Carlos Alberto Parreira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carlos Alberto Parreira
C A Parreira.JPG
Carlos Alberto Parreira en 2004
Biographie
Nom Carlos Alberto Gomes Parreira
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance (71 ans)
Lieu Rio de Janeiro, Brésil
Poste Entraîneur
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1967-1968 Drapeau : États-Unis du Brésil São Cristóvão
1968 Drapeau : Ghana Asante Kotoko
1969-1975 Drapeau : Ghana Ghana (31v,12n,15d)
1975-1978 Drapeau : Brésil Fluminense FC
1978-1983 Drapeau : Koweït Koweït (29v,8n,16d)
1983-1984 Drapeau : Brésil Brésil (3v,6n,3d)
1984-1985 Drapeau : Brésil Fluminense FC
1985-1988 Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis (18v,10n,10d)
1988-1990 Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite (12v,12n,8d)
1990-1991 Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis
1991 Drapeau : Brésil Bragantino
1992-1994 Drapeau : Brésil Brésil (25v,14n,4d)
1994-1995 Drapeau : Espagne Valence CF (16v,11n,12d)
1995-1996 Drapeau : Turquie Fenerbahçe SK (29v,5n,4d)
1996 Drapeau : Brésil São Paulo FC (10v,8n,7d)
1997 Drapeau : États-Unis NY MetroStars (11v,4n,17d)
1998 Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite (2v,4n,4d)
1999 Drapeau : Brésil Fluminense FC
1999 Drapeau : Brésil Atlético Mineiro (10v,3n,8d)
2000 Drapeau : Brésil Santos FC (9v,4n,9d)
2001 Drapeau : Brésil SC Internacional (12v,4n,11d)
2002 Drapeau : Brésil SC Corinthians (12v,7n,6d)
2003-2006 Drapeau : Brésil Brésil (33v,17n,8d)
2007-2008 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud (9v,6n,6d)
2009 Drapeau : Brésil Fluminense FC (3v,7n,6d)
2009-2010 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud (7v,7n,1d)

Carlos Alberto Gomes Parreira, né le 27 février 1943 à Rio de Janeiro, est un entraîneur de football brésilien, vainqueur avec le Brésil, de la Coupe du monde 1994 aux États-Unis.

Il est aussi le sélectionneur ayant le plus de fois disputé la Coupe du monde avec six participations ; Koweït (1982), Émirats arabes unis (1990), Brésil (1994 et 2006), Arabie saoudite (1998) et Afrique du Sud (2010)[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Diplômé en éducation physique et sportive à Rio de Janeiro en 1966, Parreira commence sa carrière comme préparateur physique du club de São Cristóvão. Parreira soutient Fluminense, et il remporte deux titres avec son club de cœur : la première division brésilienne en 1984 et la troisième division en 1999.

En 1997, Parreira dirige les MetroStars en Major League Soccer. Il entraîne aussi Fenerbahçe en Turquie et remporte un championnat turc. Parreira prend les rênes des Corinthians en 2002, qui lui offrent deux des trophées nationaux les plus importants : la Coupe du Brésil et le Tournoi Rio-São Paulo, en plus d'une deuxième place en championnat.

Parreira signe ses plus grands succès à la tête d'équipes nationales. Il remporte plusieurs tournois en Asie avec le Koweït et l'Arabie saoudite, puis la Coupe du monde 1994 et la Copa América 2004 avec l'équipe brésilienne. Il mène cinq différentes équipes nationales en phases finales de six Coupes du monde, égalant la performance de Bora Milutinović en nombre de sélections différentes et la dépassant au nombre de participations[2].

Sélectionneur de l'Arabie saoudite lors de la Coupe du monde 1998 en France, Parreira est congédié après deux matchs, devenant l'un des rares entraîneurs licenciés au cours d'une phase finale de la compétition.

Parreira refuse à plusieurs reprises des offres au poste de sélectionneur du Brésil entre les Coupes du monde 1998 et 2002. Fin 2000, lorsque la Seleção est dans la tourmente après le limogeage de Vanderlei Luxemburgo, il refuse le poste, affirmant qu'il ne veut pas revivre le stress et la pression entourant l'attente d'un cinquième titre mondial. En juillet 2001, après deux défaites du Brésil contre le Mexique et le Honduras lors de la défense de son titre à la Copa América 2001 en Colombie, le public brésilien réclame le remplacement de Luiz Felipe Scolari par Parreira. Ce dernier déclare seulement qu'il assistera indirectement Scolari pour la campagne vers la Coupe du monde 2002. En janvier 2003, Parreira est nommé sélectionneur avec Mário Zagallo comme adjoint avec la lourde tâche de défendre leur titre lors de la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Mais le 1er juillet 2006, le Brésil tombe en quart de finale contre la France (0-1, but de Thierry Henry).

Après l'élimination du Brésil de la Coupe du monde 2006, Parreira est fortement critiqué par l'opinion publique brésilienne et les médias pour son style de jeu obsolète et pour ne pas utiliser correctement les joueurs à sa disposition. Parreira démissionne le 19 juillet 2006 et est remplacé dans ses fonctions par Dunga. Il est ensuite l'entraîneur de l'Afrique du Sud jusqu'à sa démission en avril 2008[3]. Le 22 octobre 2009, il est annoncé qu'il sera de retour comme sélectionneur de l'Afrique du Sud[4]. Parreira annonce une entente verbale avec la fédération sud-africaine le 23 octobre 2009[5].

Il reprend les rênes de l'Afrique du Sud en 2009 à temps pour la Coupe du monde 2010. À domicile, son équipe fait match nul avec le Mexique (1–1), perd contre l'Uruguay (3–0) et bat la France (2–1), pour terminer troisième du groupe A. Après le match contre la France, Parreira tente de serrer la main du sélectionneur français Raymond Domenech, mais celui-ci refuse. Le 22 décembre 2010, Parreira annonce sa retraite comme entraîneur de football[6].

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

  • Entraîneur de l'équipe de la FIFA à 4 reprises (record), en 1997, 1998 à deux reprises, et 2000

Avec l'équipe du Brésil[modifier | modifier le code]

Autres titres remportés[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Parreira : "Je vais finir par y arriver !" », Le journal du dimanche,‎ 26 mai 2010 (consulté le 1er avril 2011)
  2. « L'Afrique du Sud veut éviter l'humiliation », Le Monde,‎ 11 juin 2010 (consulté le 1er avril 2011)
  3. (en) « Parreira quits as SA coach », BBC Sport,‎ 21 avril 2008 (consulté le 1er avril 2011)
  4. (de) « Medien: Parreira kehrt als Südafrika-Coach zurück », Transfermarkt
  5. (en) « South Africa reappoint Parreira », BBC Sport,‎ 23 octobre 2009 (consulté le 1er avril 2011)
  6. (pt) « Parreira decide que não trabalhará mais como treinador de futebol », globoesporte.globo.com,‎ 22 décembre 2010 (consulté le 1er avril 2011)