Salinas de Gortari. De très forts soupçons de fraude pèsent néanmoins jusqu'à aujourd'hui sur les résultats officiels : en effet, le président de la Commission Fédérale Électorale de l'époque, Manuel Bartlett Díaz, avait annoncé le report de l'annonce des résultats en raison d'une panne du système de comptage. La victoire fut finalement attribué au candidat officiel Carlos Salinas de Gortari, mais Cuauhtémoc Cárdenas ainsi que tous les candidats de l'opposition dénoncèrent les résultats et appelèrent à annuler le scrutin. Malgré les protestations, Carlos Salinas de Gortari prit ses fonctions de Président du Mexique le .

Autres réalisations et projets[modifier | modifier le code]

C'est dans le contexte de cette défaite et des manifestations populaires qui l'ont accompagné qu'il fonda le Parti de la révolution démocratique, qui allait devenir l'un des trois principaux partis politiques du Mexique et dont il est membre jusqu'à aujourd'hui. Cuauhtémoc Cárdenas en devint le premier président, avant de se présenter une nouvelle fois à l'élection présidentielle de 1994. En compétition avec Ernesto Zedillo pour le PRI et Diego Fernández de Cevallos pour le PAN, il arriva en troisième position avec 17 % des voix. Trois ans plus tard en 1997, il se porte candidat à une élection hautement symbolique: la première élection au suffrage universel du maire de Mexico qu'il remporta largement avec 48 % des votes.

Il a été candidat une troisième fois pour le PRD en 2000, mais avec seulement 16 % des suffrages, battu par le candidat du PAN, parti avec lequel il avait jusqu'à alors été dans l'opposition au parti officiel, Vicente Fox il s'est depuis mis en retrait de la vie du parti, tout en y conservant une grande autorité morale.

En 2006 il ne s'est pas porté candidat, ayant laissé le leadership au sein du PRD à Andrés Manuel López Obrador.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]