Cláudio Taffarel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taffarel
ClaudioTaffarel.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Brésil Brésil (entr. des gardiens)
Biographie
Nom Cláudio André Mergen Taffarel
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 8 mai 1966 (48 ans)
Lieu Santa Rosa (Rio Grande do Sul)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 1985-2003
Poste Gardien de but puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1982-1984 Drapeau : Brésil FC Tupi 20 (0)
1984-1990 Drapeau : Brésil SC Internacional 50 (0)
1990-1993 Drapeau : Italie Parme AC 105 (0)
1993-1994 Drapeau : Italie Reggiana AC 31 (0)
1995-1998 Drapeau : Brésil Atlético Mineiro 73 (0)
1998-2001 Drapeau : Turquie Galatasaray SK 89 (0)
2001-2003 Drapeau : Italie Parme AC 6 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1987-1998 Drapeau : Brésil Brésil 101 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Cláudio Taffarel, né le 8 mai 1966 à Santa Rosa, est un footballeur brésilien.

Au poste de gardien de but, il est avec l'équipe du Brésil vainqueur de la Coupe du monde 1994 et finaliste de celle de 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Taffarel remporte de nombreux titres au Brésil et en Europe. À ses débuts, il reçoit le « ballon d'or brésilien » en 1988 et le « ballon d'argent brésilien » en 1987. Il arrive en 1990 en Europe, au Parme AC, ce qui est rare pour les gardiens de but brésiliens qui ne bénéficient pas alors d'une très bonne réputation[1]. Son équipe remporte la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1993 mais il ne joue pas la finale.

Taffarel est reconnu pour être une personnalité simple et un joueur travailleur. Il ne cache pas être très croyant[2]. Après le Mondial 1994, il n’est pas prolongé par le club italien de Reggiana. Sans contrat pendant plusieurs mois, il se maintient en forme au sein d'une équipe de paroisse en Italie... au poste de libéro[2].

Il remporte la Coupe UEFA en 2000 avec le club turc de Galatasaray, en étant élu homme du match lors de la finale[réf. souhaitée]. Son dernier titre professionnel est la victoire en coupe d'Italie en 2002, alors qu'il termine sa carrière au Parme AC comme doublure de Sébastien Frey[3].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Élu meilleur gardien du Festival international Espoirs de Toulon en 1987, Cláudio Taffarel participe aux Jeux olympiques de 1988. En demi-finale, il arrête trois penalties contre l’Allemagne de l’Ouest, permettant la victoire des siens (1-1, 3-2 tab)[2]. Les Brésiliens s'inclinent en finale face à l'Union soviétique et repartent avec la médaille d'argent.

Taffarel débute avec l'équipe du Brésil en juillet 1988 par une victoire lors de la Coupe du Bicentenaire de l'Australie.

Taffarel remporte la Coupe du monde 1994 avec l'équipe du Brésil en tenant un rôle prépondérant[1], notamment lors de la séance de tirs au but en finale contre l'Italie[2].

Il participe également à la Coupe du monde 1990 et à la Coupe du monde 1998 et dispute au total 18 matchs de Coupe du monde[4]. Il brille lors d'une nouvelle séance de tirs au but en 1998 en demi-finale contre les Pays-Bas, et honore sa 101e et dernière sélection en équipe nationale du Brésil lors de la finale de la Coupe du monde 1998 perdue contre la France[2]. Son bilan personnel est de 62 victoires, 12 défaites et 27 matches nuls, pour 70 buts encaissés, entre 1987 et 1998[5].

Reconversion[modifier | modifier le code]

En 2007, Claudio Taffarel devient agent de joueurs, particulièrement entre le Brésil et l'Italie. Sa société « Taffarel & Paulo Roberto » a par exemple sous contrat l'attaquant Fernandão, passé par l'Olympique de Marseille notamment[1].

Il est ensuite entraineur des gardiens dans le club turc de Galatasaray. En 2014, il accepte la proposition de son ancien coéquipier Dunga d'intégrer la direction technique de la sélection brésilienne[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Brésil Brésil
Drapeau : Brésil Sélections de jeunes du Brésil
Drapeau : Italie Parme AC
Drapeau : Brésil Atlético Mineiro
Drapeau : Turquie Galatasaray SK

Références[modifier | modifier le code]