Bill Thompson (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bill Thompson.

Bill Thompson (acteur)

Nom de naissance Bill Thompson
Naissance 8 juillet 1913
Terre Haute, Indiana
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 15 juillet 1971 (à 58 ans)
Culver City(États-Unis)
Profession Acteur

Bill Thompson (8 juillet 1913, Terre Haute, Indiana15 juillet 1971, Culver City) était un acteur de radio et de cinéma américain ayant prêté sa voix à Droopy, Spike le bouledogue et plusieurs personnages des studios Disney dont le Gardien Lanature.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière radiophonique[modifier | modifier le code]

Né de parents acteurs de vaudeville, Bill Thompson débute sa carrière dans une radio de Chicago. Il commence par apparâitre dans l'émission de variété matinale de Don McNeill The Breakfast Club en 1934 ainsi que membre d'une chorale pour la série de variétés The Sinclair Weiner Minstrels vers 1937. Dans ces séries, Thompson créa un personnage doux mais aux propos incompréhensible occasionnellement nommé dans les publicités Mr. Wimple.

Thompson rencontre le succès vers 1936 lorsqu'il rejoint l'équipe de la comédie radiophonique Fibber McGee and Molly et reprend en 1941 la voix de Wimple. Dans la série Fibber McGee and Molly, Thompson s'essaye à plusieurs rôles, dont un fraudeur bruyant à la voix de W. C. Fields, d'abord nommé Widdicomb Blotto puis Horatio K. Boomer, propriétaire d'un restaurant grec. Mais ces deux rôles les plus connus sont le Old Timer (vétéran) et Wallace Wimple. Le Vétéran a été créé en 1937 et est un vieil homme bavard qui écoute et croit aux histoires et blagues de McGee's. Sa phrase la plus célèbre dans laquelle il surnomme sans raison McGee, Johnny est « C'est très bien, Johnny, mais ce n'est pas la façon dont je l'ai entendu. » (That's pretty good, Johnny, but that ain't the way I heerd it!). Cette phrase est passée dans l'argot populaire et apparaît dans les dessins animés de la Warner Bros. dont Tortoise Wins by a Hare dans lequel Bugs Bunny se déguise en un vieil homme barbu et tente de jouer des tours à Cecil Tortoise en l'aidant à battre le lièvre.

Wallace Wimple, une prolongation du rôle de Wimple dans Breakfast Club, se révèle cependant être son personnage le plus durable. Wimple est un ornithologue timide, à juste titre surnommée « Wimp » (mauviette) par McGee, qui a vécu dans la constante peur de sa "vieille et grande femme, ironiquement nommée Sweetie Face, qui a souvent été évoqué mais n'a jamais été entendu. Le terme « poule mouillée » était déjà d'un usage courant pour un personnage viril, par exemple avec le personnage de bande dessinée J. Wellington Wimpy. Le personnage, dont le bonjour était un doux « Hello, folks » est devenu très populaire. C'est ce personnage qui a inspiré le réalisateur Tex Avery pour construire un personnage d'animation canin, plus tard nommé Droopy, auquel Thompson a prêté sa voix dans la plupart de ses apparitions.

En 1942, Thompson joue également le rôle-titre, la genèse d'Adolf Hitler, dans le court métrage d'Avery nommé aux Oscars The Blitz Wolf. En 1943, Thompson interprète pour la première le personnage de Droopy dans Dumb-hounded.

Service militaire[modifier | modifier le code]

Mais cette même année 1943, alors âgé de 20 ans, Thompson doit interrompre sa carrière pour rejoindre les forces de l'US Navy dans le conflit de la Seconde Guerre mondiale, abandonnant tous ses personnages.

En 1946, il réintègre à plein temps l'équipe de Fibber McGee et devient un chroniqueur semi-régulier dans la série radiophonique d'Edgar Bergen jouant le rôle du "Professeur" Thompson. Il reprend aussi ses activités dans le monde de l'animation.

Animation[modifier | modifier le code]

En 1946, pour le studio d'animation de la Metro-Goldwyn-Mayer, il poursuit son rôle de Droopy mais aussi sa némésis Spike le bouledogue ainsi que d'autres personnages de dessins animés (Big Heel-Watha, Cousin George,...). À la fin des années 1940, il est auditionné et sélectionné par le studio Disney pour donner sa voix à deux personnages d’Alice au pays des merveilles (1951), le Dodo et le Lapin blanc.

Le 21 février 1950, il épouse Mary McBride, fille du dessinateur Clifford McBride, créateur de Napoleon and Uncle Elby. Il continue sa carrière radiophonique jusqu'à la fin des années 1950 dont plusieurs épisodes dans CBS Radio Workshop.

Il est par la suite engagé sur d'autres personnages pour Disney, reprenant des éléments ou des variations du dialecte de Wimple/Droopy, dont Mr Mouche dans Peter Pan (1953) (reprenant un rôle dans l'adaptation radiophonique du Lux Radio Theater), le Roi Hubert dans La Belle au bois dormant (1959). Il interprète aussi le personnage du Gardien Lanature (J. Audobon Woodlore) dans plusieurs courts métrages de Donald Duck et Nicodème (Humphrey) mais aussi le Professeur Hibou dans les deux courts métrages sur la musique Melody et Les Instruments de musique. Ces rôles ont été repris dans les émissions télévisées spéciales de Disney. En 1955 dans La Belle et le Clochard il donne même sa voix à cinq personnages ayant des accents différents : le terrier écossais Jock, le Bulldog cockney, le teckel allemand Dachsie, le cuisinier italien Joe. et l'agent de police irlandais. On peut noter qu'il est le premier interprète d'Oncle Picsou dans Picsou banquier (1967).

Son dernier rôle pour l'animation est l'Oncle Waldo dans le long métrage de Disney Les Aristochats (1970).

Autres activités[modifier | modifier le code]

En 1957, Thompson rejoint la branche locale à Los Angeles de la société Union Oil comme directeur de relations d'entreprise, faisant parfois usage de ses personnages radiophoniques. Malgré ce poste, il reste actif dans l'animation à la fois pour Disney et Hanna-Barbera.

En 1958, Thompson apparaît à la télévision comme invité dans l'émission To Tell the Truth.

Filmographie (doublages de films d'animation compris)[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Dunning, John. On the Air: The Encyclopedia of Old-Time Radio. New York: Oxford University Press, 1998. ISBN 0-19-507678-8

Notes et références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]