Terrier écossais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terrier écossais
{{#if:
Terrier écossais
Terrier écossais

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Caractéristiques
Silhouette 8,6 à 10,4 kilos.
Taille 25 à 28 cm au garrot.
Poil Double ; sous-poil court, épais et doux, poil de couverture très dur et rêche (« fil de fer »).
Robe Noir, bringé ou froment (sable).
Tête Crâne moyennement large mais ayant un aspect étroit ; il est presque plat.
Yeux Yeux petits et enfoncés, moyennement écartés, en amande ; expression vive et intelligente.
Oreilles Petites, dressées, pointues, assez étroites et assez rapprochées l'une de l'autre sans excès.
Queue Pas trop longue, plus épaisse à la base, droite ou légèrement courbée.
Caractère Fidèle et attaché à son maître, plein de dignité, indépendant et peu démonstratif, mais courageux et très intelligent. Hardi, mais jamais agressif.
Nomenclature FCI
  • groupe 3
    • section 2
      • no 73

Le terrier écossais (ou Scottish terrier) est une race de chien bien connue pour son manteau ébouriffé et son tempérament fougueux et décidé. Son surnom traditionnel est « Scottie ».

Scottish froment.jpg
Scottish-terrier1.jpg

Physique[modifier | modifier le code]

Fidèle et très attaché à son maître, plein de dignité, indépendant et peu démonstratif mais courageux et très intelligent.

Hardi mais jamais agressif solidement construit, robuste, bien musclé. Aujourd’hui chien de compagnie mais ayant gardé ses instincts de chasseur. Taille 25 à 28 cm, poids 8 à 10 kg – Couleur : noir, bringé ou froment.

Caractère[modifier | modifier le code]

Le Scottish est très typé. Il a une silhouette très particulière. Il est très distant avec les étrangers et ne fait aucun effort pour se montrer sympathique. Il a une forte personnalité, et n’est pas d’un naturel soumis.

Dès son arrivée dans son nouveau foyer, il choisit son maître, pour lequel il a un attachement sans faille. Il est agréable avec le reste de la famille mais garde toujours ses distances.

Dans son jeune âge, il fait peu de bêtises et n’est pas destructeur. Il est mature très rapidement. Avec les enfants, il est joueur mais saura bien vite montrer les limites à ne pas dépasser.

Il n’est pas sportif, une petite promenade lui suffit. Il aime l’eau aussi faut-il se méfier des piscines dans lesquelles il plongera et qui pourraient être mortelles pour lui.

On lui prête un mauvais caractère alors qu’il n’a que DU caractère. Il est assez têtu et maniaque, il faudra éviter de lui changer ses habitudes.

On peut remarquer une différence de caractère entre les chiens de couleur noire et ceux de couleur froment, ces derniers sont plus turbulents mais aussi plus joueurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ses origines ne sont pas connues avec une grande certitude, il existait un chien de ce type, à poil dur et aux pattes courtes depuis des siècles en Ecosse.

Ce n’est qu’en 1815 que le nom de Scottish terrier apparaît pour la première fois dans un ouvre « recreations Natural Hystory ». Le créateur de la race actuelle est certainement le Capitaine Mackie qui, lors d’un voyage en Ecosse, acquit dans différents élevages des terriers bas sur pattes à poil dur.

Repères historiques

XVI siècle J Caïus dépeint des terriers à poil dur, bas sur pattes

1879 Description du premier standard

1882 Première exposition spéciale « scottish terrier »

1883 Fondation du Scottish terrier Club de Grande Bretagne

1950 Premiers élevages français

Très populaire en France, dans les années 30, connut pour être le RAC avec son cousin le Fox RIC des dessins de Pol Rab. Il deviendra ensuite l’égérie du célèbre marque de whisky avec son cousin le Westie.

Santé[modifier | modifier le code]

Un peu plus sophistiqué que ses cousins, le Scottie est un peu plus fragile au niveau santé, il faut donc être rigoureux dans son alimentation, lui donner une nourriture bien adaptée et ne pas en changer.

Certains sujets ont tendance à avoir des pellicules et le poil gras, surtout chez les noirs. Vous lui donnerez donc des bains avec un shampoing spécial et veillerez à bien entretenir sa fourrure.

Le Scottish ne vit pas très vieux, environ une douzaine d’années, bien sûr il y a toujours des exceptions mais ceux qui dépassent l’âge de 15 ans sont rares.

La crampe du Scottie : C’est une pathologie qui ne semble exister que chez le Scottie. Les symptômes ne sont pas faciles à mettre en évidence. Lorsque le chien se repose ou se livre à un exercice modéré, rien n’apparaît, mais lorsqu’il est énervé ou qu’il a beaucoup couru, son dos s’arque et sa locomotion devient difficile. L’anomalie réside dans le système nerveux, elle n’altère ni l’intelligence ni la vigilance de l’animal, ni sa santé, son espérance de vie n’en est en aucun cas raccourcie. Les Scotties atteints de cette crampe ne sont pas invalides et restent d’excellents chiens de compagnie. Il faut éviter les exercices trop violents et les causes d’énervement, ainsi les troubles n’apparaîtront plus ou peu.

Entretien[modifier | modifier le code]

Un Scottish doit être EPILE et JAMAIS TONDU (sauf certaines parties du corps), un poil tondu est beaucoup plus difficile à entretenir, le poil devient mou et bouclé, la couleur se ternit. L’épilation étant un travail de spécialiste, il faut s’adresser à un toiletteur expérimenté. Le Scottie doit être épilé tous les trois mois environ. Il faudra l'entretenir, une fois par semaine, en commençant par brosser le poil dans le sens du poil sur tout le corps, démêler au peigne en fer toute la fourrure sans oublier le dessous du corps et les pattes, le poil à cet endroit s’emmêle facilement, il faut donc veiller à ne pas laisser de nœuds. Le Scottie peut être lavé mais il faut toujours utiliser un shampooing spécial poil dur. Le Scottish noir, ainsi que le bringé, ayant une odeur un peu forte il peut être lavé régulièrement. Le « froment » n’a pas besoin d’être shampouiné souvent, il n’a pas d’odeur, et son poil se salit beaucoup moins car il est souvent beaucoup plus dur.


Scottish terriers dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Barney, le chien du président George W. Bush dans la salle de Presse de la Maison Blanche.

Plusieurs Scottish Terriers ont vécu à la Maison-Blanche :

Roosevelt Memorial
Franklin D. Roosevelt et Fala

Il est aussi la mascotte de la marque de whisky « Black and White », en compagnie d'un West Highland White Terrier blanc (« Westie »).

Terriers d'Écosse[modifier | modifier le code]

Il existe cinq races de terriers d'Écosse, et le Terrier écossais n'est que l'une d'entre elles. Les autres terriers originaires d'Écosse sont le Cairn Terrier, le Dandie Dinmont Terrier, le Skye Terrier et le West Highland White Terrier.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Bastien, Le Scottish terrier, Artémis (ISBN 2910632237)
  • Michel Bolzinger, Le Scottish terrier, De Vecchi, 1995 (ISBN 2732821284)
  • John Marvin, The complete Scottish Terrier
  • Chantal LE PAPE, Le Scottish Terrier, E-presse Frenchtoutou

Liens externes[modifier | modifier le code]